Pensées 02 juin 2018

Bonjour à toutes et à tous,

Le cadeau de la vie ( texte de Brigitte Leblanc )

Tous les chemins que l'on prend chaque jour
Vers un destin qu'on voudrait plein d'amour
Sont des chemins qu'on choisit sans savoir
Comment tournera l'histoire

L'important c'est de croire au cadeau de la vie
Qu'il n'est jamais trop tard pour gagner la partie
On a tous quelque part quelque chose à bâtir
Quelque soit ton histoire l'important c'est d'y croire

L'important c'est d'y croire au cadeau de la vie
Vivre autant que tu peux toujours vers l'infini
On a tous une force que parfois on oublie
Il est plein de merveilles le cadeau de la vie

Tous les abîmes qu'on ne peut pas éviter
Tous les chagrins qui veulent nous déchirer
Quand ils nous blessent et nous laissent la vie
C'est là que commence le défi

L'important c'est d'y croire au cadeau de la vie
Les beautés de la terre les amours, les amis
J'ai les yeux grands ouverts jusqu'au fond de mon cœur
Et je vois la lumière du cadeau de la vie

L'important c'est d'y croire au cadeau de la vie
L'univers de l'espoir oui c'est en toi qu'il grandit
On a tous une force que parfois on oublie
Il est plein de merveilles le cadeau de la vie

L'important c'est d'y croire au cadeau de la vie
Qu'il n'est jamais trop tard pour gagner la partie
On a tous quelque part quelque chose à bâtir
Quelque soit ton histoire l'important c'est d'y croire

L'important c'est d'y croire au cadeau de la vie
Les beautés de la terre, les amours, les amis
J'ai les yeux grands ouverts jusqu'au fond de mon cœur
Et je vois la lumière du cadeau de la vie

L'important c'est d'y croire au cadeau de la vie
Vivre autant que tu peux toujours vers l'infini
On a tous une force que parfois on oublie
Il est plein de merveilles le cadeau de la vie L'important c'est d'y croire au cadeau de la vie

« La vie n’est pas décorée d’un ruban, mais c’est quand même un cadeau.» ( Anonyme ) Cette journée est un cadeau de la vie, de notre Puissance supérieure. Chaque jour, nous remercions notre Puissance supérieure pour ces cadeaux inestimables que sont l'abstinence, la paix, l'amour et la sérénité. Les Douze Étapes, les Douze Traditions et les Douze Concepts nous offrent des possibilités infinies de progresser, et notre vie est vraiment pleine de promesses (12) et heureuse. Merci mon Dieu pour tous ces cadeaux même ceux qui sont parfois mal emballés et pour ce beau et grand tour de manège !

Nous devons pour nous rétablir en secourant les autres qui souffrent comme nous avons souffert. « La seule chose qui compte, c'est qu'il est un alcoolique en possession d'un moyen de retrouver la sobriété. Leurs souffrances et leur rétablissement constituent un héritage que les alcooliques peuvent facilement se transmettre l’un à l'autre. « C’est le don que Dieu nous a fait et la transmission de ce don à nos semblables est le seul objectif qui anime aujourd’hui les AA dans tout l’univers. » ( 12x12, 5e Tradition, page 171 ) Et c’est ce qui anime aussi tous les groupes d'entraide qui suggèrent d'utiliser ce mode de vie pour se rétablir et dont les membres partagent les beaux cadeaux de leur abstinence. (Voir à la fin un extrait de la revue Oasis : « Le corps est un cadeau »)

