Pensées 09 août 2018

Bonjour à toutes et à tous

Le 9 août, c'est la fête de Saint-Amour, ce saint martyr de Franche-Comté, ayant vécu probablement au 8ème siècle. Il y a très peu d'informations sur le 8e siècle et pas plus sur la vie de ce martyr. Rien ne nous empêche de profiter de la date de sa fête pour célébrer l’amour ! Et pourquoi pas tous les jours de l’année… Amour passionné, amour tendre, amour filial, amour paternel ou maternel, toutes les formes d’amours peuvent être célébrées tous les jours de l’année, raison de plus cette fête aujourd’hui.

La ville de Saint-Amour dans le Jura conserve, dit-on, les reliques de deux saints, Saint Amour et Saint Viateur. Il se pourrait même que l’existence de ces deux saints soit du domaine de la légende. Leur culte aurait été introduit dans cette commune pour remplacer celui des dieux romains antiques Cupidon et Mercure... Avec nos yeux d'amour que nous vivons maintenant, nous nous apercevons que notre Dieu d'amour a toujours été avec nous et nous a toujours aimés. Aujourd'hui, nous réalisons que cette Puissance supérieure qui nous aime constamment, a toujours pris soin de nous et a préservé notre vie jusqu'à ce jour où nous sommes capables de La remercier pour cet amour.

Khalil Gibran a parlé ainsi de l'amour dans Le Prophète :
« Quand l’amour nous fait signe, suivez-le,
Bien que ses voies soient dures et escarpées.
Et lorsque ses ailes vous enveloppent, cédez-lui,
Bien que l'épée cachée dans son pennage puisse vous blesser.
Et lorsqu'il vous parle, croyez en lui,
Malgré que sa voix puisse briser vos rêves comme le vent du nord saccage vos jardins.

Car de même que l'amour vous couronne, il doit vous crucifier.
De même qu'il est pour votre croissance il est aussi pour votre élagage.
De même qu'il s'élève à votre hauteur et caresse vos branches les plus légères qui tremblent dans le soleil,
Ainsi pénétrera-t-il jusque'à vos racines et les secouera dans leur attachement à la terre.

Comme des gerbes de blé il vous emporte.
Il vous bat pour vous mettre à nu.
Il vous tamise pour vous libérer de votre bale.
Il vous broie jusqu'à la blancheur.
Il vous pétrit jusqu'à ce que vous soyez souples ;
Et alors il vous livre à son feu pour que vous puissiez devenir le pain sacré du festin de Dieu.
Toutes ces choses, l'amour vous les fera pour que vous puissiez connaître les secrets de votre cœur, et devenir, en cette connaissance, un fragment du cœur de la Vie. »

Nous sommes tous des fragments du cœur de la Vie. Et qui va être le premier à l'exprimer ? « Je me suis approché d'un vieux moine et lui ai demandé : 'Comment l'audace peut-elle s'exprimer avec l'humilité ? Sa réponse fut : 'Être le premier à dire je t'aime' » ( Théophane ) Que l'amour l'emporte et nous porte tous ! Dans le Gros Livre un membre raconte comment il a eu la conviction qu'il était en présence de Dieu et de Son amour : « Il se trouvait en présence de la Puissance et de l'Amour infinis. » ( Les Alcooliques Anonymes, 4e Éd. Chap. 4 Nous, Les Agnostiques, page 64 ) « Le plus bel amour est celui qui éveille l’âme, et nous fait nous surpasser. Celui qui enflamme notre coeur et apaise nos esprits. C’est cela que tu m’as apporté. » ( citation tiré du film N’oublie jamais ) « J’ai décidé que ma vie était trop simple. Je veux la compliquer … avec toi. » ( citation tiré du film 6 jours, 7 nuits ) « Le meilleur moyen de battre ma folie était de faire quelque chose de plus fou encore. Merci, je t’aime. Je l’ai su au moment même où je t’ai vu. » ( Bradley Cooper in Happiness therapy ) Et de Shakespeare: « Mon coeur jusqu’à présent a-t-il aimé ? Jurez que non mes yeux, car jamais avant cette nuit je n’avais su la vraie beauté. » ( Roméo et Juliette )

