Pensées 15 mai 2018

Bonjour à toutes et à tous « Notre impuissance nous posait un véritable dilemme : il fallait trouver une force grâce à laquelle nous pouvions vivre, et ce devait être une Puissance supérieure à nous-mêmes. Évidemment. Mais où et comment trouver cette Puissance ? » ( Les Alcooliques Anonymes, chap.4 Nous, les agnostiques, page 51 ) Nous pouvons même prendre notre groupe d'entraide comme cette force supérieure.

Les groupes d'entraide nous suggèrent que notre Puissance supérieure à nous-mêmes, Dieu pour la plupart d'entre nous, a pour nous un amour infini et inconditionnel, qu'Il répond à toutes nos questions. « Ce sont les questions qui sont le sel de la vie. Les réponses, il faut s'en garder : elles peuvent tuer. » ( Benoîte Groult ) Le sel quand il tombe sur une plaie, une blessure non guérie, ça peut exacerber notre souffrance. « Dieu est celui qui est feu, sel et vent et qui reste insaisissable comme la respiration de la vie. » (Père Jacquemont) Notre Être suprême nous donne tout ce dont nous avons besoin, y compris le souffle de vie et le désir de passer à l'action. Le poète madelinot bercé par le sel et le vent, Georges Langford chante : « Le 15 de mai, arrangez-vous pour qui fasse beau…»

Le 15 de mai —Georges Langford
J’m’en vas chercher les clés de mon château
Le 15 de mai, arranger vous pour qu’y fasse beau
J’vais graduer au moi de mai
Si j’peux passer mes examens
J’ai décidé de me marier
Çà coûte pas cher çà fait du bien !
J’ai tout c’qui faut, j’ai un p’tit char
Une job en vue dans un bureau
J’ai même une femme qu’est vierge encore
Qui sait la dactylo
J’pense que j’vais faire une belle p’tite vie
Ma femme cuisine comme y’en a pas
J’ai reçu mes cartes de crédits
C’est bon partout, même au États
J’aurai plus besoin d’lire du tout
Racine, Camus, François Villon
Même le journal prendra son trou
J’ai ma tévé-lisions

Moi qu’a passé tout mon passé
À espérer qu’l’avenir arrive
J’vais v’nir au monde au moi de mai
Çà doit être tout un « kick » de vivre
J’me vois déjà à mon chalet
Avec ma bière et mes enfants
Ma femme a r’passer mon gilet
À laver mes bas blancs
http://canada.soifind.com/videoplayer.aspx?vid=yCgyaLPG-MM&title=Les+dunes+du+sud+aux+Iles+de+la+Madeleine

Paulo Coelho a écrit : ‘L’homme ne pourra jamais cesser de rêver. Le rêve est la nourriture de l’âme comme les aliments sont la nourriture du corps.’ Plusieurs d’entre nous croyons que plus que le rêve, l’amour et la spiritualité nourrissent l’âme. Merci chère Ps de permettre que pour aujourd’hui dans nos cœurs, notre abstinence, nos amours et notre rétablissement y fasse beau. Un 15 de mai, il y'a de ça plus de 45 ans, j’ai rencontré Denise aux Iles de la Madeleine et notre Dieu d'amour a permis que nous vivions une belle histoire d'amour qui s'est terminée l’an passé. Merci cher Dieu d’amour pour cette lumière et cet amour et pour celui qui nous habite présentement !

Merci la Vie !!!
Gilles

-------------------------------------------------

À mon arrivée à Al-Anon, je me méfiais de toutes les accolades qui s'y faisaient. Je me précipitais vers la porte après les réunions afin de les éviter. Je ne pouvais imaginer pourquoi toutes ces personnes apparemment respectables se comportaient de cette façon. Il n'y avait pas eu de telles démonstrations d'affection durant mon enfance et il n'y en avait pas dans mon propre foyer. Les seuls contacts physiques que je connaissais étaient négatifs. Les membres Al-Anon ont été patients avec moi même si je refusais leurs accolades. Ils m'invitaient à revenir aux réunions. Ils respectaient mes limites et ils ne me jugeaient pas ni ne remettaient en question mon besoin d'espace. Tour à tour, les membres s'assoyaient près de moi quand je pleurais et se réjouissaient quand je riais. De purs étrangers m'offraient leur expérience, leur force et leur espoir comme si nous avions été des amis intimes.
Dans cette atmosphère rassurante et enrichissante, j'en suis venue à apprécier qu'il y ait plusieurs façons différentes d'exprimer l'amour inconditionnel. Que j'exprime ou non mon affection d'une manière physique, je peux trouver de l'encouragement, du réconfort et de la force chaque fois que des membres Al-Anon m'offrent leur soutien. Aujourd'hui, je trouve des moyens d'exprimer également mon amour pour les autres.

