Pensées 10 janvier 2018

Bonjour à toutes et à tous

« La cause de notre fatigue, de notre lourdeur, de notre manque d'entrain est bien souvent ce trop-plein qui nous vide, nous use, nous entraîne dans le tourbillon incessant de toujours plus se fatiguer à essayer de retrouver son énergie. » ( Dominique Loreau, L'art de l'essentiel, page 11 ) Souvent nous essayons d'en faire plus et nous finissons par ne pas terminer tout ce que nous avons commencé. Aujourd’hui, c’est la seule journée que nous avons pour remercier notre Puissance supérieure, Dieu tel que nous le concevons de s’occuper de nous, d'être notre source d'énergie constamment renouvelable, et c'est tout ce dont nous avons besoin. « Nous pouvons faire fi de ceux qui considèrent la spiritualité comme la voie de la faiblesse. Au contraire, elle est plutôt la voie de la force. L’histoire a démontré que la foi est synonyme de courage. » ( Les Alcooliques Anonymes, 4e Éd. chap.5 Notre Méthode, page 77 )

Contrairement à notre passé tumultueux où le chaos était roi, nous sommes faits aujourd’hui pour expérimenter le calme et vivre la paix. Nous faisons l’expérience de cette sérénité souvent lorsque nos émotions sont libérées et que les situations désagréables ne reviennent plus hanter notre mémoire. Lorsque nous investissons dans notre rétablissement, les Douze Étapes nous invitent à procéder au nettoyage des peurs et des phobies de notre vie, nous devenons plus sereins parce que nous pouvons nous apercevoir que nous sommes en train de réaliser Sa volonté. La paix peut devenir une réalité dans notre vie de tous les jours. Être en paix, c’est avoir reçu la grâce du pardon. Vivre en paix, c’est avoir reçu la grâce de nous accepter et de nous aimer. C’est aussi recevoir la grâce d’aimer presque tous les gens qui nous entourent inconditionnellement. Vivre une vie paisible renforce et permet à chacun de nous de changer ses habitudes belligérantes pour une attitude plus paisible et plus apaisante. Voilà un des effets « pervers » ou plutôt « revers » de la spiritualité. C’est ou bien près ou loin du « Armez-vous d’un courage et d’une foi nouvelle. » (Jean Racine, Athalie) ou du « Lâche pas » envoyé au nouveau dans le programme.

Notre Ps nous donne comme bénédiction de vivre dans un monde d’une beauté extraordinaire, rempli d'êtres merveilleux. Ce monde renferme une somme infinie de beauté. Nous jouissons du changement des saisons (au creux des froids hivernaux, il faut s'en rappeler), du panorama de belles montagnes enneigées et de pistes de ski illuminées. Nous pouvons admirer ces plages merveilleuses et les belles rives le long du littoral du fleuve, même si elles sont recouvertes aujourd'hui d'un beau manteau blanc et froid. Nous avons la compagnie de plusieurs espèces animales sur notre planète, bien que plusieurs, nous aient quitté pour des cieux plus cléments en migrant comme les snowbirds. Nous pouvons percevoir la beauté des jours et des nuits. Nous pouvons observer et vivre parmi toutes les couleurs et les personnalités des gens de notre monde, tous de beaux enfants de Dieu comme nous. Nous avons tant de beauté dans ce monde que lorsque nous observons bien, nous ne voyons que beauté. Tout dépend de l'état de notre beauté intérieure et de l'intention de notre Être suprême.

