Pensées 08 mai 2018

Bonjour à toutes et à tous

« Le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe. » ( Gustave Flaubert, Lettre à Louise Colet ) Le rythme de vie effréné de tout un chacun, les préoccupations familiales et professionnelles font que nous sommes souvent en état de stress avec quelquefois des conséquences sur notre équilibre personnel. Chacun d’entre nous se laisse parfois envahir par les problèmes quotidiens, entraînant une illusion de fatigue de notre organisme qui nous apparaît comme une perte inutile d’énergie et la création d’un état de stress.

Le mode de vie en 12 Étapes nous propose des outils pour vivre l'instant présent et bien plus : « C'est pourquoi, lorsque nous avons été abordés par ceux qui avaient règlé leur problème d'alcool, il ne nous restait rien d'autre à faire que de prendre le simple coffre d'outils spirituel qui nous était offert. Nous avons découvert un coin de paradis et nous avons été propulsés dans une quatrième dimension de l'existence que jamais nous n'aurions pu imaginer. » — « Ne parlez jamais à un alcoolique du haut de votre grandeur morale ou spirituelle ; contentez-vous de lui présenter les outils spirituels pour qu'il les examine. Démontrez-lui comment ils vous ont servi. Offrez-lui l'amitié et la fraternité. » ( Les Alcooliques Anonymes, chap.2 Il y a une solution page 29 — chap.7 Au secours des autres, page 108 )

En effet, le coffre à outils spirituel ( les 12 Étapes, les slogans, etc.) et les slogans des groupes d'entraide nous apprennent à vivre le moment présent. Nous vivons le moment présent en nous centrant le plus possible sur ce que nous avons à faire maintenant. Quand nous mettons les slogans en pratique, nous ralentissons le rythme effréné de notre quotidien. C'est souvent le rythme désordonné et accéléré qui nous entraîne vers un mur, vers une situation de crise ou de chaos, vers l'ivresse mentale. Que pouvons-nous faire pour sortir de ce tourbillon vertigineux, de cette sensation de vide et en même temps de tête lourde, d'une tonne de ressentiments qui se bousculent… Rien. Notre Ps peut le faire si telle est Sa volonté. Lorsque nous prenons conscience par Sa grâce de notre respiration, du souffle de vie, nos muscles se détendent, notre cœur et notre esprit s’ouvrent en toute confiance au royaume des possibilités que notre Puissance Supérieure garde en réserve pour nous. Nous nous retrouvons finalement dans le seul endroit que notre corps-cœur-esprit puisse vraiment connaître — le moment présent.

« Il n'y a pas de moments ordinaires. » ( Dan Millman, Le Guerrier pacifique ) Et c'est dans cette parcelle d'éternité, que nous ressentons souvent la présence de notre Ps, ce Dieu d'amour qui mène notre vie et rétablit notre équilibre personnel. Merci chère Ps de nous permettre de vivre tant des moments aussi difficiles et pénibles qui vont nous apprendre que notre résistance n'est que souffrance, que d'autres moments doux, apaisants, merveilleux et extraordinaires. Merci de demeurer la source de toute énergie et de toute réalité. Merci de me faire reconnaître que cette source de vie est bel et bien présente et intarissable.

Merci la Vie !!!
Gilles

-------------------------------------------------

« Oui, mais... » Ces deux mots sont devenus pour moi un signal m'avertissant que je refuse d'accepter une chose devant laquelle je suis impuissante. Mon univers est riche de cadeaux merveilleux : la beauté, une fraternité remplie d'amour et des défis qui me renforcent et me préparent à une vie meilleure. Est-ce que cela vaut la peine de nier ces cadeaux en désirant que les choses soient différentes ? Est-ce que cela les changera ? Non ! Je préfère les accepter avec joie, en profiter pleinement et admettre humblement, sans aucun « oui, mais », la réalité que m'offre ma Puissance Supérieure.
Le ton cassant, le mot blessant, l'indifférence apparente d'une autre personne ne dure habituellement que quelques minutes. À quel prix vais-je m'accrocher à ces quelques minutes ? Je ne suis pas obligée d'aimer la réalité, je dois seulement l'accepter pour ce qu'elle est. Cette journée est trop précieuse pour la gaspiller en faisant du ressentiment pour des choses que je ne peux changer. Quand j'accepte toutes les choses telles qu'elles sont, je suis plus portée à être raisonnablement sereine. Quand je passe mon temps à espérer que les choses soient différentes, je sais que la sérénité n'est plus une priorité.

Pensée du jour
Bien que je sois responsable de changer ce que je peux, je dois lâcher prise sur tout le reste si je veux la tranquillité d'esprit. Aujourd'hui seulement, je m'aimerai suffisamment pour cesser de lutter contre quelque chose qui ne m'appartient pas.

