Pensées 03 mars 2017

Bonjour à toutes et à tous,

Pour connaître la volonté de Dieu dans une situation donnée, il suffit premièrement de nous assurer que ce que nous demandons ou ce que nous considérons faire chante bien dans notre cœur. Deuxièmement, il suffit de nous assurer que ce que nous demandons ou ce que nous considérons honore et glorifie Dieu et aussi nous aide à grandir spirituellement. Dieu ne nous donne pas toujours ce nous demandons — alors ce n'est probablement pas la volonté de Dieu que nous ayons ce que nous demandons. Ou peut-être que nous avons simplement besoin d'attendre un peu plus longtemps. Connaître la volonté de Dieu est parfois difficile et c'est toujours simple quand nous voyons le lendemain que tout ce qui s'accomplit dans notre vie l'a été conforme à la volonté de Dieu.

Notre Ps nous donne rarement à l'avance ce genre d’information directe et spécifique. Il nous permet de faire des choix quant à toutes ces choses. La seule décision que Dieu ne veut pas que nous prenions est la décision de résister à Sa volonté. Dieu veut que nous fassions les choix qui sont en accord avec Sa volonté. Alors comment savons-nous quelle est la volonté de Dieu en ce qui nous concerne ? Comme nous marchons dans les traces de ce Dieu d'amour tel que nous Le concevons et désirons vraiment Sa volonté dans notre vie, Dieu place Ses désirs dans notre cœur. « La réponse c’est Dieu… Alors c’est quoi la question ? » La réponse est de vouloir la volonté de Dieu, de prendre des décisions et de suivre notre cœur.

Pour une question donnée, nous pouvons chercher d’abord à mettre notre cœur dans une disposition d'amour, de beauté, de bonté et de paix. Quelquefois la volonté divine s'exprime comme une sensation, un sentiment, un ressentiment ou une simple impression (yeark ou yum-yum). Nous cherchons encore trop souvent la volonté de Dieu dans de grandes illusions, de fausses croyances ou dans de vains apprentissages. Dieu se sert de ces détours pour notre croissance. Nous en venons à les considérer comme des circonstances providentielles.

Dans nos prières, nous demandons à Dieu de nous révéler personnellement Sa volonté. Et pourquoi se limiter à nous, puisque nous sommes tous des enfants de ce Dieu d'amour ? Ainsi, en méditant et en priant Dieu, tel que chacun de nous Le conçoit, nous en arrivons à prendre des décisions le plus souvent avisées au mieux de nos capacités et de nos connaissances. Notre esprit est en paix et continue à l’être. Et nous mettons en action ce que nous avons décidé sous la gouverne de la grâce de Dieu : « Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ta sagesse ; reconnais-le dans toutes tes voies, et il aplanira tes sentiers ». (Proverbes 3:5-6) et « Je suis la Lumière qui illumine tout homme. Je suis le Tout. Le Tout est sorti de moi et le Tout est parvenu à moi. Fendez du bois, je suis là. Soulevez une pierre, vous me trouverez là. » (Évangile apocryphe de Thomas, 77)

Notre volonté est conforme à celle de Dieu, c'est en fait ce qui nous rend la raison. En quoi seraient-elles différentes ou séparées, si c'est Lui, le maître de notre destinée ? De la reconnaissance de Sa gouverne et guidance, nous vient l'abstinence, la paix d'esprit et la libération de l'obsession. Notre priorité n’est pas de savoir mordicus ce que Dieu veut que nous fassions, car Il aplanit notre route et nous libère pour que nous puissions vivre énergiquement, dans la maturité et dans l’amour. « Assurez-vous que vos relations avec Dieu sont bonnes et de grandes choses se produiront pour vous et pour un nombre incalculable d’autres personnes. Pour nous c’est cela la Grande Vérité. Abandonnez-vous à Dieu tel que vous Le concevez. » ( Les Alcooliques Anonymes, 4e Éd. chap.11 La vie qui nous attend, page 185 ) Et dans la même veine… « La plus grande vérité que l’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour. » ( Baz Luhrmann ) Et quoi de mieux quand ça vient de notre Ps…

