Pensées 07 août 2018

Bonjour à toutes et à tous

« La gratitude va de pair avec l'humilité comme la santé avec l'équilibre. » ( Elizabeth Goudge, L'Arche dans la tempête ) De temps en temps, nous découvrons que c'est le moment pour nous de faire une liste de gratitudes, de dire merci à la vie. Nous pouvons nous installer avec un stylo et une feuille de papier et nous énumérons les gens envers lesquels nous sommes reconnaissants. Nous avons tous des personnes qui nous soutiennent et nous ont soutenus dans quelques durs moments de la vie. Nous énumérons les qualités spirituelles que nous avons reçues comme cadeaux de notre Dieu d'amour, car nous savons que, grâce à Lui et grâce au secours qu'Il nous envoie en côtoyant ces personnes (certains les appellent des « anges ») qu'Il met sur notre route, nous pouvons passer à travers nos épreuves présentes. Et, en dernier, n'oublions pas de mentionner le plus important, notre rétablissement lui-même grâce à l'expérience, la force et l'espoir des membres des groupes d'entraide. Toutes nos raisons d'être reconnaissants qui nous viennent à l'esprit peuvent figurer sur cette liste. En dressant cette liste, nous découvrons ainsi dans notre vie des centaines de choses, de personnes et de lieux qui nous inspirent de la gratitude. « On ne peut jamais vraiment dire sa gratitude ; on peut seulement être gentil soi-même à un autre moment de la vie. » ( Anne Morrow Lindbergh ) Nous avons entendu que la gratitude, c'est ne pas voir le cadeau, mais d'abord Celui qui l'offre à travers cette main tendue vers nous, cette bonne âme qui nous guide vers notre rétablissement. « Le regret sincère des injustices faites, la gratitude pour les bienfaits reçus, et le désir de tendre demain vers des résultats meilleurs, telles sont les valeurs permanentes que nous voudrons rechercher… nous pouvons vraiment remercier Dieu pour les bienfaits que nous avons reçus et nous endormir la conscience en paix.» ( 12x12, 10e Étape, page 106 )

Cinq lettres peuvent changer nos vies : ‘Merci’ (Robert Emmons de l’Université de Californie). Pas seulement les mercis lancés machinalement pour une porte tenue. La gratitude est bienfaisante quand elle est exprimée en toute conscience, après être passée par ces deux temps. D’abord, 1- la constatation du bien reçu – il peut être matériel (cadeau même mal enveloppé) ou immatériel (soutien, présence), et de sa valeur (l’effort ou non qu’il a demandé). Ensuite, 2- « la reconnaissance du fait que la source de ce bienfait se trouve en dehors de soi », indique le psychologue R. Emmons. Cette source peut être une autre personne, mais aussi la vie elle-même, notre gPs ( gentille Puissance supérieure ).

Nous prenons de plus en plus ce qui devient une habitude avec le temps d'offrir notre gratitude à Dieu pour toutes Ses bénédictions. « Une simple pensée de gratitude dirigée vers le ciel est la plus parfaite des prières. » ( Gotthold Ephraim Lessing, Minna von Barnhelm ) Nous pouvons ainsi faire à Dieu le cadeau d'un cœur reconnaissant, trouver des motifs de gratitude dans notre vie de tous les jours. Quand la vie nous semble difficile et que les problèmes s'accumulent, nous pouvons chercher simplement à être reconnaissants. Nous pouvons chercher avec soin quelque chose dont nous pouvons nous réjouir et être reconnaissants. Chaque jour, un nouveau motif de joie et de gratitude peut nous venir à l'esprit et nous pouvons alors remercier Dieu avec sincérité. Avec générosité, nous nous apercevons que Dieu est toujours prêt à combler notre cœur de Ses bienfaits. Nous pouvons aborder chaque situation chaque moment présent de notre quotidien comme si nous croyions que Dieu l'a fait. Nous pouvons aussi prendre conscience de Sa présence qui nous aide. « Maintenir votre corps sain est une expression de gratitude au cosmos entier - les arbres, les nuages, tout. » ( Thich Nhat Hanh ) Tout progrès lent ou rapide, ou encore retour vers un stade antérieur, tout ce qui a été, est accompli et maintenu est venu de lui. Tout ce qui va venir et sera entretenu va aussi être accompli par Lui. Merci mon Dieu !