'Comme des adolescents, beaucoup d’entre nous recherchent l’approbation de tous, la sécurité totale et l’amour parfait. Ces désirs sont normaux à dix-sept ans, mais ils montrent une façon de vivre qui est impossible à quarante-sept ou à cinquante-sept ans. Depuis les débuts des AA, j’ai pris de sévères raclées dans tous ces domaines à cause de mon incapacité de grandir au niveau émotif et spirituel. Dieu ! comme il est pénible de toujours demander l’impossible, et comme il est pénible aussi de s’apercevoir que pendant tout ce temps-là on a mis la charrue avant les bœufs.’ (AA Grapevine, Les meilleurs articles de Bill, pages 56 et 57)

Merci la Vie !!!
Gilles

------------------------------------------------

Avant mon adhésion à Al-Anon, je n'avais jamais eu l'impression que je pouvais être moi-même avec les autres. J'étais trop occupé à essayer d'être ce que je pensais que les autres voulaient que je sois, craignant que les gens ne m'acceptent pas tel que j'étais.
Mais dès ma première réunion Al-Anon, je me suis senti à l'aise. Les membres ont parlé de traits de caractère que nous avions en commun et que je reconnaissais en moi. « Ils parlent d'eux-mêmes, mais c'est moi qu'ils décrivent ! » ai-je pensé. « Je ne suis pas fou après tout ! » Les réunions m'ont aidé à me rendre compte qu'il y avait beaucoup de personnes comme moi dans ce monde — des gens qui avaient été affectés par l'alcoolisme d'une autre personne. Je n'avais pas à mentir aux gens qui assistaient à ces réunions et à la longue, j'ai appris que je n'avais pas à mentir à qui que ce soit nulle part. J'en suis venu à voir que je peux vivre ma vie pour acquérir la paix intérieure et non en fonction des apparences extérieures.

Pensée du jour
Vivre des joies et des problèmes confirme mon appartenance à la race humaine. Ce qui me démarque, c'est la voie dans laquelle j'ai été placé. Personne ne peut la parcourir à ma place, pas plus que je ne peux changer ma voie pour accommoder quelqu'un d'autre.

« La coquille qui avait enfermé ma vie, qui m'avait empêché de vivre et d'aimer a craqué et le pouvoir du programme Al-Anon remplit le vide qui m'a éloigné de la vie durant des années. » Tel que nous Le concevions...

Al-Anon, Le Courage de Changer, 9 août, page 222

------------------------------------------------

Quand j'ai finalement découvert Al-Anon, j'avais une très faible estime de moi. Ce sentiment de dévalorisation était dû en grande partie au fait qu'on avait rarement accordé de l'importance à mes pensées ou à mes idées. J'étais convaincu que ce que j'étais, ce que je disais, ou ce que je faisais n'avait aucune importance. À la maison, l'alcoolisme me faisait croire bien des mensonges et il me chuchotait constamment que je n'étais pas digne de m'exprimer et d'être entendu. J'avais des opinions, mais je les gardais à l'intérieur de moi où elles croupissaient. Même lorsque j'avais l'occasion de parler, habituellement j’y renonçais.
Je suis reconnaissant pour le Cinquième Concept d'Al-Anon, qui stipule que « Les droits d'appel et de pétition protègent les minorités et assurent qu'elles sont entendues ». Ce Concept m'indique qu'il est important que je fasse entendre mon point de vue lors des réunions d'affaires de mon groupe, même si je ne suis pas d'accord avec la majorité. Pour qu'une conscience de groupe Al-Anon soit efficace d'un point de vue spirituel, chaque voix doit être entendue. Ce pourrait bien être ma voix qu'utilise notre Puissance Supérieure pour mieux informer le groupe concernant une décision à prendre. À elle seule, ma voix peut faire une différence.
Ayant acquis de l'expérience à donner mon témoignage, je pourrais être tenté d'utiliser ce Concept comme une excuse pour imposer mon opinion aux autres. Cependant, cette tentation est tempérée par la leçon reçue de la Deuxième Tradition, qui stipule que notre groupe n'a qu'une seule autorité — un Dieu d'amour tel qu'Il peut Se manifester à notre conscience de groupe. En gardant à l'esprit ces deux héritages, je peux conserver en toute humilité l'équilibre entre le silence et la domination.