Pensée du jour
Je ne laisserai pas mes anciennes peurs me tenir à l'écart du soutien qui est à ma disposition. Je suis digne d'amour et de respect. « L'amour n'est pas consolation, il est lumière. » Simone Weil Al-Anon, Le Courage de Changer, 15 mai, page 136

-------------------------------------------------

J'ai appris dans Al-Anon qu'il est généralement plus sain de me concentrer sur moi. Toutefois, il y a eu une période tôt dans mon rétablissement où me concentrer sur le comportement de mes parents a contribué à un dénouement plus sain. Je me débattais avec la conviction que j'étais une personne fondamentalement mauvaise et que je ne pourrais jamais changer. En discutant de cela avec ma marraine, j'ai réalisé que j'avais appris plusieurs comportements et plusieurs attitudes défaitistes de mes parents, tous les deux aux prises avec l'alcoolisme. Ce fut un soulagement de réaliser que je n'étais pas désespérément déficiente.
Si je n'avais pas eu un programme à ce stade, j'aurais pu continuer de blâmer mes parents pour m'avoir transmis un tel héritage. Heureusement, Al-Anon m'avait déjà exposé à l'idée que je suis responsable de mes défauts, d'où qu'ils viennent. Toutefois, je n'en étais consciente que d'un point de vue intellectuel. Faire descendre cela au niveau du cœur fut un défi émotif. J'ai dû abandonner l'espoir qu'un beau jour mes parents m'enseigneraient autre chose. J'ai dû accepter que, tout comme moi et le reste du monde, ils se comportent à tout moment au meilleur de leurs capacités. S'ils avaient pu faire mieux, ils l'auraient fait.
J'ai assumé mes défauts, sans blâmer mes parents, en faisant ma Quatrième et ma Cinquième Étape. Avec la Sixième et la Septième Étape, j'ai consenti et demandé que Dieu les fasse disparaître. Ensuite, en mettant en pratique la Huitième et la Neuvième Étape, j'ai réparé mes torts en modifiant graduellement mes comportements tout en acceptant que mes parents avaient le droit de ne pas changer.

Pensée du jour
Étant enfant, j'ai peut-être appris certains défauts de mes parents. En tant qu'adulte, je peux les désapprendre avec l'aide du programme Al-Anon. « Les comportements que nous avons adoptés pour faire face à l'alcoolisme dans notre famille sont devenus tellement habituels que nous avons cru qu'ils faisaient partie de notre identité. » De la survie au rétablissement, page 18

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 15 mai, page 136

-------------------------------------------------

Avec Dieu, La paix

Une chose est claire : celui qui vit dans le ressentiment profond finit par mener une existence futile et malheureuse... Mais pour l'alcoolique, dont le salut dépend du maintien et de l'évolution de son expérience spirituelle, le ressentiment est extrêmement grave. Les Alcooliques Anonymes, page 74

Sans Dieu,
Pas de paix.
Avec Dieu,
La paix.

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, page 144

-------------------------------------------------

Victoire dans la défaite

Convaincu que je ne pourrais jamais être comme tout le monde et me promettant de ne jamais accepter une position inférieure, j'en conclus qu'il me fallait simplement dominer dans tout ce que j'entreprendrais, au travail ou au jeu. Alors que cette attrayante conception d'une vie agréable commençait à porter fruits, selon l'idée que je me faisais alors du succès, je connus un bonheur délirant.

Pourtant, quand il m'arrivait d'échouer dans une entreprise, le ressentiment et le découragement m'envahissaient. Je ne pouvais m'en remettre qu'en remportant un autre succès. Ainsi, très tôt, j'en vins à tout évaluer sous l'angle d'une victoire ou d'une défaite — « tout ou rien ». Je ne connaissais pas d'autre satisfaction que celle d'être gagnant. Nous nous rendons compte que seule la défaite totale peut nous permettre de nous engager sur la voie de la liberté et de la force. L'aveu de notre impuissance se transforme en solides fondations sur lesquelles nous pouvons construire une vie heureuse et utile.

1. Grapevine, janvier 1962
2. Les Douze Étapes et les Douze Traditions, page 23

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 135

-------------------------------------------------

15 mai - Pensée A.A. pour aujourd'hui
Dans le mouvement A.A., nous trouvons une nouvelle force et une nouvelle paix parce que nous nous rendons compte qu'il doit exister une Puissance supérieure à nous-mêmes, qui dirige l'univers et qui nous aide quand nous vivons une bonne vie. C'est ainsi que le programme A.A. n'a vraiment pas de fin. Vous commencez par surmonter la boisson et vous continuez en découvrant de nombreuses nouvelles occasions de bonheur et de générosité. Est-ce que je profile vraiment de tous les avantages du mouvement A.A. ?