Merci la Vie !!!
Gilles

-------------------------------------------------

J'ai entendu mes amis Al-Anon parler des Dixième Onzième et Douzième Étapes comme étant des Étapes d'« entretien ». Mais je ne veux pas me contenter de rester là où j'en étais quand j'ai terminé ma Neuvième Étape. Ce n'est pas le temps de stagner ! Je les qualifie plutôt d'Étapes de « croissance ». Peu importe quel âge j'atteindrai, ces trois dernières Étapes me permettront de continuer à me mettre en question.
J'ai vérifié cette théorie quand mon conjoint et moi avons pris notre retraite. J'ai maintenant plus de temps pour m'immiscer dans les affaires des autres, m'inquiéter de notre santé, de nos finances, de la situation mondiale ou, pour parler franchement, retourner à mon ancienne « façon de penser malsaine ». Mais avec l'aide de ces Étapes, je découvre que j'ai aussi plus de temps pour prendre conscience des extraordinaires bienfaits de la croissance personnelle, grâce à ma Puissance Supérieure Qui est toujours là pour me guider et me donner de la force. C'est seulement par ce contact conscient de plus en plus grand avec mon Dieu que je peux vivre aujourd'hui comme je le veux.
Pour couronner le tout, j'ai plus de temps pour transmettre le message de ce merveilleux mode de vie. Quelques-uns de mes souvenirs les plus agréables, sans mentionner mes périodes de plus grande croissance, proviennent de ce partage avec d'autres personnes et du travail de service au niveau de mon groupe et d'Al-Anon dans son ensemble.

Pensée du jour
Avec l'aide des Étapes, je n'aurai jamais besoin de m'enliser de nouveau.

« N'ayez pas peur de progresser lentement, craignez seulement de rester stagnant. » Proverbe chinois

Al-Anon, Le Courage de Changer, 7 août, page 220

-------------------------------------------------

La dépression, la boulimie et une piètre estime de moi font partie des conséquences de l'alcoolisme de mon père. Cependant, il a fallu que j'assiste à de nombreuses réunions Al-Anon avant de comprendre que ces défauts reposaient en fait sur mon incapacité à être honnête envers moi-même. J'ai pris conscience que j'avais tendance à permettre aux gens de profiter de moi parce que je voulais leur plaire. Pourtant, je me sentais souvent déprimée lorsque je faisais ce qu'on attendait de moi et que cela allait à l'encontre de mes objectifs ou de mes valeurs. Quand il m'arrivait de m'affirmer, je me sentais coupable. J'avais l'impression de vivre sur une corde raide.
Al-Anon m'a aidée à découvrir mes droits en tant qu'individu. Cela a commencé par le droit de parler pendant une réunion sans que personne m'interrompe ou me donne des conseils. On m'a dit que mon anonymat serait respecté et que j'avais seule le droit de révéler mon appartenance. C'était peut-être la première fois qu'on me donnait le droit de décider quelque chose.
J'ai fini par entendre que « non » est une phrase complète en soi, et que j'avais le droit de refuser sans donner d'explication. J'ai découvert l'importance d'appliquer la Prière de Sérénité à mes relations et à mon habitude de vouloir plaire aux gens. Si rien de ce que je dis ou de ce que je fais n'incite les gens à m'aimer ou non, alors je peux bien agir dans mon propre intérêt, pourvu que cela ne nuise à personne.
Finalement, grâce au service j'ai appris comment me fixer des objectifs réalistes et les atteindre étape par étape. J'ai appris que le succès n'est pas important. L’échec peut être une occasion de progresser, plutôt que de me taper sur la tête. C'est ainsi que se bâtit l'estime de soi. Avant mon arrivée à Al-Anon, je n'avais jamais connu ce qu'est le progrès personnel.