Merci la Vie !!!
Gilles

------------------------------------------------

Un des avantages d'être un membre Al-Anon de longue date consiste à avoir accumulé une réserve considérable d'expériences saines, positives, qui me rappellent que ma Puissance Supérieure mérite ma confiance. Même si j'ai affronté nombre de défis et de difficultés au cours des années, ma Puissance Supérieure ne m'a jamais laissé tomber. Cela ne m'a pas empêché d'avoir des problèmes ; sinon, je n'aurais pas eu ces leçons qui changent toute une vie et que je n'aurais pas pu apprendre autrement. J'ai eu plutôt des occasions de progresser et des défis à relever — mais jamais plus que je n'étais capable d'affronter. Même quand je craignais que les circonstances que je vivais soient trop difficiles pour moi, l'aide, l'orientation et le réconfort étaient toujours là.
Aujourd'hui, quand je fais face à une situation de crise, je n'ai pas besoin d'avoir peur. Ma propre expérience m'apprend que je peux me fier à une Puissance supérieure à moi-même pour m'aider dans tout ce qui arrive. Au début, je devais « agir comme si » je croyais qu'on s'occuperait de moi. Mais chaque fois que j'ai pris ce risque, j'ai constaté des résultats. À maintes et maintes reprises, ma Puissance Supérieure S'est manifestée pour m'aider. Je n'ai jamais regretté ma décision de faire confiance.

Pensée du jour
Chaque journée se révèle une occasion d'accumuler une réserve d'expériences spirituelles positives. Aujourd'hui, je prendrai note de ce qui se produit quand j'ai foi en ma Puissance Supérieure.

« L'expérience est de loin la meilleure preuve. » Francis Bacon

Al-Anon, Le Courage de Changer, 2 juin, page 154

------------------------------------------------

Quand je suis arrivée à Al-Anon et que j'ai entendu le mot « Sérénité », j'ai pensé que c'était « ennuyeux ». Jusque-là, ma vie avait été une montagne russe de hauts et de bas émotifs. C'était de la folie pure, mais au moins c'était excitant. J'étais loin de réaliser que j'étais aussi dépendante du chaos que l'alcoolique l'était de l'alcool. Ma vie était insensée et souvent pénible, mais elle était aussi étrangement confortable. je n'avais jamais rien connu d'autre.
Dans Al-Anon, j'ai assisté à des réunions sans nombre, j'ai partagé avec d'autres membres (principalement ma marraine), j'ai mis en pratique les Étapes, et j'ai pratiqué la prière et la méditation. Graduellement, j'en suis venue à connaître de brefs moments de sérénité. J'ai décidé que j'aimais cette agréable, bien qu'inhabituelle impression de tranquillité.
Quand ma vie devenait incontrôlable, je me tournais vers les outils du programme. Je me sentais mieux, et ma vie s'améliorait. Peu importe ce que je partageais lors d'une réunion ou avec ma marraine, ce que je recevais en retour était toujours de l'amour inconditionnel. Dans l'étreinte de cet amour, j'ai été capable de me regarder franchement sans peur du rejet. J'ai pu explorer mes défauts de caractère, les admettre, et demander à ma Puissance Supérieure de les faire disparaître. Encore plus important, j’ai aussi été capable d'identifier mes qualités.
La sérénité est devenue mon objectif, un jour à la fois. Ce processus n'a vraiment rien eu d'ennuyeux ! Le progrès que j'ai fait s'est avéré bien plus excitant que ces insensées balades en montagnes russes que je vivais par le passé. Chaque jour je remercie ma Puissance Supérieure pour le cadeau inestimable de la sérénité. Les Douze Étapes, les Traditions et les Concepts de service m'offrent des possibilités infinies de progresser, et ma vie est vraiment excitante.

Pensée du jour
Le rétablissement pourrait bien être le tour de manège le plus excitant de toute ma vie.

« Parce que je me suis engagé à assumer la responsabilité de ma croissance personnelle... ma vie continue à dépasser mes rêves les plus fous. » Le Courage de changer, page 28

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 2 juin, page 154

------------------------------------------------

Un sentier vers le sommet

Voici les étapes que nous avons suivies ... Les Alcooliques Anonymes, page 66

Ces mots servent d'introduction aux Douze Étapes. Simples et directs, ils écartent toute considération psychologique ou philosophique sur le bien-fondé des Étapes. Ils décrivent ce que j'ai fait : j'ai suivi les Étapes et je suis devenu abstinent. Ces mots ne disent pas que je dois suivre le même sentier que ceux et celles qui m'ont précédé, mais qu'un chemin mène à la sobriété, mais qu'un chemin mène à la sobriété et que je devrai le découvrir. Il s'agit d'un chemin nouveau qui ouvre sur une lumière à perte de vue, au sommet de la montagne. Les Étapes m'indiquent des endroits sûrs où poser les pieds, ainsi que les gouffres à éviter. Elles me fournissent les outils nécessaires aux nombreuses péripéties du voyage solitaire de mon âme. Parler de ce voyage, c'est partager mon expérience, ma force et mon espoir avec d'autres.

