Pensées 02 mai 2018

Bonjour à toutes et à tous

Voici trois citations de Lamartine, poète, écrivain, historien et homme politique français modéré. Lamartine appartient au mouvement romantique, sa poésie lyrique incarne surtout une idéalisation de la nature. « Dieu se manifeste toujours au moment précis où tout ce qui est humain est insuffisant, où l’homme confesse qu’il ne peut rien pour lui-même. » Alphonse de Lamartine — « Borné dans sa nature, infini dans ses vœux — L’homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux. » Alphonse de Lamartine — Et qu’est-ce que la vie ? Un réveil d’un moment, — De naître et de mourir un court étonnement, — Un mot qu’avec mépris l’Éternel prononce : - Labyrinthe sans clef, question sans réponse. Alphonse de Lamartine Chez un dépendant ou un codépendant, les questions sans réponses peuvent-elles devenir toxiques et rendre la vie désagréable ? La vie est désagréable quand nous la regardons du mauvais œil (celui que nous fermons) par le trou de la serrure... Pour trouver la vie agréable, nous pouvons ouvrir la porte de la vie bien grande et prendre tout ce qui vient de notre Être suprême sans vraiment nous poser de questions.

Et surtout pas des questions toxiques ( du style dont personne ne connaît la réponse ). Le bonheur dépend de notre faculté à supporter l'incertitude, celle que notre Ps tient à ce que nous la vivons. Nous vivons tous des incertitudes, des questions en suspens et la vie n'est pas désagréable pour autant. Ne pas accepter de ne pas avoir de réponse peut devenir toxique. La seule certitude que nous pouvons avoir, c'est que notre propre mort va arriver. Certains vont insister : « Oui mais quand ? » Par leurs témoignages, les membres des groupes d'entraide nous apprennent à accueillir la vie comme elle se présente tous les jours. Dieu se manifeste de la façon la plus compréhensible qui soit et ce, pour chacun d'entre nous. La preuve c'est que chacun de nous entend ce qu'il ou elle a besoin d'entendre dans ces témoignages. Certains se posent les questions suivantes : « Comment se fait-il que Dieu se manifeste souvent dans des endroits où il fait beau ? Est-il frileux ? » — « Pourquoi Dieu se manifeste-t-il toujours dans des endroits où il fait noir ( comme dans notre côté sombre, givré, même chez ceux et celles qui ne sont pas des mini-wheats ) ? » Peut-être parce qu'il est Lumière et en même temps notre Dieu d'amour… qui nous guide dans ces moments de bonheur. « Il n’y a point de chemin vers le bonheur, le bonheur est le chemin.» ( Lao Tseu )

« J’ai toujours été le mouton noir de la famille. Puis j’ai joint les AA et trouvé le reste du troupeau. » ( C.W. Iowa in La Vigne Vol.53 No1 ) Plusieurs membres des groupes d’entraide arrivent d’où nous venons, de l’impuissance et du désespoir et ils ont trouvé un moyen non seulement d’arrêter de se geler, mais aussi de vivre heureux et d’apprécier la vie, abstinents. Ils nous ont partagé ces principes spirituels qui leur avaient montré le chemin de cette nouvelle vie de rétablissement et quelquefois, ç'a commencé par quelques questions qui au départ étaient toxiques, dont plusieurs étaient sans réponses.

« Plusieurs personnes qui ne sont pas alcooliques nous ont confié qu'elles ont pu, en pratiquant les Douze Étapes des AA, surmonter d'autres difficultés de la vie. Elles affirment que pour les buveurs problèmes, les Douze Étapes peuvent représenter plus que la sobriété. Elles voient là un moyen qui permettra à bien des gens, alcooliques ou non, de mener une vie heureuse et productive. » ( 12 x 12, Avant-propos, page 16 )

Merci la Vie !!!
Gilles

---------------------------------------------------

Parfois je suis si occupé à regarder fixement mes problèmes que je ne vois pas les directives qui me sont données. Quand je suis disposé à ne plus vouloir à tout prix me débrouiller seul, je peux écouter les autres et être guidé par ma Puissance Supérieure. Je deviens plus apte à aller au-delà de mes problèmes et à commencer à les résoudre. Cela est devenu clair pour moi quand j'ai été soudainement pris dans une tempête de neige aveuglante. La visibilité était si mauvaise que j'étais incapable de voir les côtés de la route ; je ne pouvais dire où commençait et où finissait ma voie. Je me suis efforcé de trouver mon chemin, mais j'ai finalement abandonné et j'ai commencé à me ranger sur l'accotement pour attendre la fin de la tempête. Puis je me suis rendu compte que je pouvais me rendre à la maison si je me servais des arbres qui bordaient la route pour m'indiquer ma position.
Quand j'accepte que l'aide arrive souvent sous des formes inattendues, je peux relâcher mon emprise sur le problème et être disposé à recevoir de l'aide.