Pensée du jour
Ma capacité de m'apprécier moi-même augmente avec chaque nouvelle réunion, avec chaque nouvel outil Al-Anon que j'utilise et que je mets en pratique.

« Al-Anon m'a appris que je suis une personne de valeur... mais, par-dessus tout, que je peux choisir comment vivre ma vie. » De la survie au rétablissement, page 276

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 7 août, page 220

-------------------------------------------------

Un « mode de vie »

Nous avons, à notre tour, cherché la même issue, avec l'énergie désespérée de celui qui se noie. Ce qui, semblait d'abord être un mince roseau s'est révélé être la main forte et secourable de Dieu. Une nouvelle vie ou plutôt un « mode de vie » vraiment efficace nous a été offert. Les Alcooliques Anonymes, page 32

Tous les jours, j'essaie de tendre vers Dieu mon cœur et mes mains pour le remercier de m'avoir montré un « mode de vie » qui fonctionne réellement, grâce à notre beau mouvement. Mais quel est exactement ce « mode de vie ... vraiment efficace » ?
Pour moi, c'est pratiquer de mon mieux les Douze Étapes, demeurer conscient de l'amour inconditionnel de Dieu et espérer que chaque nouvelle journée donne un but à mon existence. Je suis réellement béni dans notre mouvement.

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, 7 août, page 228

-------------------------------------------------

Prêts à croire



Ne laissez aucun de vos préjugés contre les termes de spiritualité vous empêcher de vous demander honnêtement ce qu'ils peuvent signifier pour vous. Au début, cette attitude nous a suffi pour commencer à grandir spirituellement et à établir nos premières relations conscientes avec Dieu tel que nous Le concevions. Ensuite, nous en sommes venus à accepter beaucoup de choses qui nous avaient semblé complètement impensables. Voilà ce que c'est que d'évoluer, mais pour progresser, nous devions commencer quelque part. Ainsi, nous avons commencé avec sa propre conception de Dieu, si imparfaite fut-elle.
Nous n'avions qu'une petite question à nous poser : « Est-ce que je crois ou veux croire en l'existence d'une Puissance supérieure à moi-même ? » Aussitôt qu'un homme peut affirmer qu'il croit, ou qu'il veut bien essayer de croire, pour nous, il se trouve incontestablement sur la bonne voie. Les Alcooliques Anonymes, page 53

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 219

-------------------------------------------------

7 août - Pensée A.A. pour aujourd'hui
Dans le mouvement A.A. nous offrons une chose intangible, une méthode psychologique et spirituelle. C'est un merveilleux programme. Lorsque nous apprenons à nous en remettre à une Puissance Supérieure, croyant que cette Puissance peut nous donner la force dont nous avons besoin, nous trouvons la paix de l'esprit. Lorsque nous rééduquons nos intelligences en apprenant à penser autrement, nous trouvons des intérêts nouveaux qui font que la vie vaut la peine d'être vécue. Nous qui avons obtenu notre sobriété par la foi en Dieu et la rééducation mentale, nous sommes des miracles modernes. C'est le rôle du programme A.A. de produire des miracles modernes. Est-ce que je considère ma nouvelle vie comme un miracle moderne ?

Méditation du jour
Vous devriez toujours être certain que l'esprit de Dieu est toujours avec vous, partout où vous êtes, pour vous garder dans le droit chemin. La Providence de Dieu agit toujours, mais vous ne vous en rendez pas compte. Vous devez essayer de croire que Dieu est près de vous et que Sa grâce est toujours à votre disposition. Il n'est pas question de savoir si Dieu peut vous procurer un abri dans la tempête, mais de vous demander si vous désirez ou non la sécurité de cet abri. Chaque crainte, chaque inquiétude, chaque doute indique un manque de loyauté envers Dieu. Répétez souvent ceci : « Tout ira bien. » Répétez-vous celte phrase souvent, jusqu'à ce que vous y croyiez profondément.

