Pensées 14 avril 2018

Bonjour à toutes et à tous

Il était une fois une petite hirondelle bien gentille alors qu'elle volait vers le Sud pour l'hiver, prit froid et tomba raide sur le sol. Et pour tout arranger, voilà qu'une vache lui chie dessus. Mais la bousse de vache était toute chaude, si bien qu'elle fut ranimée. Et elle était bien, étendue là et toute réchauffée. Elle était folle de joie et se mit à chanter. Mais voilà qu'un chat qui passait par là, dégage un peu la bousse et découvre la gentille petite hirondelle et n'en fait qu'une bouchée. La morale de cette histoire : c'est qu'il ne faut pas croire que parce que quelqu'un vous chie dessus, qu'il est votre ennemi ; en revanche, une personne qui vous sort de la merde n'est pas nécessairement une amie. Et quand on est au chaud et parfaitement heureux, on a intérêt à fermer sa gueule. (Allégorie racontée par Electra, rôle interprété par Julianne Moore dans le film ASSASSINS)

L’hirondelle c’est l'oiseau de l'espoir, c'est aussi le symbole du printemps. « Ils peuvent tuer toutes les hirondelles, ils n'empêcheront pas la venue du printemps. » ( Proverbe afghan ) Et Dieu sait combien d’hirondelles et d'hirondeaux sont mortes en Afghanistan ? Les groupes d’entraide nous apprennent à être soi-même, à partager le désir de vivre à nouveau, de l’amour pour nos semblables, le courage de faire face à n’importe quelle situation difficile, la sérénité nécessaire pour accepter certaines réalités, et pour plusieurs, l’espoir en l’avenir.

« Le printemps s'annonce toujours plein de promesses, mais lui au moins les tient. » ( Félix Leclerc ) Le printemps est une saison de l'espoir. Nous souhaitons que chacun puisse croire en sa bonne étoile, que chacun en ce bas monde ne puisse à aucun moment être persuadé qu'une profonde solitude l'isole de tout être humain. Il y a toujours quelque part un être qui est capable d'écouter, d'être simplement là, pour que le premier ait le sentiment d'exister pour quelqu'un. Il y a toujours cet espoir qui se trouve dans le partage, dans le témoignage. Il y a toujours une présence, une âme qui se dévoile et qui nous montre le chemin.

« … vous pouvez parler de l'aspect irrémédiable de l'alcoolisme parce que vous proposez une solution. » ( Les Alcooliques Anonymes, chap.7 Au secours des autres, page 105 ) Nos efforts de communiquer le message à un nouveau sont des éléments vitaux de notre rétablissement. Nous parcourons ensemble la route vers le rétablissement. Nous suivons les traces laissées par ceux et celles qui sont passés avant nous, qui n'ont pas hésité à sortir de leur petit nid douillet, au chaud et heureux, pour nous transmettre le message. À notre tour, nous laissons des traces de pas pour ceux et celles qui viendront ensuite.

Merci la Vie !!!
Gilles

-------------------------------------------------

Plusieurs parmi nous développons une conscience plus aiguë de nos pensées à mesure que nous nous rétablissons dans Al-Anon. Après un certain temps, nous sommes capables de remarquer le changement qui se produit quand notre façon de penser devient faussée. Mais si nous désirons mettre un terme aux pensées négatives, la prise de conscience n'est que le début.
Quand des « pensées pessimistes » s'emparent de moi, je dois faire plus que seulement chasser le négatif. Je dois remplacer ces pensées par quelque chose de positif, ou il est probable que je retomberai dans ma façon de penser négative.
Notre groupe a commandé une série de cassettes approuvées par la Conférence que j'ai pris l'habitude d'écouter dans ma voiture quand je me promène en ville. Même si j'avais déjà lu ces publications plusieurs fois auparavant, les entendre lire à haute voix est une expérience différente et très efficace. Si mon attitude n'est pas bonne, la modifier en écoutant la sagesse d'Al-Anon sur une cassette, lors d'une réunion, ou en tête-à-tête avec un membre peut me ramener dans la bonne voie.

Pensée du jour
Aujourd'hui, je porterai une attention soutenue à ce que je pense. Si nécessaire, je m'arrêterai au milieu de mes pensées, je recommencerai et remplacerai les illusions négatives par des vérités positives.

