Pensées 08 juin 2018

Bonjour à toutes et à tous

Quand nous sommes branchés sur les mystères de la vie, nous contemplons le temps, la matière, l'énergie et l'amour. Quand nous sommes centrés sur la vérité, la beauté et la dignité de notre humanitude, nous communiquons avec le silence, l'infini, le divin en nous. La vie nous propose quelquefois d'ouvrir notre esprit à toutes ces choses. « Il n'est qu'un esprit lézardé pour avoir des ouvertures sur l'au-delà. » ( Emil Michel Cioran, Syllogismes de l'amertume ) Nous croyons que notre esprit n'agit jamais seul. Il est toujours uni et ne fait qu'un avec notre Ps. Cette force est inspiratrice du renouveau dans nos vies, de la vie, de toute vie. Elle nous met au monde comme être spirituel en quête de notre humanité. Il s'agit aujourd'hui de redécouvrir un nouveau mode d'être et d'agir qui a déjà été le nôtre au départ, dans notre tendre enfance. Et c'est ainsi que nous collaborons à Son œuvre, et en ce faisant, notre Ps irrigue et transforme notre humanité – corps, psychisme, cœur profond – et dynamise nos relations, nos activités, notre métier, et toutes les situations de notre quotidien. Pour ce faire, il y a plusieurs chemins :

  • devenir une terre d'accueil et d'ouverture d'esprit par l'honnêteté
  • revitaliser nos relations
  • reconnaître Son œuvre dans chaque situation et chaque événement
  • découvrir dans Sa lumière l'amour et notre mission propre à chacun.

« Ce que je vous demande, c'est d'ouvrir votre esprit, non de croire. » ( Jiddu Krishnamurti ) Pouvons-nous tirer de notre expérience d'aujourd'hui une leçon qui nous permette de croître, de continuer notre progression et d'aider les autres à progresser pour se rapprocher de leur image personnelle de Dieu ? Nous avons fait un peu de ce que les membres des groupes d'entraide nous ont suggéré et nous avons reçu le double don de l'abstinence et de l'éveil à la présence d'une Puissance supérieure à nous-mêmes. Il nous suffit de croire qu'avec Son aide nous sommes changés, et cette simple conviction nous rend prêts au changement, malléables. Et curieusement, d'une manière incompréhensible, le changement se produit. Il ne se produit pas de la même façon chez chacun. « Mais lui, veut-il cesser de boire ? Prendra-t-il toutes les mesures nécessaires pour y parvenir, est-il prêt à tout pour se rétablir ?» ( Les Alcooliques Anonymes, 4e Éd. chap.10 Aux employeurs, page 161 )

« Pour bénéficier de l'application de cette Étape (6e) pour d'autres problèmes que l'alcoolisme, il nous faudra faire une toute nouvelle expérience d'ouverture d'esprit. Nous devrons viser la perfection et consentir à marcher dans cette direction. Nous aurons rarement à nous inquiéter du rythme de notre démarche. L’important est de savoir que nous sommes prêts. » ( 12x12, 6e Étape, page 76 ) Notre cœur ne peut pas vraiment se fermer à la grâce Dieu, de notre Ps, puisque c’est Lui qui l'ouvre, puisque telle est Sa volonté. « (…) Nous devons être prêts à vivre tous les jours selon les Douze Étapes afin de pouvoir conserver notre rétablissement. C’est ce que nous voulons dire par ‘être prêts à tout’. ( Les voix du rétablissement, page 321 )

Merci la Vie !!!
Gilles

-------------------------------------------------

La Sixième Étape parle de consentir pleinement à ce que Dieu élimine tous mes défauts de caractère. Cependant, il m'arrive souvent de m'accrocher à mes défauts parce qu'ils me procurent une certaine satisfaction.

Quels défauts seraient susceptibles de me procurer de la satisfaction ? La vengeance en est un. Je passe beaucoup de temps à imaginer des scénarios où je punis ceux qui m'ont fait souffrir. Je retire aussi beaucoup de satisfaction à penser que je n'ai jamais tort ; en d'autres mots, je m'accroche à mon orgueil. Cependant, ces caractéristiques sont des défauts qui entravent le genre de vie que je veux vivre et m'empêchent de me traiter et de traiter les autres avec amour et respect. Il y a de nombreuses raisons pour renoncer à ces défauts, mais afin d'y arriver, je dois consentir à me priver de la satisfaction qu'ils me procurent parfois.
Mon rétablissement comportera un grand vide tant que je ne serai pas disposé à renoncer à mes défauts. Si je veux me rétablir, je dois confier ma volonté, ma vie et mes défauts de caractère à Dieu.

Pensée du jour
Est-ce que les petites satisfactions temporaires que je retire de mes défauts de caractère valent le prix que je paie pour les garder ? Sinon, il se peut qu'aujourd'hui je consente pleinement à en abandonner quelques-uns.

