Pensées 24 avril 2018

Bonjour à toutes et à tous

Afin de baigner dans la paix, il est nécessaire que notre Dieu d'amour lève les voiles de nos illusions. La paix émerge alors de notre intérieur à mesure que le processus de rétablissement se développe en nous. Elle est indispensable à chacun de nous. La paix est plus qu'absence de conflit puisque les conflits sont inhérents à la vie. La paix est une sérénité qui n'est pas touchée par un conflit. Plusieurs croient que c’est comme si nous retrouvions notre nature profonde et divine, nature que nous n’avons jamais perdu. « C’est une triste chose de savoir que la nature parle et que les hommes ne l’écoutent pas.» ( Victor Hugo ) Pour aujourd’hui, nous avons l’immense chance de vivre une belle vie en paix, à l’écoute de ce que notre Ps a à nous dire, à nous apprendre.

Comment nous libérer de tout ce qui nous empêche de vivre malgré la présence de conflits ou d'en faire les composantes d'une belle vie : manque de confiance, souffrances, peurs, préjugés, rancœurs ? Comment faire autres choses que vivre pleinement et harmonieusement tous les aspects de notre vie ? Comment être en paix avec nous-même et nous épanouir dans tous les domaines – impersonnel, émotif, spirituel ? Comment, ensuite, faire de la Vie notre meilleure amie ? Par l'amour. La Vie nous aime et ne demande qu’à nous combler de ses bienfaits… Les membres des groupes d'entraide nous apprennent comment devenir notre propre meilleur ami, puis à nous aimer nous-mêmes, enfin à tendre la main aux autres et à les aimer. « Un ami, c'est à la fois nous-mêmes et l'autre, l'autre en qui nous cherchons le meilleur de nous-mêmes, mais également ce qui est meilleur que nous. » ( Joseph Kessel )

« Dès qu'un être humain est mû par ses instincts, il n'y a plus de paix possible. Mais le danger ne s'arrête pas là. Chaque fois qu’une personne fait porter déraisonnablement le poids de ses instincts sur les autres, les ennuis ne tardent pas à suivre. » ( 12 x 12, 4e Étape, page 48 ) Les membres des groupes d’entraide nous aident à retrouver la paix et le meilleur en nous-mêmes, à vivre une nouvelle vie, heureux, joyeux et libres. « On a deux vies et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une. » ( Confucius )

Les Douze Étapes offrent une façon simple de transformer notre vie du tout au tout alors que bien souvent notre vie avant notre rétablissement était plutôt du tout ou rien. En restant en contact avec notre Ps et si telle est Sa volonté, ces changements se produisent par Sa grâce. Nous remercions notre Dieu d'amour de temps en temps parce que nous savons que c'est uniquement grâce à Lui si nous accomplissons quoi que ce soit. « Ne doutez jamais qu'un petit groupe d'individus conscients et engagés puisse changer le monde. C'est même de cette façon que cela s’est toujours produit. » ( Margaret Mead ) — « Ceux et celles qui sont assez fous pour croire qu’ils peuvent changer le monde sont en réalité ceux qui le font. » ( Steve Jobs )

Merci la Vie !!!
Gilles

------------------------------------------------

Quand les choses ne vont pas comme je crois qu'elles le devraient, je peux penser au slogan « se hâter lentement ». Au lieu de redoubler d'effort, je peux ralentir et réexaminer la situation. La réponse que je cherche peut me crever les yeux, mais parfois je dois abandonner ce que je suis en train de faire avant de la voir.
J'essayais de réinsérer dans mon manteau une doublure détachable, mais je n'y arrivais pas. Je tirais le plus fort possible pour faire glisser la fermeture éclair, mais elle ne bougeait pas. J'ai fini par m'apercevoir que j'essayais d'enfiler la fermeture de la doublure dans celle du devant du manteau. Pas surprenant que cela ne fonctionnait pas ! Combien de fois dans ma vie ai-je agi de la sorte : ai-je imposé une solution ? J'ai tenté de « m'attacher » à des gens et à des situations qui n'étaient pas ce qui ne « me convenait », et je suis devenue frustrée et découragée en cours de route. Mais j'ai appris à « me hâter lentement ». Je peux prendre le temps de voir si ce que je pense vouloir « me convient » avant de m'engager et de commencer à « m'attacher ». Ma vie est plus sereine parce que je ne cherche plus à m'imposer là où je n'ai pas ma place.

Pensée du jour
Si aujourd'hui mes projets rencontrent un obstacle, je prendrai du recul durant un moment et je regarderai la situation calmement avant de continuer.