Méditation du jour
« Cherchez d'abord le royaume de Dieu et Sa justice et tout le reste vous sera donné par surcroît ». Nous ne devrions pas rechercher d'abord les choses matérielles, mais rechercher les choses spirituelles ; et les choses matérielles nous seront données, alors que nous travaillons honnêtement à les obtenir. Bien des gens recherchent d'abord les choses matérielles et pensent qu'ils peuvent alors améliorer leur connaissance des choses spirituelles. Vous ne pouvez servir en même temps Dieu et Mammon. Les éléments de base d'une vie abondante sont des choses spirituelles : l'honnêteté, la pureté, la générosité et l'amour. Tant que vous n'avez pas ces qualités, bien des choses matérielles ne vous sont pas vraiment utiles.

Prière du jour
Je demande de faire beaucoup d'efforts pour acquérir les choses spirituelles. Je demande de ne pas m'attendre à obtenir certains bienfaits tant que je ne serai pas spirituellement prêt à les recevoir.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 138

-------------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
Quelquefois, les gens ont tendance à vouloir contrôler les autres pour répondre à leurs propres besoins. Même si j'ai passé une bonne partie de ma vie sous le contrôle des autres, j'ai maintenant mon mot à dire. Je peux refuser d'être contrôlé par les autres si je fais ce qui est bon pour moi sans craindre les conséquences ou les insultes. Je suis plus fort maintenant et le courage qui me permet de m'exprimer sur des questions de principe vient de ma Puissance supérieure. Je ne refuserai pas ce cadeau de courage par peur de ce que les autres peuvent penser, dire ou faire par vengeance.

MÉDITATION DU JOUR
Je demande de comprendre que ce que les autres font ou disent n'exprime pas nécessairement un jugement honnête de moi comme être humain. Même s'ils le font, je ne réponds qu'à Toi.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
Je n'ai pas à laisser les autres me contrôler. J'ai les Douze Étapes comme guide, non le jugement des autres.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 15 mai

-------------------------------------------------

La peur de la quatrième étape

« En abordant cette étape, la plupart d'entre nous ont peur d'avoir un monstre en eux qui les détruira s'il est relâché. » Texte de base, page 35

La plupart d'entre nous sont terrifiés à l'idée de se regarder et de sonder leur âme. Nous craignons qu'en examinant nos actions et nos motivations nous ne trouvions qu'un puits sans fond rempli de haine et d'égoïsme. Mais, lorsque nous faisons notre Quatrième Étape, nous nous apercevons que ces peurs étaient sans fondement. Nous sommes humains, tout comme les autres, ni plus, ni moins. - Nous avons tous des traits de caractère dont nous ne sommes pas particulièrement fiers. Dans les mauvais jours, il peut nous arriver de penser que nos imperfections sont pires que celles des autres. Il nous arrive de douter de nous-mêmes. Nous nous interrogeons sur nos motivations. Il se peut même que nous mettions en doute jusqu'à notre existence. Mais, si nous pouvions voir dans l'esprit des autres membres, nous trouverions les mêmes conflits. Nous ne sommes ni meilleurs ni pires que n'importe qui.
Nous ne pouvons changer que ce que nous admettons et comprenons. Plutôt que de continuer à craindre ce qui est caché en nous, nous pouvons l'étaler au grand jour. Nous n’aurons plus peur et notre rétablissement s'épanouira dans la pleine lumière de la connaissance de nous-mêmes.

Juste pour aujourd'hui, je crains ce que je ne connais pas. J'exposerai mes peurs et leur permettrai de disparaître.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 15 mai, page 143

-------------------------------------------------

Aide-toi et le ciel t'aidera. Proverbe français

Dieu fait pour moi les miracles, pas pour les démarches. Il m'appartient d'amorcer le travail. Le mode de vie est un programme d'action. Les deux premières Étapes exigent réflexion et méditation, mais celles qui suivent sont toutes d'agir. Naturellement, il n'est pas dit que je dois mettre le programme en pratique parfaitement. Lorsque je me sens rebelle, et c'est parfois le cas, je demande la bonne volonté de m'en remettre à Dieu et de Lui confier mon entêtement.
Malheureusement à cause de mes vieilles croyances, je continue de penser que je dois atteindre la perfection avant de m'aimer. Mais je sais que Dieu, Lui, a pour moi un amour infini et inconditionnel et qu'Il me donne tout ce dont j'ai besoin, y compris le désir de passer à l'action. Je n'ai qu'à le demander.