« Le fait de céder vous concédera peut-être la victoire. » Ovide

Al-Anon, Le Courage de Changer, 8 mai, page 129

-------------------------------------------------

Au cours d'une réunion, j'ai récemment confié comment mes grands projets de vie avaient changé pendant mon rétablissement dans Al-Anon. Dans le passé, mes projets concernaient l'ensemble de ma vie, et particulièrement l'avenir. Il s'agissait d'une vue d'ensemble dans laquelle je devenais la somme de mes réalisations, vue de loin, comme si j'étais Dieu. Avec le temps, mes projets se sont éloignés des accomplissements de toute une vie pour se rapprocher d'un ajustement de mes attitudes, un jour à la fois. Au lieu de me préoccuper de ce que je ferai de mon avenir, je choisis maintenant de faire ce que je peux dans le moment présent. Au lieu de rêver de l'avenir, je le façonne à l'aide des choix que je fais aujourd'hui.
Certains de nos slogans semblent conçus pour m'aider à demeurer conscient du moment présent : « Un jour à la fois », « Aujourd'hui seulement », « Est-ce si important ? » et « Ne pas compliquer les choses ». Ces slogans me permettent de lâcher prise face à hier et à demain pour me concentrer sur cette petite fenêtre aux miracles appelée aujourd'hui. Mon premier parrain avait l'habitude de dire que Dieu travaille dans le moment présent. Si je ne suis pas dans le présent avec Dieu, qui sait ce que je vais manquer ?
Quand je mets les slogans en pratique, je me sens ralentir. Je prends conscience de ma respiration, que je suis peut-être en train de la retenir au lieu de la laisser circuler profondément à travers moi. Si je lui permets de le faire, mes muscles se détendent, mon cœur et mon esprit s’ouvrent en toute confiance au royaume des possibilités que ma Puissance Supérieure garde en réserve pour moi. Je me retrouve finalement dans le seul endroit que mon esprit puisse vraiment connaître — le moment présent.

Pensée du jour
Les slogans m'aident à prendre conscience du moment présent, là où Dieu et moi sommes plus susceptibles de nous rencontrer.

« Les premiers outils du programme dont je me suis servie ont été les slogans, ils m'ont aidée à apprendre à vivre le moment présent, ... » De la survie au rétablissement, page 250

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 8 mai, page 129

-------------------------------------------------

Un lieu de repos

Chacune des Douze Étapes des AA nous demande d'aller à l'encontre de nos désirs naturels... toutes dégonflent notre ego. Quand on en vient à ce dégonflement de l'ego, peu d'Étapes sont aussi rudes à franchir que la Cinquième. Par contre, il n'y en a guère qui soit aussi indispensable à une sobriété durable et à la paix d'esprit. Les Douze Étapes et les Douze Traditions, page 64

Après avoir écrit la liste de mes défauts, je n'avais pas envie d'en parler, mais j'ai décidé qu'il était temps de cesser de porter seul ce fardeau. Il me fallait confesser ces défauts à quelqu'un. J'avais lu et entendu dire que je ne pourrais pas demeurer abstinent sans ça.
La Cinquième Étape m'a apporté un sentiment d'appartenance, de l'humilité et de la sérénité quand je l'ai mise en pratique dans ma vie de tous les jours. Il était important que j'avoue mes défauts dans l'ordre suggéré par cette Étape : « à Dieu, à nous-mêmes et à un autre être humain ». Le fait de commencer par Dieu m'a préparé à les avouer ensuite à moi-même, puis à une autre personne. Comme il est expliqué à propos de cette Étape, la sensation de me trouver en union avec Dieu et avec une autre personne m'a conduit dans un lieu de repos où je pouvais me préparer aux Étapes suivantes, en vue d'une sobriété pleine et féconde.

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, page 137

-------------------------------------------------

Le retour au travail

Il nous est possible d'invoquer la prétendue malhonnêteté des autres comme une excuse pour ne pas remplir nos propres obligations. À un moment donné, des amis, pleins de préjugés contre Wall Street, m'avaient supplié de ne jamais y retourner. Ils étaient convaincus que le matérialisme effréné et les intrigues qui y régnaient ne feraient que nuire à ma croissance spirituelle. Leur raisonnement me semblait inspiré par de très nobles sentiments. J'ai donc continué à éviter la seule profession que je connaissais bien. Lorsque ma famille s'est trouvée finalement sans le sou, j'ai réalisé que j'avais été incapable de faire face à l'idée de reprendre mon travail. Je suis retourné à Wall Street et depuis, je me suis toujours félicité de l'avoir fait. J'avais besoin de redécouvrir qu'il y a beaucoup de gens bien dans les milieux financiers de New York. De plus, il me fallait vivre l'expérience de la sobriété dans le milieu même où l'alcool m'avait vaincu. Un voyage d'affaires à Akron m'a permis de rencontrer le Docteur Bob. La naissance du mouvement des AA se trouve ainsi liée à mes efforts pour assumer mes responsabilités quotidiennes. Grapevine, août 1961