« Nous sommes responsables de ce que nos pensées et nos attitudes nous enseignent. » ...dans tous les domaines de notre vie

Al-Anon, Le Courage de Changer, 14 avril, page 105

-------------------------------------------------

Nous sommes les Groupes familiaux Al-Anon. Pour moi, le mot « familiaux » dans notre nom est très important. La famille Al-Anon s'étend au-delà de la famille traditionnelle, qui comprend la mère, le père, les grands-parents, les frères et sœurs, les cousins, les tantes et les oncles. Je suis si proche des membres de ma famille Al-Anon que je considère leur famille comme étant la mienne, et la mienne comme étant la leur. Ce qui inclut les membres Alateen, les AA, et même ceux qui ne découvriront jamais le cadeau qu'est le rétablissement de ce mal familial.
Aujourd'hui, ma parenté Al-Anon et moi avons perdu un membre très spécial de notre famille spirituelle. Nous avons traversé ensemble le terrain difficile du chagrin, de la tristesse, de l'empathie, et de la peine. Nous nous sommes fait des accolades, nous avons pleuré, recherché la solitude, prié, et réfléchi. Nous avons affronté la peur, demandé la foi, et découvert une nouvelle paix. Même si cette personne extraordinaire n'est plus avec nous physiquement, le souvenir de son amour inconditionnel nous encourage à rechercher et à nous offrir mutuellement notre amour inconditionnel pour faire face à ce deuil. Même devant la mort, nous grandissons et nous tendons vers la vie. Personne ne pourra jamais remplacer cet homme généreux, bienveillant et amusant, mais j'ai de bons souvenirs et la vie continue. Je rirai de nouveau. Je me souviendrai tendrement des bons moments. je rencontrerai de nouvelles personnes à aimer, et elles me manqueront aussi, quand elles partiront. Ainsi se répète le cycle de la vie et de l'acceptation. Aujourd'hui, je sais que quoi qu'il advienne, rien en ce monde n'est aussi fort, puissant et complet que l'amour et l'amitié que je reçois dans ma famille Al-Anon.

Pensée du jour
Aujourd'hui, j'accepterai les choses que je ne peux changer, tout en appréciant la vie que ma Puissance Supérieure m'a donné en abondance.

« Al-Anon m'a tout donné — le désir de vivre à nouveau, de l'amour pour mes semblables, le courage de faire face à n'importe qu'elle situation difficile, la sérénité nécessaire pour accepter certaines réalité, et l'espoir en l'avenir. » Tel que nous Le concevions..., page vii

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd'hui, 14 avril, page 105

-------------------------------------------------

Le grand ennemi

Le ressentiment est l'ennemi « no 1 ». Ce sentiment détruit plus d'alcooliques que toute autre chose. Il donne lieu à toutes les formes de maladies spirituelles car nous étions atteints non seulement mentalement et physiquement, mais spirituellement aussi. Les Alcooliques Anonymes, page 72

En regardant la manière dont je pratique la Quatrième Étape, je constate que je passe facilement sur mes propres torts, parce que je n'ai pas de mal à voir qu'il s'agissait de me venger des torts que j'avais subis. Quand je persiste à raviver de vieilles blessures, j'éprouve du ressentiment, et ce ressentiment empêche le soleil d'entrer dans mon âme. Si je continue de ressasser mes blessures et mes haines, je vais me blesser et me haïr moi-même. Après avoir passé des années dans le noir de mon ressentiment, j'ai fini par trouver le soleil. Je dois abandonner mes rancunes, je ne peux plus me les permettre.

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, page 113

-------------------------------------------------

Notre nouvel employeur

Nous avions un nouvel employeur. Dans Son omni-puissance, Il pourvoyait à nos besoins à condition que nous restions près de lui et que nous fassions bien son travail.
Bien établis dans notre nouvelle attitude, nous avons cessé progressivement de nous intéresser à notre moi, à nos petits projets et desseins personnels. De plus en plus, nous cherchions à apporter notre contribution à la vie. Au fur et à mesure que nous sentions en nous une force nouvelle, que la paix s'installait dans notre esprit, que la réussite de notre vie devenait chose possible, à mesure que nous devenions conscients de sa présence, nous avons commencé à perdre notre peur d'aujourd'hui, de demain et de l'avenir. Nous naissions à nouveau.
Les Alcooliques Anonymes, page 57