Pensée du jour : Dieu fait pour moi ce que je ne peux pas faire pour moi-même, non ce que je peux faire.

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 136

-------------------------------------------------

« (...) Lui demandant seulement de connaître Sa volonté à notre égard et de nous donner la force de l'exécuter. » Onzième Étape

Un jour, j'ai simplement dit : « Mon Dieu, aide-moi ». C'était une prière toute simple, l'appel d'une outremangeuse compulsive en rechute. Il n'a pas fallu plus d'une heure pour que le nom d'une membre me revienne à l'esprit. Je l'ai appelée. Elle m'est venue en aide le 15 mai 1981 et depuis ce jour, je suis abstinente. Je ne savais pas qu'une simple prière allait inaugurer ma vie spirituelle. En fait, je m'étais tournée vers Dieu pour qu'Il règle mon problème de nourriture parce que j'étais désespérée.
Aujourd'hui, je suis amoureuse de Dieu. Je suis à Lui. Je Lui fais confiance pour tout. Il accomplit dans ma vie des miracles qui me comblent de joie. Lorsque je suis triste, Son amour me console et me réconforte. J'observe comment Il se manifeste dans ma vie et dans celle des autres. Dieu tel que je Le conçois est puissant et s'intéresse à tout ce qui me concerne. Il me guide et me protège, Il m'indique la voie à suivre. La Onzième Étape nous révèle quelle méthode est la plus facile et la plus douce : « ( ... ) Lui demandant seulement de connaître Sa volonté à notre égard et de nous donner la force de l'exécuter. » J'ai fait confiance à Dieu pour qu'Il règle mon problème de nourriture, et Il m'a redonné vie. Cette simple prière, adressée il y a longtemps, me sert encore aujourd'hui. Et Dieu continue d'y répondre.

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 15 mai, page 136

-------------------------------------------------

Pensée du jour
Dans le mouvement, nous trouvons une nouvelle force et une nouvelle paix. C’est parce que nous savons qu'il doit exister une Puissance Supérieure à nous-mêmes qui dirige l'univers et qui nous aide quand nous vivons une bonne vie. C'est ainsi que le programme n'a vraiment pas de fin. Vous commencez par surmonter le jeu et vous continuez en découvrant de nombreuses occasions de bonheur et de sérénité. Est-ce que je profite vraiment de tous les avantages du mouvement J.A. ?

Méditation du jour
« Chercher d'abord le Royaume de Dieu et Sa Justice, le reste vous sera donné par surcroît. » Nous ne devrions pas rechercher d'abord les choses matérielles, mais les choses spirituelles. Bien des gens recherchent d'abord les choses matérielles et pensent qu'ils peuvent alors améliorer leur connaissance des choses spirituelles. Vous ne pouvez en même temps servir Dieu et être dominé par les choses matérielles. Les éléments de base d'une vie réussie sont faites de choses spirituelles : l'honnêteté, la pureté, la générosité et l'amour. Tant que vous n'avez pas ces qualités, les choses matérielles ne vous sont pas vraiment utiles.

Prière du jour
Je demande de faire beaucoup d'efforts pour acquérir les choses spirituelles. Je demande de ne pas m'attendre à obtenir certains bienfaits tant que je ne suis pas spirituellement prêt à les recevoir.

Joueurs Anonymes, 15 mai

-------------------------------------------------

15 mai

Aie foi en toi-même et en ta capacité de faire toute chose avec Mon aide. Alors tout ce que tu entreprendras dans la vie sera achevé en une véritable perfection et avec une joie réelle. La vie est là pour qu'on en profite, alors pourquoi la traverser en traînant les pieds comme si tu portais un lourd fardeau qui t'accablait ? Même si tu as de lourdes responsabilités, il n'est pas nécessaire d'en être accablé. Quand ton attitude à leur égard est positive, tu peux aimer ces responsabilités de tout ton cœur, sachant que tu n'as pas à les porter seul. Car JE SUIS là et tu peux partager toute chose avec Moi. Tu n'es jamais seul.
Plus vite tu mesureras cela et l'accepteras comme un fait, plus vite ton attitude envers tout ce que tu entreprends changera, et plus vite tu seras capable de t'ajuster à la situation dans laquelle tu es, et capable de t'ajuster à la situation dans laquelle tu es, et capable d'aimer tout ce que tu fais.

La Petite Voix, Eileen Caddy

-------------------------------------------------

Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com
Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
L'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

-------------------------------------------------

15 mai Dieu est celui qui feu PJacquemont.jpg