« Se hâter lentement... Penses-y quand tu te sens bousculé pour faire quelque chose et que tout semble aller mal... Tu seras surpris de constater tout ce qu'un seul slogan peut faire pour toi. » L'adolescent et le parent alcoolique

Al-Anon, Le Courage de Changer, 24 avril, page 115

------------------------------------------------

La constance est l'une des choses dont j'ai manqué en grandissant. Mon père était un alcoolique, et je ne pouvais jamais dire quand il allait se mettre à boire ou comment il allait réagir. Ses sautes d'humeur étaient imprévisibles. J'ai appris à rester dans mon coin et à « marcher sur des œufs ». Ma mère a essayé toutes sortes de choses pour faire face à la consommation de mon père, mais ses remèdes étaient sans rime ni raison. En bref, je ne sentais pas que je pouvais me fier à mes parents pour quoi que ce soit. Ma relation avec mon parrain s'est avérée bénéfique de tant de façons. Pendant longtemps, j'ai cru que je ne pouvais pas plus me fier à Dieu que je ne pouvais me fier à mes parents. Mon parrain s'est efforcé de souligner qu'en dépit de mes doutes, ma Puissance Supérieure était toujours à mes côtés. Finalement, pendant une discussion un de ces après-midi, j'ai traversé un point tournant dans mon rétablissement. J'avais énuméré plusieurs de mes peurs et exprimé beaucoup de doute. Afin de paraître fort et pour en m revenir au programme, je lui ai dit que je savais que Dieu serait un là pour moi et qu'Il prendrait soin de moi. Quand j'ai eu fini de un parler, mon parrain n'a dit qu'un seul mot : « Toujours ».
Aujourd'hui, le mot « toujours » est le symbole de mon rétablissement et un genre de slogan personnel. Il me rappelle que ma Puissance Supérieure est constamment disponible pour moi attendant mon contact conscient grâce à la prière et à la méditation, tel que suggéré par la Onzième Étape. Toutefois, il faut que je sois constant, moi aussi. Cela fonctionne seulement si, jour après jour, je confie ma volonté et ma vie et que j'écoute assez longtemps pour entendre la volonté de Dieu. Cela dépend de MOI.

Pensée du jour
La communication est une voie à double sens. Dieu m'attend déjà, alors c'est à moi de faire le prochain pas.

« Mon engagement dans la Onzième Étape implique que je prenne le temps de travailler à cette relation avec ma Puissance Supérieure. » Tel que nous Le concevions..., page 225

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 24 avril, page 115

------------------------------------------------

Apprendre à s'aimer

L'alcoolisme nous isolait, même si nous étions entourés de gens qui nous aimaient... Nous cherchions notre sécurité émotive en dominant les autres ou en étant dominés... Nous avons encore vainement tenté de retrouver notre sécurité dans quelque malsaine forme de domination ou de dépendance. Réflexions de Bill, page 252

En faisant mon inventaire personnel, j'ai découvert que j'entretenais des relations malsaines avec la plupart des personnes qui occupaient une place dans ma vie, mes amis et ma famille entre autres. Je me suis toujours senti seul et à l'écart des autres. J'ai bu pour engourdir ma souffrance affective.
Mais en m'abstenant de boire, en ayant un bon parrain et en pratiquant les Douze Étapes, j'ai pu remonter dans ma propre estime. Les Étapes m'ont d'abord appris à devenir mon propre meilleur ami, puis à m'aimer moi-même, enfin à tendre la main aux autres et à les aimer.

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, page 123

------------------------------------------------

Aucun pouvoir

«Au début, le remède à mes difficultés personnelles me semblait si évident que je ne pouvais imaginer qu'un alcoolique rejette mes idées si elles étaient bien exposées. Je croyais si fermement en la toute puissance du Christ que j'avais inconsciemment la vanité de croire qu'il ferait tout par mon intermédiaire, au moment et de la manière que je le déciderais. Au bout de six longs mois, j'ai dû admettre que personne n'avait d'emprise sur le Maître, pas même moi.
Cette découverte m'a amené à prendre conscience, pour mon plus grand bien, qu'il y avait dans le monde un grand nombre de situations sur lesquelles je n'avais personnellement aucun pouvoir - si j'étais prêt à admettre cela au sujet de l'alcool, je devais faire de même pour bien d'autres choses. Je devais rester tranquille, sachant que Dieu c'est lui, pas moi. » Lettre, 1940

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 114

------------------------------------------------

24 avril - Pensée A.A. pour aujourd'hui
Il est prouvé que nous, les alcooliques, nous ne pouvons devenir sobres par notre propre force de volonté. Nous avons manqué notre coup tant et tant de fois. C'est pourquoi je crois qu'il doit exister une Puissance supérieure qui m'aide. Je considère que cette puissance est la grâce de Dieu. Et je prie Dieu chaque matin pour obtenir la force de demeurer sobre aujourd'hui. Je sais que cette Puissance est là parce qu'elle ne manque jamais de m'aider. Est-ce que je crois que le mouvement A. A. est rendu efficace par la grâce de Dieu ?