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 104

-------------------------------------------------

14 avril - Pensée A.A. pour aujourd'hui
Un capitaine de police racontait un jour certaines expériences de sa carrière. La cause de la tragédie, dans chaque cas, était l'ivresse. Il raconta comment un homme avait commencé à discuter avec sa femme, alors qu'il était ivre, et comment il l'avait battue à mort. L'homme continua ensuite à boire dans une taverne voisine. Le capitaine de police raconta ensuite comment un homme ivre s'était avancé au bord d'une vieille carrière ; il tomba dans ce trou de cent-cinquante pieds de profondeur et se tua. Lorsque j'entends ou que je lis ces récits, est-ce que je songe à notre dicton : « Par la grâce de Dieu »...?

Méditation du jour
Je dois garder mon équilibre en maintenant les principes spirituels au centre de ma vie. Dieu me donnera le calme et l'équilibre si je les demande. Cet équilibre me permettra d'aider les autres avec succès. Cet équilibre se manifestera de plus en plus dans ma propre vie. Je devrais garder les choses matérielles à leur propre rang et garder les choses spirituelles au centre de ma vie. Alors je serai en paix, malgré la confusion de la vie de chaque jour.

Prière du jour
Je demande d'habiter avec Dieu au centre de ma vie. Je de­mande de conserver cette paix intérieure au centre de mon être.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 107

-------------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
La liberté peut signifier la capacité de dire « non » à des habitudes nuisibles et à des façons insatisfaisantes de vivre. Abandonner mon impuissance à ma Puissance supérieure m'apporte la liberté. Cela me permet de remettre mes problèmes et ceux des gens que j'aime entre les mains de Dieu. La liberté me donne la force de dire non quand je le veux et quand il faut que je dise non. La liberté peut vouloir dire contrôler ce que je fais de mes pensées, de mes émotions et de mes réactions. De la même manière, la liberté me permet de dire oui à des attitudes positives et productives. En d'autres mots, je suis libre à mon meilleur.

MÉDITATION DU JOUR
Merci de ma liberté. Aide-moi à bien m'en servir.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
Seuls ceux qui sont disciplinés sont libres.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 14 avril

-------------------------------------------------

Une nouvelle vision

« Voulons-nous vraiment nous défaire de nos ressentiments, de notre colère, de notre peur ? » Texte de base, page 43

Pourquoi les appelons-nous « déficiences » ? Peut-être devrions-nous les appeler « efficiences », puisque ce sont souvent elles qui nous ont permis de survivre. Certains d'entre nous trouvent que leurs déficiences sont justement ces aspects de leur personnalité qui leur ont sauvé la vie à l'époque où ils consommaient. Si tel est le cas, il n'est pas surprenant que parfois nous y demeurions accrochés comme à de vieilles et précieuses amies.
Si le ressentiment, la colère ou la peur nous posaient des difficultés, nous pourrions peut-être imaginer ce que serait notre vie si nous n'étions pas affligés de ces défauts. En nous demandant pourquoi nous réagissons d'une certaine manière, nous arrivons parfois à déraciner la peur qui est au cœur de notre conduite. « Pourquoi ai je peur de renoncer à cet aspect de ma personnalité ? Aurais-je peur de la personne que je deviendrais si je n'avais pas ce comportement ? »
Une fois que nous avons découvert notre peur, nous sommes capables de la surmonter. Nous tentons d'imaginer ce que serait notre vie sans certaines de nos déficiences les plus flagrantes. Cela nous amène à pressentir ce qu'il y a au-delà de notre peur, tout en nous fournissant la motivation nécessaire pour nous pousser dans cette direction. Notre Puissance supérieure nous offre une nouvelle vision de notre vie où nous serons libérés de nos défauts. Cette vision est l'essence de nos rêves les plus merveilleux et les plus extravagants. Nous n'avons pas à la craindre.

Juste pour aujourd'hui, j'imaginerai ce que serait ma vie sans mes défauts de caractère. Je demanderai la bonne volonté de consentir à ce que Dieu m'enlève mes déficiences.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 14 avril, page 110

-------------------------------------------------

Rien n'est plus difficile que de vouloir être soi-même. Yevgeniy Vinokurov

Je veux bien être moi-même, mais qui suis-je ? Être moi-même, c'est respecter mon intégrité plutôt que de me plier à la volonté des autres. Ce n'est pas sourire tout le temps, participer et donner son accord quand je n'en ai aucune envie. Ce n'est pas cela être moi-même.
Certains jours je ne sais plus très bien qui je suis, mais j'ai conscience de mes efforts pour me découvrir, pour grandir. Je sais que ma croissance s'alimente à l'énergie qui anime le brin d'herbe triomphant du béton pour pousser dans une fissure. Je sais aussi que le progrès fonctionne à sa façon, à son heure à lui. Je ferai montre de patience. Je n'ai rien d'autre à faire.