Notre plus grande bénédiction de notre Ps, c'est nous-mêmes. Nous sommes uniques et individuels. Nous sommes différents de tout autre personne sur la Terre. Nous avons des aptitudes, des talents, des moyens, des pouvoirs et des habiletés. Nous n’avons qu’à nous exprimer à travers toutes ces bénédictions qui nous viennent de notre Être suprême. Toutes ces bénédictions sont accompagnées par la responsabilité de prendre soin de nous-même, de nos âmes compagnes ainsi que de notre prochain, si telle est Sa volonté. Remercions notre Ps de nous permettre de vivre de la gratitude pour toutes ces merveilleuses bénédictions. Notre plus grande responsabilité est de dire « Merci », d’aimer et de vivre en paix, en harmonie. Pour décrire l'intérêt de demeurer avec une paix intérieure voyez ce clip : http://www.youtube.com/watch?v=fw_GD9nwzEw

Merci la Vie !!!
Gilles

---------------------------------------------

J'imagine que si je récupérais toutes les minutes, les heures et les journées que j'ai sacrifiées à l'inquiétude et à la peur, j'ajouterais des années à ma vie. Quand je cède à l'inquiétude, j'ouvre une boîte de Pandore avec ses images terrifiantes, ses voix paranoïaques et une autocritique impitoyable. Plus j'accorde d'attention à cet état mental, plus je perds pied devant la réalité. Alors rien d'utile ne peut être accompli.
Pour rompre le cycle de l'inquiétude et de la peur, j'apprends à centrer toute mon attention sur le moment présent. Je peux me détourner des pensées destructrices et me concentrer plutôt sur les images et les sons qui m'entourent : l'ombre et la lumière, le sol sous mes pieds, le pouls de la vie quotidienne — qui sont tous des morceaux de l'instant présent. Ces bribes de réalité contribuent à me protéger des « oui mais » et des « j'aurais dû » en m'ancrant dans le présent. La prière et la méditation, les slogans et les appels téléphoniques à des amis Al-Anon sont d'autres sources de sérénité qui me ramènent au moment présent. Quand je me ferme au bruit, je suis plus réceptif à la volonté de ma Puissance Supérieure et par conséquent, je suis davantage en mesure de traverser les périodes difficiles.

Pensée du jour
Aujourd'hui est la seule journée dont je dois m'occuper, et c'est tout ce dont j'ai besoin. Si je suis tenté de m'inquiéter des soucis de demain, je ramènerai doucement mon esprit à aujourd'hui.

« Le passé s'est envolé. Le mois et l'année à venir n'existent pas. Nous ne possédons que le petit instant présent. » Mahmud Shabistari

Al-Anon, Le Courage de Changer, 10 janvier, page 10

---------------------------------------------

Comme bien des enfants d'alcooliques, je m'étais juré de ne jamais boire comme mon père. Malgré tout, il m'arrive de m'enivrer — je me grise d'émotions. Si je n'y mets pas un frein, ma souffrance, ma colère et ma peur peuvent déclencher en moi une spirale en dégringolade qui me laisse complètement hors de contrôle. Souvent, je suis incapable de fonctionner parce que je laisse ma mauvaise humeur m'entraîner dans un abîme de dépression. C'est comme si j'étais ivre d'émotions. Je ne supporte pas plus les émotions qu'un alcoolique supporte l'alcool.
J'utilise la Première Étape pour m'aider à accepter que, pour aujourd'hui seulement, je suis par moi-même impuissant à mettre fin à ces ivresses émotionnelles lorsqu'elles prennent leur élan. J'ai le pouvoir, cependant, de prendre de petites décisions qui me ramènent à ma Puissance Supérieure et à la raison, tel que mentionné dans la Deuxième Étape. Parfois, ce sont des décisions si simples que tout ce que j'ai à faire, c'est de changer la position de ma main. Je l'éloigne de mon visage en larmes et je prends le téléphone pour appeler mon parrain, pour lire un numéro de la revue Le Forum ou pour faire démarrer ma voiture et me rendre à une réunion.
Lorsque je fais l'une de ces choses, la paix et la sérénité s'infiltrent de nouveau dans mon cœur et dans mon esprit. Maintenant, je m'efforce d'éprouver des sentiments sans leur permettre de me contrôler. Je prie quotidiennement pour obtenir la capacité de ressentir et d'exprimer mes sentiments de manière honorable pour moi et pour les gens qui touchent ma vie.