Pensée du jour
Aujourd'hui, suis-je capable de m'exprimer sans m'inquiéter des réactions des autres ?

« En s'occupant des membres de la fraternité moins nombreux et apparemment plus faibles, ce Concept offre sécurité et continuité à tous. » Les Concepts : le secret d’Al-Anon le mieux gardé ? page 8

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 9 août, page 222

------------------------------------------------

« ... de toutes les personnes que nous avions lésées »

… et nous avons consenti à réparer nos torts envers chacune d'elles. » Les Douze Étapes et les Douze Traditions, page 89

L'un des mots clés de la Huitième Étape est « toutes ». Je ne suis pas libre de choisir d'inscrire certains noms sur ma liste et d'en laisser d'autres de côté. Ce doit être une liste de « toutes » les personnes que j'ai lésées. Je vois tout de suite que cette Étape suppose le pardon, car si je ne suis pas disposé à pardonner à quelqu'un, comment pourrais-je placer son nom sur ma liste ? Avant d'écrire le premier nom, je fais cette courte prière :
« Je pardonne à toute personne qui a pu me léser, peu importe à quel moment et dans quelle circonstance. »
Je ferais bien de considérer avec soin un mot court mais lourd de sens du Notre Père.
Quand je dis : « Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés », le mot « comme » signifie « de la même manière ». Je demande à être pardonné de la même manière que je pardonne aux autres. Si je nourris de la haine ou des rancunes au moment de réciter cette partie de la prière, je fais croître le ressentiment, alors que je devrais demander l'esprit de pardon.

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, 9 août, page 230

------------------------------------------------

Dieu ne nous abandonnera pas



« J'apprends que tu réagis magnifiquement dans l'épreuve occasionnée par ton état de santé. Cela me permet de t'exprimer ma gratitude pour ton rétablissement chez les AA, particulièrement pour ta fidélité à ses principes, dont tu nous donnes aujourd'hui un témoignage exemplaire.
« Tu seras heureux d'apprendre que les AA ont un dossier presque sans faille, dans de telles circonstances. Je crois que c'est parce que nous sommes tellement conscients que Dieu ne nous abandonne pas dans les moments difficiles, Lui qui ne l'a pas fait quand nous buvions. Il devrait en être ainsi pour le reste de nos jours.
« Il est certain que Dieu n'a pas l'intention de nous épargner toute peine ou toute épreuve. Ni, en dernier lieu, de nous épargner la soi-disant mort — qui n'est qu'une porte ouverte sur l'autre vie où nous habiterons ses nombreuses demeures. Je sais que tu as à ce sujet une foi inébranlable. » Lettre, 1966

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 221

------------------------------------------------

9 août - Pensée A.A. pour aujourd'hui
« Nous sommes allergiques à l'alcool. Les effets de l'alcool sur l'alcoolique chronique sont la manifestation d'une allergie. Parce que nous sommes allergiques, nous ne pouvons jamais boire sans danger de l'alcool sous aucune forme que ce soit. Nous ne pourrons accepter une vie sans alcool, à moins de faire l'expérience d'une transformation psychique complète. Une fois que ce changement psychique s'est produit nous qui semblions condamnés, nous qui avions tant de problèmes qui semblaient impossibles à résoudre, nous nous sentons capables de dominer notre besoin d'alcool ». Ai-je subi une transformation psychique ?