Prière du jour
Je demande de croire profondément que tout va bien. Je demande que rien ne me fasse abandonner celte profonde conviction.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 222

-------------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
Je ne pouvais comprendre pourquoi avec toute ma foi, je n'avais pas encore trouvé la paix. Alors j'ai pris conscience que je confiais mes problèmes à ma Puissance supérieure en Lui envoyant au bout d'une corde de cerf-volant tout en m'accrochant à l'autre bout. En d'autres mots, je ne m'étais pas réellement abandonné. Lorsque j'ai fait confiance à un autre être humain, cela m'a donné la force de m'en remettre à ma Puissance supérieure. Cela m'a permis de m'abandonner réellement et de lâcher la ficelle du cerf-volant qui retenait mes problèmes.

MÉDITATION DU JOUR
Aide-moi à offrir ma gratitude aux êtres humains qui m'ont donné leur confiance.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
Dieu m'aide quand je lâche prise.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 7 août

-------------------------------------------------

La liste de gratitude

« Nous nous concentrons sur ce qui ne va pas comme nous le voulons et nous ne tenons aucun compte de toute la beauté qui nous entoure. » Texte de base, page 99

Il est facile d'être reconnaissant quand tout va bien. Si nous obtenons une augmentation de salaire, nous sommes reconnaissants. Si nous nous marions, nous sommes reconnaissants. Si quelqu'un nous surprend avec un beau cadeau ou une faveur inattendue, nous sommes reconnaissants. Mais si nous sommes congédiés, si nous divorçons ou si nous sommes déçus, notre gratitude s'envole. Nous devenons obsédés par ce qui va mal, même si tout le reste fonctionne à merveille.
C'est le moment pour nous de faire une liste de gratitudes. Nous nous installons avec un stylo et une feuille de papier et nous énumérons les gens envers lesquels nous sommes reconnaissants. Nous avons tous des personnes qui nous ont soutenus dans les durs moments de la vie. Nous énumérons les qualités spirituelles que nous avons acquises, car nous savons que, sans elles, nous ne pourrions jamais passer à travers nos épreuves présentes. Et, en dernier, n'oublions pas de mentionner le plus important, notre rétablissement lui-même. Toutes nos raisons d'être reconnaissants figureront sur cette liste.
Nous découvrirons sûrement dans notre vie des centaines de choses qui nous inspirent de la gratitude. Même ceux parmi nous qui souffrent d'une maladie, ou qui ont perdu tous leurs biens matériels, se rendront compte qu'ils ont des bienfaits de nature spirituelle pour lesquels ils peuvent avoir de la gratitude. L'éveil de l'esprit est le cadeau le plus précieux qu'un dépendant puisse recevoir.

Juste pour aujourd'hui, je ferai une liste des bienfaits, tant matériels que spirituels, pour lesquels j'ai de la gratitude.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 7 août, page 231

-------------------------------------------------

Pour faire plaisir aux autres, il faut se plier à leur manière, et comme on ne peut faire des gens ce qu'ils devraient être, il faut les accepter tels qu'ils sont. Lord Chesterfield

J'ai vite appris que faire plaisir aux gens peut agrémenter mon quotidien. Toutefois, je me rends compte aujourd'hui que lorsque j'en fais un mode de vie, je pousse trop loin une prédisposition naturelle essentiellement louable.
Qu'il est libérateur de savoir que je ne suis pas un être tout-puissant, que je ne peux amener les gens à jouer les rôles que j'ai imaginés pour eux, même si la distribution est excellente. Les OA m'enseignent à accepter les autres tels qu'ils sont. Il y en aura toujours dont la compagnie me sera moins agréable, mais il y en a plusieurs autres qui, trouvant leur bonheur dans les choses les plus simples, me sont une source de joie. Il est bon d'être près de ceux-là.

Pensée du jour : Il n'y a pas de meilleure façon de traiter les gens que de les accepter tels qu'ils sont.