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, page 162

------------------------------------------------

Sans colère

Supposons qu'AA devienne l'objet d'une violente attaque publique ou se retrouvent gravement ridiculisés sans raison valable. La meilleure défense consiste à ne pas se défendre — c'est-à-dire à ne pas répondre publiquement aux critiques. Si nous gardons notre sang-froid et les ignorons, elles se calmeront d'autant plus vite. Si les attaques se poursuivent et qu'il apparaît évident que les auteurs ne sont pas bien informés, il pourrait être sage d'entrer en communication avec eux et de les renseigner calmement.
Par ailleurs, si une critique donnée, à l'égard d'AA s'avérait partiellement ou entièrement justifiée, il pourrait être bon de le reconnaître en privé auprès de nos critiques et de les remercier.
Mais nous ne devrions jamais, sous aucune considération, afficher de la colère ou toute autre intention vengeresse.

Il faut reconnaître aussi que nous nous complaisons dans certains de nos défauts. On peut aussi prendre beaucoup de plaisir à la colère prétendument justifiée. Sournoisement, les gens qui nous ennuient nous procurent des satisfactions, car nous en tirons une agréable impression de supériorité.

1. Les Douze Concepts, pages 70-71
2. Les Douze Étapes et les Douze Traditions, page 77

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 153

------------------------------------------------

2 juin - Pensée A.A. pour aujourd'hui
Il y a d'autres choses que je ne regrette pas depuis que je suis sobre. Je me demandais si mon automobile était bien dans le garage et comment j'étais revenu à la maison. Je me cassais la tête pour essayer de me rappeler où j'étais et ce que j'avais fait depuis que j'avais perdu conscience de mes actes. J'essayais de retarder mon départ pour le travail. Je me demandais de quoi j'aurais l'air en arrivant au bureau. J'avais peur de la journée qui commençait. Je suis certain de ne pas regretter ces choses, n'est-ce pas ?

Méditation du jour
Il n'y a pas un seul homme qui peut croire en Dieu et continuer à vivre égoïstement. Le moi se recroqueville et meurt, et sur l'âme s'imprime l'image de Dieu. L'élimination graduelle de l'égoïsme dans le progrès de l'amour envers Dieu et envers le prochain, tel est le but de la vie. Au début, vous ressemblez bien peu à Dieu, mais l'image s'améliore et révèle de plus en plus la ressemblance divine, jusqu'à ce que ceux qui vous entourent voient en vous quelque chose de la puissance de la grâce de Dieu à l'œuvre dans une vie humaine.

Prière du jour
Je demande de pouvoir développer en moi cette faible ressemblance divine que je possède. Je demande que d'autres voient en moi quelque chose de celle puissance de la grâce de Dieu à l'œuvre.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 156

------------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
Au coeur de ma lutte contre des émotions écrasantes, il est si facile de courir dans toutes les directions ou de rester paralysé, incapable de décider par où commencer. Dans cet état de confusion, je suis comme une roue prise dans la vase, n'allant nulle part. L'antidote à une telle indécision est mon Programme vécu un jour à la fois. En décidant comment je vais passé le temps qui m'est donné aujourd'hui, je place mes roues sur la terre ferme. La devise « L'important d'abord » peut m'aider à déterminer dans quel ordre ma journée va se dérouler. Une autre expression, « Jusqu'à quel point est-ce important ? », peut me sauver de l'incertitude, que ce soit en planifiant mon temps ou en tenant compte des interruptions.