Merci la Vie !!!
Gilles

----------------------------------------------

Un récent inventaire moral, sérieux et courageux de moi-même (Quatrième Étape) m'a donné un message clair : Une grande partie de mon comportement manquait énormément de maturité. Mais qu'est-ce qu'un comportement dénotant de la maturité ? La réponse est évidemment différente pour chacun de nous, mais l'étude de la question peut m'aider à identifier mes buts et à mettre le programme Al-Anon en pratique pendant que j'essaie de changer ce comportement. Selon moi, la maturité comprend :
Me connaître.
Demander de l'aide quand j'en ai besoin et agir par moi-même dans la mesure du possible.
Admettre mes torts s'il y a lieu et faire amende honorable.
Accepter l'amour des autres, même si j'ai de la difficulté à m'aimer.
Reconnaître que j'ai toujours le choix et endosser la responsabilité des choix que je fais.
Considérer la vie comme un bienfait.
Avoir une opinion sans insister pour que les autres la partagent.
Pardonner tant à moi-même qu'aux autres.
Reconnaître mes points faibles et mes points forts.
Avoir le courage de vivre un jour à la fois.
Reconnaître que je suis responsable de combler mes besoins.
M'occuper des autres sans m'en préoccuper.
Accepter que je n'aurai jamais terminé — il y aura toujours place pour de l'amélioration.

Al-Anon, Le Courage de Changer, 3 mars, page 63

----------------------------------------------

Ma mère, devenue irritable à force d'essayer de s'ajuster à mon père alcoolique, m'accusait souvent vertement d'être irresponsable. Combien de fois m'a-t-elle crié : « Pourquoi tu n'es pas plus responsable ? » La responsabilité semblait être un objectif inaccessible parce que je croyais que je devais être responsable de tout et de tout le monde. Puis un membre Al-Anon m'a appris une nouvelle façon de définir la responsabilité : « habileté de réaction », l'habileté à bien réagir.
Cette définition m'a ouvert la porte d'un nouveau monde. Tôt dans mon rétablissement, ma capacité de réagir n'était pas très bonne ; mais le programme et les membres qui en font partie m'ont appris à faire honneur aux talents que je possédais et que je pouvais utiliser. Ainsi, j'ai d'abord fait preuve d'« habileté de réaction » en répondant à l'appel du rétablissement. Tout ce que je pouvais faire, au début, c'était me rendre aux réunions. J'avais trop peur de parler, alors écouter est devenu pour moi une nouvelle façon de réagir. À force d'assister aux réunions et d'écouter, les enseignements du programme ont commencé à faire leur effet. Petit à petit, j'en suis venue à vraiment reconnaître et à réagir à ma souffrance, à mes besoins, et à moi-même. Pour favoriser mon rétablissement, j'ai pris certains risques : j'ai donné mon témoignage, j'ai pris une marraine et je me suis portée volontaire pour le service. Plus je persistais, mieux je me portais.
Aujourd'hui, mon « habileté de réaction » prend différents aspects ; je réagis parfois mieux qu'à d'autres occasions. Un aspect de ce nouveau talent consiste à reconnaître que je ne peux pas faire face seule à quelque chose et que j'ai besoin de l'aide de mes amis et de ma Puissance Supérieure. Aujourd'hui, les réunions, la documentation approuvée par la Conférence et ma Puissance Supérieure m'aident à discerner les bonnes réactions, celles qui sont saines pour moi.

Pensée du jour
Me concentrer sur moi est une bonne façon de commencer à agir envers moi-même.