Méditation du jour
Demandez à Dieu dans votre prière quotidienne de vous donner la force de vous transformer mentalement. Lorsque vous demandez à Dieu de vous changer, vous devez aussi avoir pleinement confiance en Lui. Si vous n'avez pas pleinement confiance en Lui, Dieu peut vous répondre comme un homme qui essaie de sauver un noyé qui se débat ; le sauveteur doit d'abord rendre cet homme encore plus impuissant, jusqu'à ce qu'il soit totalement soumis à son sauveteur. Ainsi, nous devons être à la merci de Dieu avant de pouvoir être sauvés.

Prière du jour
Je demande d'accepter chaque jour d'être transformé. Je demande de me fier totalement à la bonté de Dieu.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 224

------------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
Souvent j'ai retardé le geste que je devais ou que je voulais poser parce que j'avais peur. Cette attitude ne faisait qu'augmenter ma peur. Agir d'une façon responsable peut changer mes émotions envers moi-même et mon environnement. Il est libérateur de savoir que je n'ai pas à rester emprisonné dans mes peurs. J'ai besoin de faire face aux expériences qui m'effraient. En faisant face à mes peurs, je grandis en assurance et je deviens plus confiant envers ma Puissance supérieure et envers moi-même.

MÉDITATION DU JOUR
Aujourd'hui, si je remets à plus tard un acte responsable parce que j'ai peur, aide-moi à en être conscient.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
Éviter d'agir de manière responsable peut faire ressurgir mes symptômes.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 9 août

------------------------------------------------

La puissance de l’amour

« Nous commençons à nous apercevoir que l'amour de Dieu était toujours là à attendre que nous l'acceptions. » Texte de base, page 59

L'amour de Dieu est la puissance de transformation qui guide notre rétablissement. Cet amour nous délivre du cercle infernal et désespérant qui nous amenait à consommer, à nous détester et à consommer davantage. Cet amour nous rend la raison et donne un sens et un but à notre existence qui n'en avait pas. Cet amour nous guide et nous donne la force intérieure qu'il nous faut pour commencer à vivre d'une nouvelle manière : la manière N.A. Cet amour nous amène à voir les choses différemment, avec des yeux nouveaux.
En examinant notre vie avec les yeux de l'amour, nous faisons ce qui est peut-être une découverte saisissante. Nous nous apercevons que le Dieu d'amour que nous venons d'apprendre à connaître a toujours été avec nous et nous a toujours aimés. Nous nous rappelons les occasions où nous avons imploré l'aide d'une Puissance supérieure et l'avons obtenue. Nous nous rappelons même les circonstances où nous n'avons pas demandé cette aide et l'avons reçue quand même. Nous réalisons qu'une Puissance supérieure qui nous aime a constamment pris soin de nous et a préservé notre vie, jusqu'au jour où nous avons été capables d'accepter cet amour pour nous-mêmes.
La Puissance de l'amour a toujours été avec nous. Aujourd'hui, nous sommes reconnaissants d'avoir survécu assez longtemps pour prendre conscience de la présence de cet amour dans notre monde et dans notre vie. Sa vitalité inonde notre existence et guide notre rétablissement en nous montrant comment vivre.

Juste pour aujourd'hui, j'accepte l'amour d'une Puissance supérieure dans ma vie. Je suis conscient de l'influence et de la force de cette Puissance en moi. Aujourd'hui, je revendique cette Puissance pour moi-même.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 9 août, page 233

------------------------------------------------

Ce qui est donné aujourd'hui peut être repris aujourd'hui. Thomas Fuller

« Accroche-toi au bonheur », telle est ma philosophie. Mais cette attitude crispée m'empêche de profiter de l'état que je voudrais perpétuer. La clarté d'esprit et la joie de vivre ne s'obtiennent pas sur commande. Pour bien me sentir, je dois d'abord renoncer à moi-même pour me laisser porter par la vie. Par la mise en application du programme OA, j'extirpe les défauts qui assombrissent mon existence et je me découvre une nouvelle aptitude à jouir de la vie.