Pensée du jour : Être moi-même, c'est dire ce que je pense, prendre des décisions en toute confiance et renoncer à l'idée de plaire aux autres simplement pour avoir leur approbation.

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 105

-------------------------------------------------

« Nous sommes reconnaissants aux outremangeurs qui nous ont ouvert la voie. De même, nous sommes heureux de pouvoir montrer le chemin à d'autres. » Les Douze Étapes et les Douze Traditions des Outremangeurs Anonymes, page 126

J'ai de la gratitude que vous ayez tous été ici lorsque je suis arrivé chez les OA. Je suis reconnaissant aux fondatrices d'avoir laissé les premières traces qui guident ma route. Je remercie les outremangeurs compulsifs qui ne demandaient qu'à partager leur expérience, leur force et leur espoir. Je suis reconnaissant de ne pas avoir eu à parcourir la route tout seul.
Finalement, je me suis rendu compte que je pouvais moi-même laisser des traces afin de guider les autres. Moi aussi j'ai de l'expérience, de la force et de l'espoir à partager. D'ailleurs, je suis toujours heureux de partager. Nous parcourons ensemble la route vers le rétablissement. Nous suivons les traces laissées dans le sable par ceux qui sont passés avant nous, et nous laissons des traces pour ceux qui viendront ensuite.

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 14 avril, page 105

-------------------------------------------------

Pensée du jour
Vous savez sans doute que certains joueurs ont vécu des expériences plus que désastreuses. La cause, dans chaque cas, était, soit l'ivresse mentale, soit le remords ou encore le ressentiment et tous les problèmes familiaux causés par les effets du jeu. Plusieurs joueurs sont parvenus à des fins funestes. Dans bien des cas, ils n'ont pas vu d'autres solutions que le suicide pour sortir de cet enfer. Lorsque j'entends des choses aussi horribles, est-ce que je pense à notre dicton : « Par la grâce de Dieu...» ?

Méditation du jour
Je dois garder mon équilibre en maintenant les principes spirituels au centre de ma vie. Dieu me donne le calme et l'équilibre si je les demande. Cet équilibre me permet d'aider les autres avec succès. Cet équilibre se manifeste de plus en plus dans ma propre vie. Je dois garder les choses matérielles à leur propre rang et garder les choses spirituelles au centre de ma vie. Alors je suis en paix, malgré la confusion de la vie de chaque jour.

Prière du jour
Je demande que ma Puissance Supérieure soit toujours avec moi. Je demande de conserver la paix intérieure qui m'a été donnée.

Joueurs Anonymes, 14 avril

-------------------------------------------------

14 avril

C'est important qu'il ait un équilibre dans toute situation, à tous les instants. Tu verras qu'il y a toujours un équilibre parfait lorsque tout ce que tu entreprends est fait sous Ma conduite. C'est pourquoi tu dois laisser la vie s épanouir sans essayer de forcer quoi que ce soit car, ainsi cela ne peut mal tourner et rien ne peut être fait au mauvais moment. Cela ne veut pas dire t’asseoir et ne rien faire, et t'attendre à ce que tout te tombe tout cuit dans la bouche. Tu dois rester sans cesse en alerte ; tu dois garder ta conscience élevée ; tu dois t’attendre au meilleur ; tu dois être sûr que tout est très, très bien. Tu dois M'attendre, dans la foi et la confiance absolues. Tu dois savoir sans l'ombre d'un doute que JE SUIS en permanence ton guide et ton compagnon. Tu dois savoir que tout ce que tu fais est guidé par Moi et Moi seul, afin que chacun des pas que tu accomplis soit ferme et sûr et chaque chose que tu fais soit faite dans l'amour.

La Petite Voix, Eileen Caddy

-------------------------------------------------

Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com
Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
L'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

-------------------------------------------------

14 avril hirondelles pr afghan.jpg