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 128

-------------------------------------------------

8 mai - Pensée A.A. pour aujourd'hui
Je suis reconnaissant d'avoir trouvé dans le mouvement A.A. une méthode qui a pu me garder sobre. Je suis reconnaissant parce que le mouvement A.A. m'a montré le chemin qui conduit à la foi en une Puissance supérieure, parce que le renouvellement de cette foi a modifié mon genre de vie. Et j'ai trouvé un bonheur et un contentement que j'avais oubliés, tout simplement en croyant en Dieu et en essayant de vivre le genre de vie que, j'en suis certain, Il veut que je vive. Aussi longtemps que j’aurai de la reconnaissance, je demeurerai sobre. Est-ce que la reconnaissance fait partie de ma façon de penser ?

Méditation du jour
Dieu peut bien facilement agir par votre entremise quand vous ne vous hâtez pas. Agissez très lentement, très calmement, d'un devoir à l'autre, prenant le temps de vous reposer entre temps. Ne soyez pas trop occupé. Occupez-vous d’une chose à la fois. Prenez souvent du repos en Dieu et vous trouverez la paix. Tout travail qui découle de votre repos en Dieu est du bon travail. Demandez le pouvoir d'effectuer des miracles dans les vies humaines. Sachez que vous pouvez faire beaucoup par l'intermédiaire de la Puissance supérieure. Sachez que vous pouvez faire de bonnes choses par l'entremise de Dieu qui vous donne le repos et la force. Adonnez-vous régulièrement au repos et à la prière.

Prière du jour
Je demande de ne pas agir avec trop de précipitation. Je demande de prendre souvent le temps de me reposer en Dieu.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 131

-------------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
Si je pense que je suis parfait, alors je ne peux faire d'erreurs. Je dois donc nier les erreurs que je fais soit en rejeter le blâme sur quelqu'un d'autre (ce qui est difficile si l'autre personne refuse d'accepter le blâme). Parce que je dois faire toute chose parfaitement ou ne pas la faire du tout, j'ai peur d'essayer quelque chose de nouveau. Je peux faire des erreurs en apprenant ou je peux passer pour un imbécile. Je ne peux être humain si je m'oblige à la perfection. Seuls les êtres humains peuvent avoir du plaisir en se permettant de passer pour fous lorsqu'ils font des erreurs et qu'ils apprennent de leurs erreurs.

MÉDITATION DU JOUR
Je demande de me rappeler le plaisir que j'ai perdu en essayant d'être parfait et l'énergie que j'ai gaspillée en me retenant ou en essayant trop fort. Je demande de ne pas me prendre trop au sérieux.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
Dieu seul est parfait. Je suis humain ; à cause de cela, je ferai des erreurs.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 8 mai

-------------------------------------------------

Nous pouvons apprendre

« Nous avons appris que c'est correct de ne pas connaître toutes les réponses car cela signifie que nous pouvons apprendre et donc, apprendre à vivre avec succès notre nouvelle vie. » Texte de base, page 119

Dans un sens, la dépendance est un bon maître. Si la dépendance avait à nous enseigner une seule chose, ce serait l'humilité. On nous dit que la meilleure idée que nous ayons jamais eue nous a menés à N.A. Maintenant que nous y sommes arrivés, c'est pour apprendre.
La Fraternité N.A. est un milieu d'apprentissage merveilleux pour le dépendant en rétablissement. Nous ne nous sentons pas ridiculisés dans les réunions. Au contraire, nous y rencontrons des gens qui sont passés exactement par le même chemin que nous et qui ont trouvé une issue. Il nous suffit d'admettre que nous ne possédons pas toutes les réponses, et d'écouter les autres partager avec nous ce qui a marché pour eux.
En tant que dépendants en rétablissement et en tant qu'humains, nous avons beaucoup à apprendre. Les autres dépendants (et les autres humains) en ont beaucoup à nous enseigner sur ce qui marche et ce qui ne marche pas. Tant que nous demeurons prêts à apprendre, nous pouvons profiter de l'expérience des autres.