« Je sais que cette aide n'attend que mon consentement, que ces paroles : 'Que Ta volonté soit faite et non la mienne.' » Un dilemme : le mariage avec un alcoolique

Al-Anon, Le Courage de Changer, 8 juin, page 160

-------------------------------------------------

Malgré ma maladie, j'ai entendu clairement la suggestion qui m'était faite aux réunions, de prendre une marraine. Trouver enfin l'amour et l'acceptation dont j'avais tant manqué étant enfant m'a donné le courage de rechercher une marraine. Quand je l'ai trouvée, elle était exactement ce que ma Puissance Supérieure avait prescrit. Elle est aujourd'hui ma meilleure amie. Elle met en pratique son programme mieux que la plupart des gens que je connais, et elle m'aide aussi à mieux pratiquer le mien.
Ma marraine m'a toujours encouragée à recevoir les bienfaits du service, d'abord au niveau du groupe, puis au niveau du district et de la circonscription. Dans le service, j'ai trouvé un groupe de membres qui m'accepte et qui m'inclut véritablement. Ils m'encouragent à développer de nouveaux talents et à mettre à l'œuvre ceux que j'ai déjà. Il est difficile de rester concentrée sur mes problèmes quand je suis entourée par tant de membres qui s'efforcent de redonner à la fraternité un peu de ce qu'ils ont reçu.
Quand je vois des membres dans le travail de service Al-Anon mettre en pratique les Étapes, cela m'encourage à me mettre à la tâche et à les pratiquer, moi aussi. Quand je vois d'autres personnes passer à l'action dans leur vie, cela m'inspire à faire la même chose. J'ai fait des amendes honorables à mes parents, et je m'efforce maintenant d'améliorer mes relations avec eux. J'ai abandonné certaines relations nuisibles, et j'en ai développé de nouvelles avec des amis dans le programme. J'ai utilisé les talents que je me suis découverts dans le service pour obtenir un diplôme collégial, un meilleur emploi, et un meilleur logement. Je sais que l'engagement dans le programme fonctionne parce que je bénéficie aujourd'hui des résultats.

Pensée du jour
Quand je m'engage dans le service, je prends effectivement un engagement envers moi-même.

« Puisque je participe au maintien d'un programme qui s'étend à travers le monde, j’ai de l'espoir quant à mes possibilités dans ma propre vie. » Un passeport pour le rétablissement, page 25

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 8 juin, page 160

-------------------------------------------------

S'ouvrir au changement

L'examen personnel est le moyen qui nous permet d'apporter une vision, une action et une grâce nouvelles sur la partie obscure et négative de notre personnalité. C'est une étape vers le développement de cette forme d'humilité qui nous permet de recevoir l'aide de Dieu. ... nous découvrons que nous pouvons abandonner peu-à-peu notre ancien mode de vie — celui qui ne fonctionnait pas — pour une nouvelle façon de vivre adaptée à n'importe quelle situation. Réflexions de Bill, page 10 et page 8

J'ai droit à un sursis quotidien qui dépend de mon progrès spirituel, pourvu que je recherche l'amélioration, non la perfection. Afin d'être prêt au changement, je fais preuve de bonne volonté et d'ouverture devant les possibilités d'amélioration. Lorsque je découvre des défauts qui m'empêchent d'être utile au mouvement et aux autres, je me dispose à changer par la méditation et l'écoute divine. « Certains d'entre nous ont tenté de s'accrocher à leurs vieilles idées, mais le résultat a été nul tant qu'ils ne se sont pas complètement abandonnés. » (Gros Livre, p. 65). Pour lâcher prise et laisser agir Dieu, je n'ai qu'a lui céder mes vieilles habitudes. Je n'ai plus besoin de me battre ou de chercher à dominer la situation ; il me suffit de croire qu'avec son aide je suis changé, et cette simple conviction me rend prêt au changement. Je fais le vide en moi pour laisser place à la prise de conscience, à la lumière et à l'amour, et j'entreprends chaque jour dans l'espoir.

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, page 168

-------------------------------------------------

Entre deux extrêmes

« La question primordiale est de savoir si nous pouvons tirer de notre expérience une leçon qui nous permette de croître et d'aider les autres à progresser pour se rapprocher de l'image de Dieu.