MÉDITATION DU JOUR
Donne-moi une poussée lorsque mes roues sont embourbées.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
Cette journée est un cadeau. Ce que j'en fais m'indique jusqu'à quel point je sais l'apprécier.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 2 juin

------------------------------------------------

Écœuré

« Nous cherchions un moyen facile de nous en sortir… Lorsque nous cherchions de l'aide, c'était seulement dans le but de supprimer la souffrance. » Texte de base, page 5

Quelque chose ne va pas. À vrai dire, cela fait longtemps qu'il y a quelque chose qui cloche, qui nous fait souffrir et nous complique la vie. Sauf qu'il nous semble toujours plus facile de continuer à endurer la torture de nos déficiences plutôt que de nous soumettre au bouleversement total que provoquerait le changement de notre manière de vivre. Nous rêvons d'être libérés de la douleur, mais nous sommes rarement prêts à faire ce qu'il faut pour éliminer la source de cette douleur dans notre vie.
La plupart d'entre nous n'ont pas commencé à chercher à se rétablir de la dépendance avant « d'être écœurés d'être écœurés ». Il en est de même de ces vieux défauts de caractère que nous traînons depuis toujours dans notre vie. C'est seulement lorsque nous ne pouvons plus endurer nos déficiences un moment de plus, c'est seulement lorsque la douleur du changement ne peut pas être plus grande que celle que nous ressentons aujourd'hui, que plusieurs d'entre nous sommes prêts à essayer quelque chose de différent.
Heureusement, les étapes sont toujours là, peu importe de quoi nous sommes « écœurés ». L'ironie veut que, dès que nous prenons la décision d'entamer le processus des Douze Étapes, nous réalisions que nos craintes du changement étaient sans fondement. Les étapes proposent un programme de changement en douceur, une étape à la fois. Aucune étape n'est si effrayante en elle-même qu'elle ne puisse être franchie. Au fur et à mesure que nous appliquons les étapes à notre vie, nous ressentons un changement qui nous libère.

Juste pour aujourd'hui, peu importe ce qui m'empêche de vivre une vie pleine et heureuse, je sais que le programme peut m'aider à changer, une étape à la fois. Je n'ai rien à craindre des Douze Étapes.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 2 juin, page 162

------------------------------------------------

Pour croire une vérité, il faut l'avoir vécue. Même un proverbe n'a de sens que pour celui qui en a vérifié la justesse dans sa vie. John Keats

Le mode de vie, les slogans OA, qu'est-ce que cela signifie pour les outremangeurs compulsifs avec qui je pratique la Douzième Étape ? Probablement bien peu, quoique tout dépend du degré de réceptivité de chaque personne, de ce qu'elle est prête à entendre et à assimiler.
Mais dans les affres de la compulsion, quel sens avait pour moi une phrase comme : « rien n'est aussi délicieux que la sensation d'être abstinent ? » Il a fallu que je sois abstinent pour connaître cet extraordinaire bien-être ainsi que le bonheur de me traiter enfin avec amour.
Seuls ceux qui l'ont connue savent vraiment ce qu'est la souffrance de la compulsion alimentaire. De même, seuls ceux qui sont sobres et mettent le programme OA en pratique connaissent la qualité de vie exceptionnelle que procure le rétablissement.

Pensée du jour : Il n'y a pas lieu de se laisser décourager si les nouveaux doutent de leur chance de connaître le rétablissement dont ils voient les effets sur les autres membres. Parce qu'ils ont connu la maladie, ces nouveaux membres auront envie de se rétablir.

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 154

------------------------------------------------

« Bien sûr je confie mes problèmes à Dieu, mais je ne dois pas oublier que, dans une certaine mesure, Il s'attend à ce que je fasse ma part. » Aujourd'hui, page 179

Avant d'arriver chez les OA, je m'attendais à ce que les autres règlent mes problèmes ou que Dieu s'en charge. Jamais je n'ai essayé de faire ce que je pouvais, c'est-à-dire ma part. Or, cette citation m'aide à me souvenir que je peux faire des démarches pour me sortir de mes difficultés. Cela m'aide à avoir confiance en ma capacité à prendre soin de moi et me montre que je suis responsable de mes sentiments et de mes gestes. Dieu m'invite, tout doucement mais fermement, à commencer par faire tout ce dont je suis capable. Par exemple, je n'ai jamais eu la moindre emprise sur mon alimentation, mais j'ai tout de même dû me rendre chez les OA pour que Dieu m'aide avec la nourriture et avec ma vie déréglée. Que pourrais-je demander de plus ? À présent, j'ai une Puissance supérieure aimante et des amis pour me soutenir. Je suis infiniment reconnaissant.