« Qu'est-ce qui est important dans ma vie ? Qu'est-ce que je veux ? De quoi ai-je besoin ? » Alateen - un jour à la fois, page 13

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 3 mars, page 63

----------------------------------------------

Vaincre l'entêtement

Nous sommes donc les principaux artisans de nos malheurs. Ils viennent de nous, et l'alcoolique fournit l'exemple parfait de la volonté personnelle déchaînée, même si la plupart du temps, il ne s'en rend pas compte. Avant toute chose, nous, les alcooliques, devons nous corriger de notre égoïsme, sinon il nous tuera ! Les Alcooliques Anonymes, page 70

Pendant bien des années, ma vie a été centrée sur moi. J'étais rongé par mon ego de toutes sortes de façons : égocentrisme, apitoiement sur mon sort, autosatisfaction ; tout cela venait de mon orgueil. Depuis, le mouvement des Alcooliques anonymes m'a fait cadeau des Étapes et des Traditions que je peux mettre en pratique dans ma vie quotidienne, d'un groupe et d'un parrain ainsi que de la possibilité, si je le désire, de mettre mon orgueil de côté dans toutes les circonstances de ma vie.
Tant que je n'ai pas jeté un regard honnête sur moi-même et découvert que, dans beaucoup de circonstances, le problème venait de moi ; tant que je n'ai pas appris à bien réagir au-dedans comme au-dehors. Tant que je n'ai pas réussi à oublier mes attentes et à comprendre que ma sérénité en dépendait, je n'ai pas connu la sérénité et ma sobriété n'a pas été assurée.

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, 3 mars, page 71

----------------------------------------------

Par d'autres moyens

Le nouveau qui se présente à nous en déclarant qu'il n'aime pas les principes des AA, les gens ou les services, et qu'il peut réussir mieux, ne nous inquiète pas. Nous lui répondons simplement : « Peut-être que tu es vraiment différent. Pourquoi n'essaies-tu pas autre chose ? »
Quand un membre des AA dit qu'il n'aime pas son propre groupe, nous ne nous troublons pas et nous lui répondons : « Pourquoi n'essaies-tu pas un autre groupe ? Ou alors fonde ton propre groupe ? »
Nous invitons très chaleureusement tous ceux qui souhaitent se séparer d'AA à se sentir à l'aise. S'ils peuvent connaître plus de succès avec d'autres méthodes, nous en sommes heureux. Si leur expérience n'a pas été couronnée de succès, nous savons qu'ils ont le choix : d'une part, la folie ou la mort ; de l'autre, les Alcooliques anonymes. C'est à eux de décider. Et, de fait, la plupart reviennent chez les AA. Les Douze Concepts, page 90

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 62

----------------------------------------------

3 mars - Pensée A.A. pour aujourd'hui
Après que nous nous sommes abandonnés à Dieu, notre problème de boisson n'est plus en nos mains mais dans les mains de Dieu. Ce qu'il faut faire, c'est être certains que nous ne tendons jamais la main pour reprendre ce problème dans nos propres mains. Laissez-le entre les mains de Dieu. Quand je suis tenté de boire, je dois me dire à moi-même : « Je ne peux pas faire cela. J'ai une entente avec Dieu, j'ai dit que je ne boirais pas. Je sais que Dieu ne veut pas que je boive, donc je ne boirai pas». En même temps, j'adresse une courte prière à Dieu pour demander la force dont j'ai besoin pour respecter mon entente avec Lui. Serai-je fidèle à mon entente avec Dieu ?

Méditation du jour
Je vais essayer de me perfectionner dans cette nouvelle vie. Je vais penser souvent aux choses spirituelles et, inconsciemment, je deviendrai meilleur. Plus je me rapprocherai de cette nouvelle vie, plus je verrai comme je suis imparfait. Le sentiment de mon imperfection est un signe certain de mon avancement dans cette nouvelle vie. C'est seulement la lutte qui fait mal. Dans la paresse physique, mentale ou spirituelle, il n'y a aucun sentiment d'imperfection ou de malaise. Mais dans la lutte et l'effort, j'ai conscience non pas de ma force mais de ma faiblesse, jusqu'au jour où je vis réellement cette nouvelle vie. Mais dans la lutte, je puis toujours compter sur la puissance de Dieu qui m'aidera.