« Nous savons que nous serons pénalisés si nous refusons de poser des gestes qui sont pourtant à notre mesure, et nous serons également pénalisés si nous nous prétendons avoir une perfection que nous n'avons tout simplement pas.
« Apparemment, le chemin de l'humilité relative et du progrès devrait se situer entre ces deux extrêmes. Dans cette lente progression qui nous éloigne de la rébellion, la véritable perfection ne sera sans doute atteinte que dans plusieurs millénaires. » Lettre, 1959

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 159

-------------------------------------------------

8 juin - Pensée A.A. pour aujourd'hui
Une fois alcoolique, toujours alcoolique. La maladie devient toujours plus grave, jamais elle ne diminue. Nous ne sommes jamais guéris. Notre alcoolisme ne peut qu'être arrêté dans ses effets. Peu importe la durée de la sobriété d'un homme, s'il essaie de prendre son premier verre, il est de nouveau aussi malade, ou même plus, qu'il ne l'a jamais été. Il n'y a aucune exception à cette règle dans toute l'histoire des A.A. Nous ne pourrons jamais retrouver les plaisirs d'autrefois. Ils sont à jamais disparus. Vais-je essayer de les retrouver ?

Méditation du jour
Votre vie vous a été donnée dans le but principal d'améliorer votre âme. Cette vie que nous vivons n'a pas pour but notre bien corporel autant que celui de notre âme. Les hommes choisissent souvent un mode de vie qui convient au corps plutôt qu'à l'âme. Dieu veut que vous choisissiez ce qui convient le mieux â l'âme et au corps. Acceptez cette idée et vous aurez comme résultat une merveilleuse formation de caractère. Rejetez-la et vous nuisez aux desseins de Dieu à votre égard, et votre progrès spirituel est retardé. Le perfectionnement de votre âme dépend des bonnes choses que vous choisissez. C'est ainsi que vous atteignez le but de votre vie.

Prière du jour
Je demande la grâce de choisir ce qui est bon pour mon âme. Je demande d'agir selon le but de Dieu en ce qui con­ cerne ma vie.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 162

-------------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
J'avais l'habitude de penser que je devais rendre tout parfait pour mes enfants. S'ils avaient trop de devoirs, je sentais que je devais en parler au professeur. Si mon enfant ne jouait pas suffisamment de manches au base-ball je pensais que je devais faire savoir à l'entraîneur à quel point il était injuste et qu'il devait essayer de changer. Je ne peux rendre la vie parfaite pour mes enfants ou pour moi. Cela aide à déterminer l'importance de la situation. Il n'y a pas réellement plusieurs cas que j'ai pu identifier comme importants. Cependant, à ce moment-là, je pensais souvent que c'était de la plus haute importance. Je ne peux changer l'entraîneur, je ne peux changer le professeur et, de fait, il y a réellement très peu de personnes que je peux changer : probablement aucune sinon moi-même. Je ne sais pas toujours ce qui est le mieux, et de plus, il est irréaliste de tenter de rendre les choses parfaites.

MÉDITATION DU JOUR
Aide-moi à donner la permission aux autres d'être différents de moi.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
La sérénité vient du fait d'accepter que les chose ne se déroulent pas selon ma volonté.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 8 juin

-------------------------------------------------

La seule condition requise

« Ce programme donne de l'espoir. Tout ce qu'il vous faut, c'est le désir d'arrêter de consommer et d'essayer ce mode de vie. » I.P. N˚16-FR. « Pour le nouveau »

Dans Narcotiques Anonymes, nous nous demandons de temps en temps si nous « faisons ça comme il faut ». Assistons-nous à suffisamment de réunions ? Nous servons-nous de notre parrain (marraine), travaillons-nous les étapes, parlons-nous, lisons-nous, sommes-nous sur la bonne voie ? Nous apprécions la fraternité de dépendants en rétablissement, nous ne savons pas ce que nous ferions sans elle. Et si nous pratiquions notre programme de la « mauvaise » façon ? Cela fait-il de nous de « mauvais » membres N.A. ?
Nous pouvons apaiser nos doutes en pensant à notre Troisième Tradition qui nous assure que « la seule condition requise pour devenir membre de N.A. est le désir d'arrêter de consommer ». Pour être un membre N.A. à part entière, il n'y a aucune règle qui dit qu'il nous faut assister à tant de réunions ou à telle réunion en particulier, ou qu'il nous faut travailler les « étapes » de telle façon et à un tel rythme, ou vivre de façon à plaire à telle personne.
Il est vrai que, si nous désirons le genre de rétablissement que nous voyons chez certains membres que nous respectons, nous voudrons mettre en pratique le genre de programme qui a rendu leur rétablissement possible. Néanmoins, N.A. est une fraternité où règne la liberté ; nous appliquons le programme de la façon qui convient le mieux à nous, et non à quelqu'un d'autre. La seule condition requise pour devenir membre de N.A. est le désir d'arrêter de consommer.