Pensée du jour
Je dois faire une foule de choses moi-même, mais je ne suis pas libre de toute dépendance. J'ai besoin d'être aidé, soutenu et guidé par ma Puissance Supérieure et mes amis Al-Anon. Aujourd'hui, quand je m'apercevrai que je lutte contre un problème, je lâcherai prise assez longtemps pour tendre la main afin d'obtenir de l'aide.

« ...dès que nous aurons appris à nous détacher du problème, l'aide et la sollicitude affectueuses des autres membres nous apporteront un puissant soutien pour nous aider à comprendre ce que le programme Al-Anon peut faire pour nous. » Voici Al-Anon

Al-Anon, Le Courage de Changer, 2 mai, page 123

---------------------------------------------------

Grandissant dans un milieu alcoolique, je n'avais aucune idée de ma façon déformée de voir le monde. Je continuais de faire ce que j'avais toujours fait, tout comme mes parents et leurs parents l'avaient fait avant moi. Il ne semblait pas y avoir d'autre façon de voir le monde et, franchement, je n'en voyais pas le besoin. Tout allait bien. J'étais « correct ».
Puis, les effets cumulés de la vie auprès de personnes alcooliques m'ont conduit à Al-Anon. Pour moi adhérer au programme a été comme une visite chez un médecin pour la vue. Comme un ophtalmologiste, Al-Anon teste constamment ma vision et me permet de choisir comment je veux voir ma vie. Il n'y a pas de prescription miracle qui guérit tous les maux. Je suis libre de porter les lentilles qui me font le mieux, et de changer de paire quand je suis prêt.
Pendant un certain temps, je me suis blâmé pour avoir été tellement aveugle. Je détestais la négation et je pensais que c'était le pire des défauts de caractère. Dans l'intérêt d'une plus grande tolérance à mon propre égard, j'ai graduellement compris que la négation pouvait être quelque chose de merveilleux. Elle m'a gardé en vie jusqu'à ce que je sois prêt à faire face à la vérité, ma vérité. Je crois maintenant que lorsque je serai prêt à affronter de nouvelles vérités, ma Puissance Supérieure et le programme Al-Anon lèveront le voile qui obscurcit ma vision. Voir cette vive lumière avant que je sois prêt, pourrait probablement m'aveugler encore plus.

Pensée du jour
La négation peut être un amortisseur de choc pour l'esprit. Je peux respecter ce mécanisme de survie et en être reconnaissant, mais je ne m'y accrocherai pas plus longtemps que nécessaire.

« ... dans Al-Anon, on m'encourage à progresser à mon propre rythme. Ce faisant, je trouve que mes défenses et mes idées sont trop contraignantes, trop limitatives. » Le Courage de changer, page 298

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 2 mai, page 123

---------------------------------------------------

Éclairer le sombre passé

Accrochez-vous à l'idée que, dans les mains de Dieu, votre noir passé est ce que vous possédez de plus précieux : la clé de la vie et du bonheur des autres. Avec cette clé, vous pourrez les sauver de la misère et de la mort. Les Alcooliques Anonymes, page 115

Mon passé n'est plus une autobiographie mais un livre de référence que je peux consulter et prêter. Aujourd'hui, en me rendant au travail, il me vient à l'esprit une très belle image. Même si cette journée est sombre, comme ça arrive parfois, les étoiles n'en seront que plus brillantes plus tard. Très bientôt, je serai appelé à témoigner de leur éclat. Ce jour-là, tout mon passé fera partie de moi, parce qu'il est une clé et non un verrou.

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, page 131

---------------------------------------------------

La bonne volonté est la clé

On a beau le vouloir de toutes ses forces, comment peut-on faire exactement pour confier sa volonté et sa vie aux soins de ce Dieu dont on reconnaît l'existence ? Nous pouvons même ajouter qu'un tout petit pas, même le plus modeste, est largement suffisant. Dès que nous avons mis dans la serrure la clef de notre bonne volonté et que la porte s'est le moindrement ouverte, il est toujours possible de l'ouvrir encore davantage.
Il peut arriver que, par un élan de notre volonté propre, la porte se referme violemment, comme c'est souvent le cas, mais elle cédera toujours une fois de plus dès que nous reprendrons la clef de la bonne volonté. Les Douze Étapes et les Douze Traditions, page 38

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 122

---------------------------------------------------

2 mai - Pensée A.A. pour aujourd'hui
Dans le mouvement A.A., on entend souvent le dicton : « Peu à peu, ça se fait ». Les alcooliques agissent toujours à l'excès. Ils boivent trop. Ils s'inquiètent trop. Ils ont trop de ressentiments. Ils se font mal physiquement et mentalement par leurs excès en tout. Alors, quand ils arrivent au mouvement A.A., ils doivent apprendre à agir avec modération. Personne d'entre nous ne sait combien de temps il a encore à vivre. Il est probable que nous n'aurions pas vécu bien longtemps, si nous avions continué à boire comme dans le passé. En arrêtant de boire, nous avons augmenté nos chances de vivre encore un certain temps. Est-ce que j'ai appris à prendre les choses aisément ?