Pensée du jour
Si je me rends disponible, ma Puissance Supérieure peut faire pour moi ce que je ne peux pas faire par moi-même.

« ... Dans Al-Anon, nous avons trouvé les Douze Étapes d'un programme d'aide spirituelle et de sollicitude humaine qui nous ont apporté l'inestimable don de la sérénité et qui nous a montré la vole menant à cette maturité émotionnelle qui manquait dans nos familles. » De la survie ou rétablissement, page 19

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 10 janvier, page 10

---------------------------------------------

L'union fait la force

« Nous avons appris à accepter, jusqu'au plus profond de notre être, que nous étions alcooliques ; c'était le premier pas à faire si nous voulions nous en sortir. L'illusion que nous sommes comme les autres ou qu'un jour nous le deviendrons doit être tout à fait dissipée.» Les Alcooliques Anonymes, page 28

Je suis venu chez les Alcooliques anonymes parce que je ne pouvais plus contrôler ma consommation d'alcool. Peut-être que ma femme se plaignait de mon alcoolisme, ou que le tribunal m'a forcé à assister aux réunions des AA, ou que dans mon for intérieur, je savais que je ne pouvais pas boire comme les autres, mais je ne voulais pas l'admettre parce que l'alternative me terrifiait. Alcooliques anonymes est un mouvement d'hommes et de femmes qui unissent leurs efforts pour lutter contre une maladie commune et mortelle. La vie de chacun est liée à celle des autres, un peu comme des naufragés qui se retrouvent sur un radeau en pleine mer ; si nous unissons nos efforts, nous pouvons arriver à bon port.

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, 10 janvier, page 18

---------------------------------------------

Hors des ténèbres

L'examen personnel est le moyen qui nous permet d'apporter une vision, une action et une grâce nouvelles sur la partie obscure et négative de notre personnalité. C'est une étape à franchir pour cultiver le genre d'humilité qui nous rend capables de recevoir l'aide de Dieu. Ce n'est qu'une étape toutefois. Nous voudrons aller plus loin.
Nous voudrons faire croître et fleurir ce qu'il y a de bon en chacun de nous, même chez les plus minables. Il est bien certain que nous aurons besoin d'air tonifiant et de nourriture abondante. Mais avant tout, nous chercherons du soleil ; il ne pousse pratiquement rien dans le noir. C'est la méditation qui nous fait sortir au soleil.

« Lorsque nous ouvrons les yeux, un rayon de lumière semble descendre sur nous tous. Puisque ce sont nos défauts qui nous aveuglent, nous devons d'abord apprendre à les connaître en toute sincérité. Une méditation positive est la première condition pour franchir chaque nouvelle étape de notre progrès spirituel. »

1. Les Douze Étapes et les Douze Traditions, pages 111-112
2. Lettre, 1946

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 10

---------------------------------------------

10 janvier - Pensée A.A. pour aujourd'hui
Quand nous buvions, pour la plupart d'entre nous, nous étions remplis d'orgueil et d'égoïsme. Nous croyions que nous pouvions régler nos propres affaires, même si nous étions en train de gâcher nos vies. Nous étions très obsti­nés et nous n'aimions pas à recevoir des conseils. Nous étions froissés quand quelqu'un s'avisait de nous dire quoi faire. Pour nous l'humilité ressemblait à de la faiblesse. Mais lorsque nous avons connu les A.A. nous avons com­ mencé à devenir humbles. Et nous avons découvert que l'humilité nous donnait la force dont nous avions besoin pour triompher de la boisson. Ai-je appris qu'il y a de la puissance dans l'humilité ?

Méditation du jour
J'irai vers Dieu en toute confiance, et Il me donnera un nouveau mode de vie. Ce nouveau mode de vie changera toute mon existence, mes paroles et mon influence. Elles jailliront de ma vie intérieure. Je comprends l'importance du travail d'une personne qui possède ce nouveau mode de vie. Les paroles et l'exemple d'une telle personne peuvent avoir dans l'univers une grande influence pour le bien.