Méditation du jour
À partir du moment où « je suis né de l'esprit », j'y trouve le souffle de ma vie. En moi se trouve la Vie même de la vie, de sorte que je ne peux jamais périr. La Vie qui, au cours des âges, a préservé les enfants de Dieu dans le péril, l'adversité et la tristesse. Je dois essayer de ne jamais douter ni m'inquiéter, mais de suivre la route que m'indique la vie de l'esprit. Combien souvent, même quand je ne le sais pas. Dieu me précède pour préparer mon chemin, pour attendrir un cœur ou pour subjuguer un ressentiment. À mesure que se développe la vie de l'esprit, les désirs naturels deviennent moins importants.

Prière du jour
Je demande que ma vie parvienne à s'orienter vers Dieu au lieu de s'orienter vers moi-même. Je demande que ma volonté tende à accomplir Sa volonté.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 117

------------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
Aujourd'hui sera une bonne journée. J'en ai la conviction dans ma tête, dans mon coeur et jusque dans la moelle de mes os. Tout ce qui va m'arriver sera bon pour moi. Il peut pleuvoir, neiger, grêler et puis après ? Mon soleil intérieur va luire. Comme je souris et que je dis « Bonjour » aux autres, ils vont se sentir mieux et passeront ce sourire à quelqu'un d'autre, créant ainsi un réseau de sourires. Même si les événements que chacun vit peuvent être différents, il y a une similitude pour nous tous. Nous avons le choix d'avoir des pensées positives. Je choisis aujourd'hui de croire que la journée sera extraordinaire. Ces pensées sont contagieuses et peuvent se répandre aussi vite qu'un virus.

MÉDITATION DU JOUR
Aide-moi à être le messager d'attitudes positives. Je Te demande de toujours être conscient que la joie propage la joie.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
Je choisis des pensées et des actions positives et joyeuses.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 24 avril

------------------------------------------------

Les Douze Étapes de la vie

« Grâce à l’abstinence et au travail des Douze Étapes de Narcotiques Anonymes, notre vie est devenue plus utile. » Texte de base, page 9

Avant d'arriver à Narcotiques Anonymes, notre vie était centrée sur la consommation. Pour la plupart, nous avions très peu d'énergie à consacrer au travail, aux relations affectives ou à d'autres activités. Nous étions exclusivement au service de notre dépendance.
Les Douze Étapes de Narcotiques Anonymes offrent une façon simple de transformer notre vie du tout au tout. Nous commençons par demeurer abstinents, une journée à la fois. Une fois que notre énergie n'est plus canalisée par notre dépendance, nous nous apercevons que nous avons assez d'énergie pour nous consacrer à d'autres points d'intérêt. À mesure que nous progressons dans notre rétablissement, nous devenons capables d'entretenir des relations saines. Nous devenons des employés fiables. Les passe-temps et les divertissements nous paraissent plus invitants. Par notre participation à Narcotiques Anonymes, nous aidons les autres.
Narcotiques Anonymes ne nous promet ni un bon emploi, ni des relations affectives saines, ni une vie bien remplie. Mais, quand nous travaillons les Douze Etapes au mieux de nos capacités, nous nous apercevons que nous pouvons devenir le genre de personne qui est capable de trouver un emploi, d'avoir des relations affectives et d'aider les autres. Nous cessons d'être au service de notre maladie et nous commençons à servir Dieu et les autres. Les Douze Étapes sont la clé pour transformer notre vie.

Juste pour aujourd'hui, j'aurai la sagesse d'utiliser les Douze Étapes dans ma vie et le courage de progresser dans mon rétablissement. Je pratiquerai mon programme pour devenir un membre responsable et productif de la société.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 24 avril, page 120

------------------------------------------------

La solitude n'est supportable qu'avec Dieu. André Gide

Je peux m'occuper sans relâche, faire tout ce que je peux pour échapper à la solitude, mais vient un moment où je me retrouve avec moi-même. Lorsque je sens la présence de ma Puissance supérieure, je n'ai pas peur de laisser mes pensées glisser vers des profondeurs obscures, et cela m'apprend beaucoup de nouvelles choses... Je prends conscience de vérités : par exemple, que la peur fait partie de ma vie. Vue comme une réalité, la peur ne s'infiltre plus dans ma vie pour l'envahir, et je n'en suis plus victime. Sans la présence à mes côtés de ma Puissance supérieure, je n'aurais pu m'aventurer dans la solitude, à l'abri de toute distraction, face à face avec moi-même.