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 220

-------------------------------------------------

« Acceptons comme naturel et inévitable que pour une période de temps (et elle peut se prolonger) nous ayons : (a) Une envie consciente et une rage de manger quelque chose entre les repas. (b) Une impulsion soudaine et accablante de prendre juste une ‘petite bouchée’. (c) Un besoin maladif, non pas pour la nourriture comme telle, mais pour le soulagement et le plaisir qu'une bouchée ou deux nous ont déjà procurés. » Avant de prendre la première bouchée compulsive, rappelons-nous...

Lorsque je suis arrivé chez les OA, ces mots m'ont profondément réconforté. Était-ce donc normal pour moi d'avoir des fringales soudaines et sans raison apparente ? Quelqu'un m'a alors fait remarquer que si l'abstinence avait été chose facile, bien peu de membres reviendraient chez les OA. Bon, d'accord, mais qu'en était-il des terribles cauchemars dont je me réveillais avec la certitude de m'être gavé ? Un parrain très secourable m'a fait voir l'aspect positif de ces cauchemars en les appelant des « passe-droits » ; c'est-à-dire des occasions de vivre tous les sentiments pénibles issus de la compulsion alimentaire, le regret, la haine moi-même, la terreur, sans toutefois avoir à outremanger. Quel grand soulagement m'apportent la documentation et les sages paroles des autres membres, car elles me rappellent avec douceur que tous mes sentiments ont leur raison d'être.

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 7 août, page 220

-------------------------------------------------

Pensée du jour
Dans le mouvement J.A., nous offrons une chose intangible, une méthode merveilleuse basée sur la psychologique et le spirituel. Lorsque nous apprenons à nous en remettre à une Puissance Supérieure et à croire qu'Elle peut nous donner la force dont nous avons besoin, nous trouvons la paix de l'esprit. Lorsque nous nous rééduquons en apprenant à penser autrement, nous trouvons des intérêts nouveaux qui rendent la vie intéressante. Nous qui avons obtenu la sobriété et la rééducation mentale, nous sommes devenus des miraculés modernes. C'est le rôle premier du programme des J.A.. Est-ce que je considère ma nouvelle vie comme un miracle ?

Méditation du jour
Vous devez toujours être convaincu que l'Esprit Divin vous accompagne où que vous soyez pour vous aider à demeurer dans le droit chemin. La Providence vous aide, mais vous ne vous en rendez pas toujours compte. Vous devez croire que Dieu est près de vous et que Sa Grâce est tou­jours à votre disposition. Il n'est pas question de savoir s'Il peut vous protéger dans la tempête, mais de vous demander si vous désirez ou non la sécurité. Chaque crainte, chaque inquiétude, chaque doute indique un manque de confiance envers Lui. Répétez souvent que « Tout ira bien. » jus­qu'à ce que vous y croyiez profondément.

Prière du jour
Je demande de croire profondément que tout va bien. Je demande que rien ne me fasse abandonner cette profonde conviction.

Joueurs Anonymes, 07 août

-------------------------------------------------

7 août

Marche dans la lumière et n'aie jamais peur de laisser la lumière de la vérité t'éclairer en plein ! Lorsque tu n'as rien à cacher, rien de quoi avoir honte, tu es aussi libre qu'un tout petit enfant qui n'a aucune inhibition et s'exprime avec une joie authentique. Il déborde de joie et cette joie est contagieuse, rayonnant vers tout ceux qui entrent en contact avec lui. La joie ne peut être cachée ou contenue. Elle se révèle de mille et une façons : dans un regard, un mot, une expression. La joie attire les gens à elle, car tout le monde répond aux âmes joyeuses, heureuses et aiment être en leur compagnie.
La joie attire les âmes à elle comme l'aimant attire l'acier, tandis que la tristesse et la négativité repoussent. Lorsque tu sais que tu fais la chose juste et que tu es à la place juste, tu rayonnes de joie et de liberté. Tout coule harmonieusement pour toi et tombe à la place où il faut. Tu attires le meilleur à toi ; tu ne peux pas t'empêcher de le faire, car qui se ressemble s'assemble.

La Petite Voix, Eileen Caddy

-------------------------------------------------

Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com
Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
L'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

-------------------------------------------------

07 août corps sain TNHanh.jpg