Juste pour aujourd'hui, j'admettrai que je n'ai pas toutes les réponses. Je porterai attention à l'expérience des autres pour trouver les réponses dont j'ai besoin.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 8 mai, page 136

-------------------------------------------------

Comment arriver à l'accomplissement de nos désirs ? En y renonçant. Le renoncement est la plus grande victoire. Hafiz Divan

Comme je me démène pour obtenir ce que je veux ! Où sont donc les amis, le conjoint, les enfants parfaits que j'ai toujours tant désirés ? Que puis-je donc faire pour acquérir le prestige, le pouvoir, l'argent et le succès que je crois mériter ? Encore là, le mode de vie OA me fournit la réponse : même si je pense vouloir toutes ces choses, ce que je recherche vraiment c'est d'être en paix avec moi-même. Or, la paix, rien ni personne ne peut me la donner. Les OA me suggèrent de lâcher prise sur mes désirs et de les confier à ma Puissance supérieure, qui les comblera si cela lui semble bon.
En renonçant à la réalisation de mes désirs, j'arrête immédiatement d'y penser. Je vis mon moment présent en me concentrant le plus possible sur ce que j'ai à faire maintenant.

Pensée du jour : Je crois sans l'ombre d'un doute que si je confie mes désirs à Dieu, il me donnera ce dont j'ai besoin.

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 129

-------------------------------------------------

« Dès la première réunion à laquelle nous avons assisté, nous avons appris que nous étions aux prises avec une maladie dangereuse et que ni la volonté, ni la stabilité émotive, ni la confiance en soi, que certaines et certains d'entre nous avaient déjà possédées, ne pouvaient nous en protéger. » Outremangeurs Anonymes, Deuxième édition, page 1 Mon seul moyen de défense contre la maladie de la compulsion alimentaire est d'ordre spirituel. Même après des années de mouvement, une perte de poids, l'apprentissage et l'adoption de saines habitudes alimentaires, ainsi que la découverte de meilleures façons de composer avec les changements de la vie, je dois continuer de rechercher et d'accepter les directives de Dieu. Combien de fois me suis-je faussement laissé croire qu'après avoir passé quelques jours ou quelques mois à manger et à vivre sainement, je pouvais à nouveau prendre ma vie en main ? Au bout de plusieurs rechutes et humiliations, j'ai appris que peu importe les améliorations dans mon apparence, mes comportements et mes sentiments, Dieu doit toujours être Celui qui mène ma vie. Pour jouir d'un rétablissement continu, je dois voir continuellement au maintien et au progrès de ma vie spirituelle. Cela n'a pas changé depuis le jour de ma première réunion, et cela ne changera jamais.

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 8 mai, page 129

-------------------------------------------------

Pensée du jour
Je suis reconnaissant d'avoir trouvé dans le mouvement J.A. une méthode qui peut me garder sobre. Je suis reconnaissant parce que le mouvement J.A. m'a montré le chemin qui conduit à la foi en une Puissance Supérieure et parce que le renouvellement de cette foi a modifié mon mode de vie. J'ai trouvé un bonheur et un contentement que j'avais oubliés, tout simplement en croyant en Dieu et en vivant le genre de vie que, j'en suis certain, Il veut que je vive. Aussi longtemps que j'ai de la reconnaissance, je demeure sobre. Est-ce que la reconnaissance fait partie de ma façon de penser ?

Méditation du jour
Dieu peut facilement agir par votre entremise quand vous ne vous hâtez pas. Agissez très lentement, très calmement, d'un devoir à l'autre, prenant le temps de vous reposer entre-temps. Ne soyez pas trop occupé. Occupez-vous d'une chose à la fois. Prenez souvent du repos en Dieu et vous trouverez la paix. Tout travail qui découle de votre repos en Dieu sera un travail efficace. Demandez le pouvoir d'effectuer des miracles dans les vies humaines. Sachez que vous pouvez faire beaucoup par l'entremise de Dieu, car il vous donne le repos et la force. Adonnez-vous régulièrement au repos et à la prière.

Prière du jour
Je demande de ne pas agir avec trop de précipitation. Je demande de prendre souvent le temps de me reposer en compagnie de ma Puissance Supérieure.

Joueurs Anonymes, 08 mai

-------------------------------------------------

8 mai

Cette vie spirituelle demande des âmes totalement consacrées, car, sans cette consécration, vous faillirez en cours de route. Il y a beaucoup d'influences dans la vie qui peuvent facilement te déséquilibrer, sauf si tu avances dans une seule direction et si tu es totalement consacré.
Vivre une vie splendide veut dire la vivre tout le temps, cela ne peut pas être qu'une partie du temps. tu dois rester en alerte jour et nuit, être vigilant et agir sur un signe sans aucune pensée ni inquiétude pour toi-même. Il y a des moments où tu devras aller de l'avant dans la foi et la confiance complètes sans même en connaître la raison. Tu devras agir par intuition et inspiration, et lorsque tu le feras, il pourra sembler n'y avoir ni rime ni raison apparentes. Mais quand tu sais que quelque chose est juste, va et fais-le, et sache que tu auras toutes les forces de lumière avec toi, car JE SUIS avec toi.

La Petite Voix, Eileen Caddy

-------------------------------------------------

Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com
Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
L'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

-------------------------------------------------

08 mai concéder la victoire CC.jpg