Pensée du jour : En restant consciemment en contact avec ma Puissance supérieure, il m'est facile de faire face à ce que je ne pourrais autrement supporter.

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 115

------------------------------------------------

« En fait, c'est pour lui-même que chacun essaie de pratiquer l'humilité prônée par la Douzième Tradition. Plus nous avançons sur le plan spirituel, moins le prestige nous intéresse, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur du Mouvement. » Les Douze Étapes et les Douze Traditions des Outremangeurs Anonymes, pages 244-245

Je cultive l'humilité pour progresser dans mon rétablissement. Lorsque je suis arrivée chez les OA, je confondais l'humilité avec l'humiliation. J'avais connu assez d'humilité dans ma vie ! Mon besoin était comblé et je n'en voulais pas plus. Or, à travers les années, j'ai appris que l'humilité n'avait rien à voir avec l'humiliation. L’humilité signifie que je suis consciente de ne pas faire le chemin toute seule. Cela veut dire que je me rends compte qu'il existe un Dieu, et que ce n'est pas moi ! Cela signifie que je reconnais devoir mon rétablissement au programme, à la mise en pratique des Douze Étapes et à ma Puissance supérieure, qui fait pour moi ce que je ne pourrais jamais faire toute seule. Lorsque je suis reconnue chez les OA ou dans d'autres domaines de ma vie, je remercie Dieu en silence, parce que je sais que c'est uniquement grâce à Lui si j’ai accompli ce pour quoi on me félicite.

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 24 avril, page 115

------------------------------------------------

Pensée du jour
Il est prouvé que nous, les joueurs, nous ne pouvons devenir sobres de par notre propre force de volonté. Nous avons manqué notre coup tellement souvent. C'est pourquoi, je crois qu'il doit exister une Puissance Supérieure. Je considère que cette puissance est la Grâce de Dieu. Je prie chaque matin pour demander la force de demeurer sobre pour aujourd'hui. Je suis persuadé que cette Puissance existe parce qu'elle ne manque jamais de m'aider. Est-ce que je crois que le mouvement J.A. est rendu efficace par la grâce de Dieu ?

Méditation du jour
À partir du moment où « je suis né de l'Esprit », j'y trouve le Souffle de Vie. En moi se trouve la Vie même de la vie, de sorte que je ne peux jamais périr : La Vie qui, au cours des âges, a préservé les enfants de Dieu dans le péril, l'adversité et la tristesse. Je dois essayer de ne jamais douter ni de m'inquiéter, mais de suivre la route que m'indi­que la vie de l'esprit, la spiritualité. Combien de fois, sans que je m'en rende compte, la Providence m'a devancé pour préparer mon chemin, pour attendrir un cœur ou pour diminuer un ressentiment. À mesure que se développe la vie de l'esprit, la spiritualité, les désirs naturels et matériels deviennent moins importants.

Prière du jour
Je demande que ma vie parvienne à s'orienter vers Dieu au lieu de s'orienter vers moi-même. Je demande que ma volonté tende à accomplir Sa volonté.

Joueurs Anonymes, 24 avril

------------------------------------------------

24 avril

Y a t'il des personnes que tu te sens incapable d'aimer ? D'abord cesse de les critiquer et d'être intolérant envers elles. Cela peut être ton premier pas dans la bonne direction. Puis, progressivement, prends du temps pour les connaître, pour découvrir comment elles fonctionnent, et pour trouver ce qui, en toi, a créé cette séparation entres elles et toi. Regarde en toi-même et mets à jour ce qui a mal tourné entre vous, et jamais, à aucun moment ne jette le blâme sur qui que ce soit d'autre que sur toi même. Quand tu peux te mettre en face de toi-même et de tes manquements, tu es sur le bon chemin et tu pourras trouver la solution parfaite à tes problèmes. Avant de t'en être aperçu, ton attitude et ta relation entière envers chaque âme auront changé.
Tu peux toujours faire quelque chose tout de suite, alors pourquoi ne pas le faire, au lieu d'attendre que quelqu'un d'autre fasse le premier pas ?

La Petite Voix, Eileen Caddy

------------------------------------------------

Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com
Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
L'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

------------------------------------------------

24 avril assez fous pour changer le monde SJobs.jpg