Méditation du jour
Vous devez être avant de pouvoir agir. Pour accomplir beaucoup, soyez beaucoup. En toute occasion, l'action doit être l'expression de l'être. Il est sot de penser que nous pouvons accomplir beaucoup dans le domaine des relations personnelles, si nous ne nous préparons pas d'abord nous-mêmes en étant honnêtes, purs, généreux et aimants. Nous devons choisir le bien et continuer à le choisir, avant que Dieu puisse se servir de nous pour accomplir quelque chose qui en vaut la peine. Nous n'aurons pas les occasions d'agir ainsi tant que nous ne serons pas prêts. Les périodes de calme communication avec Dieu sont une bonne préparation en vue de l'action créatrice.

Prière du jour
Je demande de me préparer constamment en vue de choses meilleures qui viendront plus tard. Je demande que les occasions ne me soient données que quand je serai prêt.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 125

---------------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
Les réveils spirituels prennent souvent l'aspect de durs réveils. Nos attentes peuvent devenir si exagérées dans nos pensées que nous pouvons perdre de vue le but de notre vie, le bonheur. Accueillir la vie comme elle se présente est la sagesse que nous propose la prière de la Sérénité. Les attentes insatisfaites suscitent souvent de l'agressivité ! Si nous nous trouvons blessé à répétition, c'est le temps de vérifier nos priorités et nos attentes d'une façon réaliste. Alors notre réveil brutal devient un réveil spirituel.

MÉDITATION DU JOUR
Je demande à Dieu d'avoir le courage de regarder mes besoins honnêtement et de les changer si nécessaire.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
Je serai reconnaissant des réveils difficiles.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 2 mai

---------------------------------------------------

« Peut-être après tout… »

« Une chose, plus que toute autre, peut compromettre notre rétablissement, c'est une attitude d'indifférence ou d'intolérance envers les principes spirituels. » Texte de base, page 24

Plusieurs d'entre nous, en arrivant à N.A., ont eu beaucoup de difficulté à accepter les principes spirituels sous-jacents à ce programme, et pour de bonnes raisons. Malgré tous nos efforts pour contrôler notre dépendance, nous avons découvert que nous étions impuissants. Nous devenions agressifs et frustrés si quelqu'un suggérait qu'il y avait de l'espoir pour nous, parce que nous étions convaincus que non. Les idées spirituelles étaient peut-être efficaces pour d'autres, mais sûrement pas pour nous. En dépit de notre indifférence ou de notre intolérance envers les principes spirituels, nous étions attirés par Narcotiques Anonymes. Nous y rencontrions d'autres dépendants. Ils venaient d'où nous venions, de l'impuissance et du désespoir ; pourtant, ils avaient trouvé un moyen non seulement d'arrêter de consommer, mais aussi de vivre heureux et d'apprécier la vie, abstinents. Ils parlaient des principes spirituels qui leur avaient montré le chemin de cette nouvelle vie de rétablissement. Pour eux, ces principes n'étaient pas juste des théories, mais une partie de leur expérience pratique. Oui, nous avions de bonnes raisons d'être sceptiques, mais ces principes spirituels dont parlaient les autres membres N.A. avaient vraiment l'air de marcher.
Une fois cela admis, nous n'avons pas nécessairement accepté toutes les idées spirituelles que nous avons entendues, mais nous avons effectivement commencé à penser que, si ces principes avaient marché pour les autres, peut-être, après tout, marcheraient-ils pour nous aussi. Pour commencer, cette ouverture d'esprit a suffi.

Juste pour aujourd'hui, les principes spirituels dont j'entends parler dans N.A. pourraient marcher pour moi. J'aurai au moins la bonne volonté d'ouvrir mon esprit à cette possibilité.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 2 mai, page 130

---------------------------------------------------

Les gens ne voient que ce qu'ils sont prêts à voir. Ralph Waldo Emerson

Que dire à un outremangeur actif pour lui faire comprendre que la vie peut être bien plus belle qu'on imagine ? Dieu me donne les mots et moi, je transmets le message. Les résultats ne m'appartiennent pas. Cela prendra le temps qu'il faut, me dis-je. Puis je me tourne vers un autre nouveau.
Il serait peut-être bon que j'examine l'approche que j'utilise en Douzième Étape. Est-ce que j'insiste trop ? Est-ce que j'ai recours à des mots ou à des idées que seuls des membres d'expérience peuvent comprendre ? Est-ce que je semble exiger qu'on fasse les choses à ma façon, ou que l'on trouve un autre parrain ou une autre marraine ?