Prière du jour
Je demande d'apprendre les principes d'une vie meilleure. Je demande de méditer ces principes et de les mettre en pratique parce qu'ils sont éternels.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 13

---------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
J'ai commencé à pratiquer la patience. Je me suis dit : « Ma Puissance supérieure veille sur moi aussi vite que possible ». Dire à Dieu que j'étais d'accord pour attendre a, d'une façon ou d'une autre, rendu l'attente plus facile. Comme la Septième Étape le suggère, j'ai demandé à Dieu qu'il m'aide par sa grâce. En lui demandant de faire disparaître mes déficiences, j'ai découvert que je ne renonçais à rien, mais que j'éliminais des choses qui pouvaient encore me conduire à l'effondrement. Je ne peux me contenter d'épousseter et remettre en place: je dois mettre les choses inutiles au rebut. Je ne peux y arriver seul.

MÉDITATION DU JOUR
Je ne dois pas me contenter de prier et attendre. Je demande à Dieu de m'aider à passer aux actes en utilisant les outils ÉA qui m'ont été donnés si gracieusement.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
Je nettoierai ma maison intérieure de la cave au grenier en demandant à Dieu de m'aider à me débarasser de mes déchets.

Émotifs Anonymes, Aujourd'hui Seulement, 10 janvier

---------------------------------------------

La gratitude

« Je suis très reconnaissant d'en être venu à croire.. » I.P. No 21, « The Loner »



La croyance en une Puissance supérieure peut faire toute la différence quand la route devient difficile ! Quand les choses ne vont pas comme nous le voudrions dans notre rétablissement, notre parrain (marraine) nous suggérera peut-être de faire une « liste de gratitudes ». Sur cette liste, nous devrions inclure notre foi en une Puissance supérieure à nous-mêmes. L'un des plus grands cadeaux que nous recevons des Douze Étapes est notre croyance en Dieu tel que nous Le concevons.
Les Douze Étapes nous conduisent doucement à un réveil spirituel. De la même façon que notre dépendance progressait, notre vie spirituelle se développe en pratiquant le programme de Narcotiques Anonymes. Les étapes sont notre chemin vers une relation avec un Dieu tel que nous Le concevons. Cette Puissance supérieure nous donne la force quand la route devient difficile.
Avons-nous de la gratitude pour cette relation de plus en plus, profonde avec une Puissance supérieure ? Pensons-nous à remercier Dieu pour chaque journée d'abstinence, peu importe ce qui a pu se passer durant cette journée ? Nous rappelons-nous que Dieu tel que nous Le concevons est toujours avec nous, aussi profond que soit notre désespoir ou aussi grande que soit notre joie ?
Notre rétablissement est un cadeau que nous prenons quelquefois pour acquis. Pour chaque jour d'abstinence, nous pouvons profiter des soins de notre Puissance supérieure.

Juste pour aujourd'hui, je serai reconnaissant de ma relation avec une Puissance supérieure qui prend soin de moi.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 10 janvier, page 12

---------------------------------------------

L'art d'être sage, c'est l'art de savoir quoi laisser tomber. William James

« Prends ce qui te convient et laisse tomber le reste. » Voilà un dicton que la plupart d'entre nous avons entendu en arrivant chez les OA. Nous ne sommes pas tous pareils. Ainsi, ce qu'un autre me suggère avec enthousiasme peut ne pas me convenir du tout. Évidemment, je ne peux pas toujours savoir d'avance quoi prendre et quoi laisser. Lorsque je dois faire un choix, j'opte donc pour ce qui semble le meilleur et je me donne le temps de voir comment cela fonctionne.
Il y a une suggestion, par contre, que chacun d'entre nous aurait intérêt à suivre : mettre les Douze Étapes en pratique. Les Étapes, c'est tout le programme de rétablissement ; tout le reste ne vient que renforcer le processus. Les outils, par exemple, ne sont rien d'autre que des instruments merveilleusement efficaces pour avancer dans nos Étapes.