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 2 juin, page 154

------------------------------------------------

Pensée du jour
Il y a des choses que je ne regrette pas depuis que je suis sobre. Je me demandais si je pouvais conserver mon automobile et s'il me restait assez d'argent pour me nourrir et payer mes dettes. Je me cassais la tête pour essayer de retrouver mon équilibre mental et physique. J'hésitais à me présenter au travail, car je me demandais quelle impression je donnerais. J'avais toujours peur de la journée qui commençait. Je suis certain de ne pas regretter ces choses maintenant, n'est-ce pas ?

Méditation du jour
Il n'y a pas un seul homme qui peut croire et continuer à vivre égoïstement. Le moi se recroqueville et meurt, et sur l'âme s'imprime l'Image de Dieu. L'élimination graduelle de l'égoïsme et le progrès de l'amour envers Dieu et envers le prochain, tels sont les buts de la vie. Au début, vous ressemblez bien peu à Dieu, mais l'image s'améliore et révèle de plus en plus la ressemblance divine, jusqu'à ce que ceux qui vous entourent voient en vous quelque chose de la Puis­sance et de la Grâce de Dieu à l'œuvre.

Prière du jour
Je demande de pouvoir développer en moi cette fai­ble ressemblance divine que je possède. Je demande que d'autres voient en moi quelque chose de cette Puissance et de la Grâce de Dieu à l'œuvre.

Joueurs Anonymes, 02 juin

------------------------------------------------

2 juin

Tu peux tout faire lorsque ta foi et ta confiance sont en Moi, et que tu n'as ni doutes ni craintes qui te retiennent. Il n'existe rien que tu ne puisses faire, rien que tu ne puisses accomplir dans cette vie, lorsque ton attitude et ta façon de voir sont justes et que tu as une entière confiance en ta capacité à le faire. Tu as en toi tout pouvoir, toute sagesse, toute force, toute intelligence et toute compréhension.
C'est Moi, en travaillant en toi et à travers toi, qui te permet d'accomplir ce qui, apparamment, est impossible. Ne crains jamain de viser haut ; ne crains jamais de t'attendre à ce que l'impossible devienne possible. Ne vis pas coincé dans tes limites, mais bien au-delà de toi-même, et ainsi donne Moi l'occasion de te montrer comment tout est possible avec Moi­. Si tu ne M'en donnes pas l'occasion, comment peux-tu espérer savoir ce qui peux être accompli lorsque JE SUIS en contact, lorsque Je guide et dirige ta vie ? Laisse-toi aller, laisse-Moi prendre les rênes et vois ce qui se passe !

La Petite Voix, Eileen Caddy

------------------------------------------------

Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com
Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
L'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

------------------------------------------------

Le corps est un cadeau

Toi… , fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester ! (proverbe indien)
Toi mon corps, tu es le plus beau cadeau qui m’ait été donné à ma naissance !
Tu es le point d’ancrage de mon âme. Tu es le véhicule qui me permets d’explorer
les multitudes et merveilleuses facettes de tout mon être et de toute mon existence !
Je te vois comme un simple objet alors que tu es un outil tellement précieux et que
tes formes et tes particularités me plaisent ou non, tu mérites mon amour et mon respect inconditionnels.
Mon engagement pour aujourd’hui : Je vais prendre soin de toi du mieux que je peux et je vais être un peu plus doux (ce) avec toi.
Cloclo, Oasis été 2015 Vol.36 no2 — Merci Éloi— RIP

------------------------------------------------

02 juin rétablissement manège Dlepa copie.jpg