Pensée du jour : J'ai plus de chances d'avoir l'attention des personnes à qui je transmets le message si je garde à l'esprit que notre programme est fondé sur l'attrait.

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 123

---------------------------------------------------

« Mais que devons-nous dire à Dieu dans nos prières ? Ce qui nous vient à l'esprit. » Les Douze Étapes et les Douze Traditions des Outremangeurs Anonymes, page 109 Qu'est-ce qui différencie les OA des diètes, des clubs de régime et autres programmes pour les outremangeurs compulsifs ? La foi en une Puissance supérieure qui me rendra la raison. Je suis totalement libre de choisir cette Puissance supérieure. Je peux choisir un Dieu tel que je le conçois et non pas tel que le conçoivent mes parents, ma communauté, mes amis ou même mon parrain. La seule conception de Dieu qui importe est la mienne. Dieu se manifeste de la façon la plus compréhensible qui soit et ce, pour chacun d'entre nous. Je n'ai pas besoin de cérémonies officielles ni de prières toutes faites pour Lui parler aujourd'hui. J'ai simplement besoin de croire qu'Il est ici avec moi. Je m'adresse à Dieu dans mon quotidien de la même manière que je parle à mon meilleur ami. Je Lui demande conseil, je Le prie de me fortifier et par-dessus tout, je Lui dis « merci ».

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 2 mai, page 123

---------------------------------------------------

Pensée du jour
Dans le mouvement J.A., on dit que : « Peu à peu, ça se fait.». Les joueurs agissent toujours à l'excès. Ils jouent d'une façon compulsive et ils s'inquiètent trop. Ils ont trop de ressentiments et ils se font mal physiquement et mentalement. Quand ils arrivent au mouvement J.A., ils doivent apprendre à agir avec modération recherchant ainsi la sérénité, car nul d'entre nous ne sait combien de temps il a encore à vivre. Il est probable que nous n'aurions pas vécu bien longtemps dans la sérénité et le bonheur, si nous avions continué à jouer comme nous le faisions. En arrêtant de jouer, nous avons augmenté nos chances de vivre et d'être heureux plus longtemps. Est-ce que j'ai appris à prendre les choses aisément ?

Méditation du jour
Vous devez exister avant de pouvoir agir. Pour accomplir beaucoup, soyez entier. En toute occasion, l'action doit être l'expression de l'être. On ne peut prétendre accomplir beaucoup dans le domaine des relations humaines si nous ne sommes pas rigoureusement honnêtes, purs, généreux et remplis d'amour. Nous devons choisir le bien si nous voulons que Dieu se serve de nous pour accomplir quelque chose de valable. Nous n'aurons pas l'occasion d'agir ainsi tant que nous ne serons pas prêts. La calme communication avec Dieu est une bonne préparation en vue de l'action créatrice.

Prière du jour
Je demande de bien me préparer en vue de choses meilleures. Je demande que les occasions ne me soient données que quand je serai prêt à agir.

Joueurs Anonymes, 02 mai

---------------------------------------------------

2 mai

Sans amour dans le cœur, tu ne peux parcourir ce chemin spirituel, car l'amour est la clé. L'amour montre le chemin. L'amour est le chemin ! C'est une perte de temps de parler d'amour. Vis-le et fais-en la démonstration dans ta vie. Oublie-toi complètement en déversant l'amour sur tes compagnons humains. Plus tu les aimes, plus tu M'aimes. La tolérance n'est pas suffisante ; c'est l'amour authentique qui est nécessaire. L'amour n'est pas possessif. L'amour rend libre ceux qu'on aime.
Tu ne peux espérer aider une âme lorsque tu es possessif, car il faut que toutes les âmes soient complètement libres pour se trouver elles-mêmes et vivre leurs propres vies, dirigées par Moi. Lorsque tu es possessif vis-à-vis une âme, tu arrêtes son progrès spirituel, et c'est une chose que tu ne dois jamais faire, car tu prends là une très lourde responsabilité. La liberté de l'Esprit est essentielle pour tous et chacun.

La Petite Voix, Eileen Caddy

---------------------------------------------------

Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com
Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
L'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

---------------------------------------------------

02 mai amour est le chemin Petite Voix.jpg