Prière du jour
Je demande d'apercevoir des signes de mon perfectionnement dans cette nouvelle vie. Je demande de toujours continuer il essayer de m'améliorer.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 65

----------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
En réfléchissant à cette journée qui s'offre à moi, qu'est-ce que je vois ? Est-ce que je pense seulement aux choses négatives comme un temps maussade, un dur travail ou des confrontations ? Si j'espère le bien, de bonnes choses vont m'arriver. Je dois commencer la journée en m'attendant à ce qu'elle soit belle. Je sais que je me réjouirai en vivant des événements heureux. Je m'attends à de la tranquillité, à de la sérénité et à de l'amitié. Je vais ressentir de l'amour et donner de l'amour aux autres durant cette journée. De charmantes surprises vont se manifester dans ma vie. Je recevrai la grâce de la vitalité et de la bonne santé. Dans les moments de calme et de prière, je vais ressentir la paix et je saurai que ma Puissance supérieure est avec moi.

MÉDITATION DU JOUR
Merci pour ce cadeau d'une autre journée remplie de joie.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
De merveilleux espoirs apportent une journée merveilleuse.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 3 mars

----------------------------------------------

La rechute

« Il y aura des moments cependant où nous aurons réellement envie de consommer. Nous voudrons fuir et nous nous sentirons très mal. Nous aurons alors besoin qu'on nous rappelle d'où nous venons et que ce sera pire cette fois si nous consommons. C'est dans des moments pareils que nous aurons le plus besoin du programme. » Texte de base, page 100

Si nous songeons à une rechute, nous devrions considérer jusqu'où la consommation pourrait nous conduire. Pour plusieurs d'entre nous, une rechute mènerait à de graves problèmes médicaux, à l'emprisonnement ou même à la mort. Combien parmi nous ont connu des gens qui ont rechuté après plusieurs années d'abstinence pour tout simplement mourir de leur maladie ?
Il y a cependant une mort qui accompagne le retour à la dépendance active et qui est probablement pire que la mort physique. Il s'agit de la mort spirituelle que nous connaissons lorsque nous sommes séparés de notre Puissance supérieure. Si nous consommons, la relation spirituelle que nous avons nourrie depuis des années s'affaiblira et peut-être disparaîtra. Nous nous sentirons vraiment seuls.
Il y a sans doute des périodes de ténèbres dans notre rétablissement. Il n'y a qu'une façon de passer à travers ces moments difficiles : par la foi. Si nous croyons que notre Puissance supérieure est avec nous, nous savons alors que tout ira bien.
Même si nous nous sentons mal dans notre rétablissement, une rechute n'est jamais la solution. Ensemble, nous trouvons le rétablissement. Si nous demeurons abstinents, les ténèbres se dissiperont et nous vivrons une relation plus profonde avec notre Puissance supérieure.

Juste pour aujourd'hui, je remercie ma Puissance supérieure de m'avoir donné N.A. Je sais qu'une rechute n'est pas la solution. Quels que soient les défis auxquels je serai confronté, je leur ferai face avec Dieu tel que je Le conçois.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 3 mars, page 67

----------------------------------------------

C'est lorsque nous essayons de rendre notre volonté conforme à celle de Dieu que nous commençons à bien l'utiliser. Bill W.

Il est facile de confondre certaines attitudes louables avec d'autres qui ne le sont pas. Par exemple, avoir de l'humilité ne veut pas dire se sentir inférieur. Au contraire, c'est se sentir l'égal de chacun ; ni inférieur, ni supérieur.
La même observation vaut pour l'obstination, que j'ai souvent confondue avec la détermination, la persévérance et l'individualisme. Ces trois qualités sont le fait de gens qui pensent et agissent de façon adulte, rationnelle et équilibrée. L'entêtement, quant à lui, est une forme infantile d'omnipotence ; il me donne l'illusion que je peux forcer la vie à être exactement ce que je veux qu'elle soit. Voilà bien la folie de la compulsion alimentaire.
Chercher à rendre ma volonté conforme à celle de Dieu est ce qui me rend la raison. De là me vient l'abstinence, la paix d'esprit et la libération de l'obsession.

Pensée du jour : Ma priorité absolue est de connaître la volonté de Dieu à mon égard, car cela aplanit ma route et me rend libre de vivre énergiquement et dans l'amour.