Pensée du jour : Aujourd'hui je serai conscient de tous les cadeaux que me fait ma Puissance supérieure et j'assumerai tout ce qui se présente à moi.

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 222

------------------------------------------------

« Ceux qui sont vraiment engagés dans le mode de vie ne font pas que communiquer le message : ils sont le message. » Les Douze Étapes et les Douze Traditions des Outremangeurs Anonymes, page 126

Je ne fais pas que mettre le programme en pratique ; je le vis. Cela signifie que je tente d'intégrer chacune des Étapes dans ma vie quotidienne. Après plusieurs années, c'est devenu une habitude. D'ailleurs, plus j'en fais une habitude, plus il est facile de vivre le programme. Cela devient comme une seconde nature ; je n'ai plus à y penser. En d'autres mots, je représente un message de rétablissement pour ceux qui souffrent encore. Je vis ce programme pour moi, pour ma paix d'esprit et ma santé mentale. Le fait que je sois un message pour les autres est un cadeau de Dieu. Je montre par l'exemple que lorsque nous disons : « Reviens, ça marche », c'est la vérité.

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 9 août, page 222

------------------------------------------------

Pensée du jour
C'est comme si nous étions allergiques au jeu. Les effets du jeu sur le joueur compulsif sont comme la manifestation d'une allergie, parce qu’il ne peut pas toucher au jeu. Nous ne pouvons pas accepter de vivre une vie sans jouer à moins de nous changer psychologiquement. Une fois ce changement effectué, nous qui semblions condamnés, nous qui avions tant de problèmes qui semblaient impossibles à résoudre, nous nous sentons capables de dominer notre compulsion. Ai-je subi une transformation psychologique ?

Méditation du jour
Demandez à Dieu dans votre prière quotidienne de vous donner la force de vous transformer mentalement. Lorsque vous Lui demandez de vous changer, vous devez aussi avoir pleinement confiance en Lui. Si vous n'avez pas entièrement confiance, Il ne peut aucunement s'occuper de votre transformation, car Il doit attendre que vous vous soyez enlisé encore plus profondément pour que vous Lui demandiez de l'aide avec confiance. Ainsi, vous devez être convaincu que votre Puissance Supérieure ne fait rien pour vous si vous n'avez pas confiance en Elle.

Prière du jour
Je demande d'accepter d'être transformé à chaque jour. Je demande de me fier totalement à la Bonté de mon Père Céleste.

Joueurs Anonymes, 09 août

------------------------------------------------

9 août

Choisis toujours le regard optimiste sur toute chose, et bannis toute morosité et toute négativité. Beaucoup de gens merveilleux, de choses et d'expériences merveilleuses, t'entourent dans la vie. Pourquoi ne pas te concentrer sur cela et en rendre grâce, et relâcher et libérer tout ce qui est désagréable, malheureux ou difficile ? Par ton attitude et ton regard, tu attires le meilleur ou le pire de la vie. Donc, si tu accuses les circonstances, la vie ou les autres pour tes malheurs, regarde en toi pour voir ce que tu peux faire pour changer ton attitude. Si tu commences à faire cela, petit à petit tu verras des changements survenir, et tu commenceras à te rendre compte à quel point tu es puissamment béni et comme la vie est merveilleuse. Quelle joie et quel privilège d'être vivant, d'être où tu es, de faire ce que tu fais, entouré de si nombreuses choses et personnes merveilleuses. Commence dès maintenant à les rechercher. Elles sont juste là, alors tu n'auras pas à chercher très loin.

La Petite Voix, Eileen Caddy

------------------------------------------------

Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com
Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
L'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

------------------------------------------------

09 août vraie Beaté RetJuliette.jpg