Pensée du jour : Je mets les Douze Étapes en pratique du mieux que je le peux et j'utilise tous les moyens qui me semblent garants de succès.

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 10

---------------------------------------------

« Petit à petit, nous comprenons comment nous devrions manger et nous en venons à nous tourner vers Dieu pour obtenir la volonté et la capacité de suivre Ses directives en ce domaine, jour après jour. Cela nous est donné, assurément. » Les Douze Étapes et les Douze Traditions des Outremangeurs Anonymes, page 26

À une époque de mon cheminement où je n'arrivais pas à demeurer abstinent, le mot « assurément » m'apportait du réconfort et de l'espoir. Lorsque je n’arrivais plus à faire quoi que ce soit, je pouvais tout de même prier à genoux tous les jours, peu importe les circonstances, afin d'obtenir le désir sincère et la capacité d'être abstinent. Le miracle, c'est que j'ai d'abord obtenu ce désir sincère et ensuite, j'ai été capable de m'abstenir. D'ailleurs, je continue de faire cette prière quotidiennement et cela fonctionne toujours. Je crois aussi que Dieu m'aide à vaincre mes défauts de la même manière qu'Il me fait consentir à être abstinent et qu'Il m'en donne les moyens. Si je prie pour obtenir le désir sincère et la capacité de faire Sa volonté, Dieu me rendra d'abord disposé à Lui obéir et ensuite j'en serai capable. Merci mon Dieu !

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 10 janvier, page 10

---------------------------------------------

Pensée du jour
Quand nous jouions, nous étions remplis d'orgueil et d'égoïsme. Nous avons cru que nous pouvions régler nos propres affaires même si nous étions en train de gâcher notre vie. Nous étions très obstinés et nous n'acceptions aucun conseil. Nous étions froissés quand quelqu'un s'avisait de nous dire quoi faire. Pour nous, l'humilité ressemblait à de la faiblesse. Mais lorsque nous avons connu les J.A., nous avons découvert que l'humilité nous donnait la force dont nous avions besoin pour triompher du jeu. Ai-je appris qu'il y a de la puissance dans l'humilité ?

Méditation du jour
Je vais vers mon Être Suprême en toute confiance et je sais qu'Il me donne un nouveau mode de vie. Ce nouveau mode de vie change mon existence ; mes paroles et mon énergie jaillissent de ma vie intérieure. Je comprends la nécessité pour une personne de posséder ce mode de vie. Ce dernier nous aide à faire le bien et à aider ceux qui en ont besoin.

Prière du jour
Je demande d'apprendre les principes dont j'ai besoin pour mieux vivre. Je demande de méditer sur ces principes et de les mettre en pratique parce qu'ils sont éternels.

Joueurs Anonymes, 10 janvier

---------------------------------------------

10 janvier

Apprends à rechercher toutes les réponses en toi. Prends du temps pour être au calme et trouver la réponse dans le silence. Ne désespère jamais si elle n'arrive pas immédiatement. Simplement, attends-Moi, et sache que J'agis au moment juste et en rythme parfait avec la totalité de la création. Comme il est facile, lorsque la vie ne va pas très bien, de lever les bras au ciel de désespoir et d'essayer de tout fuir, au lieu de faire face à tes responsabilités et de t'appuyer sur la tranquillité et la confiance. Recherche Ma volonté avant toute autre chose. Lorsque tu m'aimeras vraiment, tu voudras faire Ma volonté, car l'amour désire fortement faire tout pour le Bien-Aimé. Ainsi donc, quand tu entends Ma petite voix tranquille tout au fond de toi, fais jusqu'au bout tout ce que JE te demande par seul amour pour Moi. Sache que Je ne te ferai jamais défaut ni ne t'abandonnerai. Sache qu'il ne sortira que le meilleur de tout ce que tu fais à cause de Moi.

La Petite Voix, Eileen Caddy

---------------------------------------------

Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com
Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
L'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

---------------------------------------------

10 janvier quoi laisser tomber A.jpg