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 63

----------------------------------------------

« J'ai répondu au téléphone ; ma vie a changé et, subitement, l'avenir des OA a pris une autre voie. » Beyond Our Wildest Dreams, page 85

Comme notre programme est simple ! Il suffit de tendre la main aux autres pour changer nos vies et créer une répercussion sur l'avenir des réunions. J'ai reçu plusieurs appels qui m'ont fourni exactement « le » message qu'il me fallait au moment où j'avais le plus besoin d'aide. Souvent, j'ai appelé un membre parce que je sentais monter en moi une fringale irrépressible. Or, le simple geste de composer le numéro a transformé mon émotion négative en une énergie similaire à celle qui nous permet d'ouvrir des réunions, de mettre sur pied de nouveaux intergroupes et même de sauver des vies. J'ai de la gratitude de savoir que les outils tels que le téléphone, l'anonymat, l'implication et les réunions interagissent dans le rétablissement.

« Je suis responsable de tendre la main et d'ouvrir le cœur des Outremangeurs Anonymes à tous ceux et celles qui souffrent de la même compulsion que moi. » (Le serment de responsabilité des OA)

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 3 mars, page 63

----------------------------------------------

Pensée du jour
Après que nous nous soyons abandonnés à Dieu, notre problème de jeu n'est plus entre nos mains, mais entre les Siennes. Il ne faut plus jamais reprendre ce problème nous-mêmes. Laissons-Le s'en occuper. Quand je suis tenté de jouer, je dois lutter contre la tentation. J'ai promis que je ne jouerai plus et je sais que Dieu souhaite que je ne touche plus au jeu. Donc, je ne jouerai plus. En même temps, je Lui fais une courte prière pour lui demander la force dont j'ai besoin pour respecter ma promesse. Serai-je fidèle à mon entente avec Dieu ?

Méditation du jour
Je me perfectionne sérieusement dans cette nouvelle vie. Je pense souvent aux choses spirituelles et, inconsciemment, je deviens meilleur. Plus je me rapproche de cette nouvelle vie, plus je vois que je suis imparfait. Le sentiment de mon imperfection est un signe certain du progrès de ma nouvelle vie. Il est bon de lutter pour atteindre notre but. Dans la paresse - physique, mentale ou spirituelle - il n'y a aucun sentiment d'imperfection ou de malaise. Mais dans la lutte et l'effort, j'ai conscience, non pas de ma force, mais de ma faiblesse, jusqu'au jour où je maîtrise vraiment mon nouveau mode de vie. Dans ma lutte, je peux compter sur l'aide de ma Puissance Supérieure.

Prière du jour
Je demande de percevoir des signes de mon perfectionnement dans cette nouvelle vie. Je demande de toujours continuer à essayer de m'améliorer.

Joueurs Anonymes, 03 mars

----------------------------------------------

03 mars

Tu dois te préparer à de merveilleux changement dans le Nouvel Âge ! Si tu peux les accepter et les absorber simplement, comme un buvard, ils se réaliseront en toi et autour de toi dans une grande paix et une grande harmonie. Tu verras que tu te transformeras avec ces changements sans en être excessivement affecté et que tu vivras, bougeras et respireras en eux aussi naturellement qu’un poisson dans l'eau. Tu seras capable d'accepter ton nouvel environnement et de t'y ajuster parfaitement, sans aucun effort. Une enfant passe du jardin d'enfant à l'école primaire et de l'école primaire à l'école secondaire sans aucune difficulté, parce qu'il le fait dans la foulée et avance pas à pas, acceptant chaque nouveau sujet et nouvel ajustement comme il vient. Il ne pourrait pas passer directement du jardin d’enfants au secondaire, car il serait complètement perdu. Ne t’inquiète pas ; Je ne te ferai pas bouger trop rapidement. Mes plans se réalisent au moment juste.

La Petite Voix, Eileen Caddy

----------------------------------------------

Pour ceux et celles qui veulent en savoir plus sur les services que nous offrons, visitez notre site : http://www.centredelavie.qc.ca
Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com
Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
Au Centre de la Vie n'est pas affilié à aucun groupe d'entraide. Par contre, l'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

----------------------------------------------

03_mars_plus_grande_verite_BL.jpg