Juste pour aujourd'hui, je regarderai mon programme à la lumière de mon propre rétablissement Je pratiquerai ce programme au meilleur de mes capacités.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 8 juin, page 168

-------------------------------------------------

Pour chaque esprit ouvert, il y a toujours une barrière. Charles F. Kettering

Est-ce que j'aime être comme je suis ? Autrefois, j'aurais répondu non. Mais alors, qu'est-ce qui me poussait à me conduire comme si je l'avais toujours fait, à refuser de changer ? Dans ma mentalité compulsive, mes idées me semblaient la vérité même et je n'avais jamais pensé les changer.
Puis, il s'est produit quelque chose. J'ai trouvé les OA et ils m'ont proposé d'ouvrir mon esprit à certaines réalités. J'ai fait ce qu'on m'a dit et j'ai reçu le double don de l'abstinence et de l'éveil à la présence d'une Puissance supérieure à moi-même. Aujourd'hui, ma limite est l'infini.

Pensée du jour : Ma priorité absolue est de garder mon esprit ouvert, à l'écoute de la volonté de Dieu à mon égard.

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 160

-------------------------------------------------

« Lui demandant seulement de connaître Sa volonté à notre égard et de nous donner la force de l'exécuter. » Onzième Étape

La dernière partie de la Onzième Étape est devenue ma réaction naturelle à tous mes problèmes, particulièrement ceux qui impliquent quelqu'un d'autre. J'en ai fait une prière à laquelle je me suis accroché pendant l'un des pires moments de ma vie. En effet, je m'étais enlisé dans le déni et je donnais à mon fils les moyens de continuer à se droguer. Confus et souffrant, je me suis tourné vers cette prière afin d'y trouver l'inspiration et la force nécessaires pour adopter la bonne solution. Je l'ai imprimée et je l'ai conservée avec moi afin de me rappeler comment agir lorsque j’aurais voulu m'enfuir.
Lorsque je suis entré en contact conscient avec Dieu à travers cette prière, je suis devenu plus lucide et cela m'a permis de me concentrer sur Sa volonté. J'ai trouvé la paix quand j'ai senti qu'Il nous donnerait, à mon fils et à moi, la force de faire Sa volonté. Cette simple prière m'a permis à la fois de me rapprocher de Dieu et de prier pour mon fils et pour moi.

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 8 juin, page 160

-------------------------------------------------

Pensée du jour
Joueur un jour, joueur toujours. La maladie devient toujours plus grave, jamais elle ne diminue. Nous ne sommes jamais guéris. Notre maladie du jeu ne peut être arrêtée que dans ses effets. Peu importe la durée de la sobriété d'un homme ou d'une femme, trébucher à nouveau le rendra aussi malade ou même plus qu'il ne l'a jamais été. Il n'y a aucune exception à cette règle dans toute l'his­toire des J.A. Nous ne pourrons jamais nous permettre de jouer à nouveau. C'est une illusion que nous devons chasser. Est-ce que je suis conscient que je ne pourrai plus jamais retourner au jeu ?

Méditation du jour
Votre vie vous a été donnée dans le but principal d'améliorer votre âme. Cette vie que nous vivons n'a pas tant pour but notre bien corporel que celui de notre âme. Les hommes choisissent souvent un mode de vie qui convient au corps plutôt qu'à l'âme. Dieu veut que vous choisissiez ce qui convient le mieux à l'âme et au corps. Acceptez cette idée et vous aurez comme résultat une amélioration de votre qualité de vie. Rejetez-la et vous nuisez aux desseins de Dieu à votre égard et votre progrès spirituel en sera retardé. Le perfectionnement de votre âme dépend des bonnes choses que vous choisissez. C'est ainsi que vous atteignez le but de votre vie.

Prière du jour
Je demande la grâce de choisir ce qui est bon pour mon âme. Je demande d'agir selon le But de Dieu en ce qui concerne ma vie.

Joueurs Anonymes, 08 juin

-------------------------------------------------

8 juin

Quelle est ta première pensée au réveil ? Est-ce une pensée de pure joie pour une merveilleuse nouvelle journée qui commence, ou appréhendes-tu ce qu'aujourd'hui pourrait apporter ? Est-ce un effort pour t'accorder à ce jour et pour te mettre à son rythme ? Peux-tu t'éveiller avec un chant de louange et de gratitude dans le coeur ? Quelle différence cela fera pour toi lorsqu'il en sera ainsi, lorsque tu pourras commencer la journée en mettant des lunettes roses et voir toute la journée au travers. Pars du bon pied. Ne t'inquiète pas pour demain, la seule chose importante, c'est aujourd'hui, ce que tu fais aujourd'hui et ce que tu en fais. Sache simplement que tu peux réussir et que tu réussiras vraiment cette journée et que tout ce que tu fais sera parfaitement exécuté. Sache que tout ce que tu dis sera dit avec amour, que toutes tes pensées seront des plus élevées, et qu'aujourd'hui, seul le meilleur t'appartiendra.

La Petite Voix, Eileen Caddy

-------------------------------------------------

Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com
Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
L'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

-------------------------------------------------

08_juin_tre_pr_t_tout_Voix_du_r_ta_p321.jpg