Pensées 14 mai 2019

Bonjour à toutes et à tous

Un jour à la fois « …chaque fois que nous devrions choisir entre l’effort et le confort, la formation de notre caractère était oubliée au profit d’une course vers ce que nous pensions être le bonheur. » ( 12x12, 7e Étape, page 80 ) Deux citations de l’écrivain et philosophe français Bernard Le Bouyer (ou Le Bovier) Fontenelle tirées de son livre Bonheur nous ont même surpris par leur simplicité et leur pertinence : « Le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être bien avec soi. » — « Le grand obstacle au bonheur, c'est de s'attendre à un trop grand bonheur. » Les membres des groupes d'entraide nous suggèrent d'éviter de faire de projections au-delà de la présente journée. Nous pouvons planifier des événements, les noter à notre agenda. Notre agenda n'est pas en béton armé. Comme les jardiniers qui vont bientôt semer leur jardin, notre pouvons préparer la terre et faire un plan de ce que peut être notre côté « jardin ». Celui qui fait pousser les fleurs et les légumes et leur fournit tout ce dont elles ont besoin est notre Ps. Comme pour notre potager, Il nous comble de notre abstinence et d'une belle vie. Nous savons que nous sommes abstinents aujourd'hui, mais nous ne pouvons rien dire pour demain. C'est cette attitude qui nous assure la sobriété qui nous remplit de gratitude. Un jour à la fois ! Voici les paroles d'Un jour à la fois d'André Breton :

Un jour à la fois, Oh mon Dieu ( Renée Martel )

Je n'suis qu'un homme, rien qu'un pauvre homme
Aide-moi à croire à c'que je peux être, à ce que je suis
Montre-moi le chemin pour progresser
Mon Dieu, pour mon bien
Guide-moi toujours un jour à la fois

Refrain :
Un jour à la fois, ô mon Dieu
C'est tout ce que je demande
Le courag' de vivre, d'aimer
D'être aimé, un jour à la fois
Hier, c'est passé, ô mon Dieu
Et demain ne m'appartient pas
Mon Dieu aide-moi, aujourd'hui
Guide-moi un jour à la fois
Guide-moi un jour à la fois

Tu m'as tout prêté, la vie, la santé
Je veux croire en toi
En toutes tes bontés pour l'humanité
Une voix pour chanter, une âme pour aimer
Aide-moi à vivre, oui, aide-moi à vivre

Pour ceux et celles qui veulent entendre cette chanson :
http://www.youtube.com/watch?v=n0pM7RQDX38

‘Il y a toujours dans le monde une personne qui en attend une autre, que ce soit en plein désert ou au coeur des grandes villes. Et quand ces deux personnes se rencontrent, et que leurs regards se croisent, tout le passé et tout le futur sont désormais sans la moindre importance.’ ( Paulo Coelho ) « Deux regards qui se croisent ? c’est un peu d’éternité reconnue. » ( Henri Dreyssé ) Merci mon Dieu de nous donner la bonne volonté de faire des choix sains et ce, non seulement en ce qui concerne notre alimentation, mais également dans nos relations, dans notre vie amoureuse et dans les soins que nous accordons à ceux et celles qui souffrent encore. « Il faut laisser l’alcoolique poursuivre son programme jour après jour… Il faut que, jour après jour, votre protégé et vous marchiez ensemble sur le chemin du progrès spirituel. » ( Les Alcooliques Anonymes, 4e Éd. chap.7 Au secours des autres, page 113 )

Merci la Vie !!!
Gilles

------------------------------------------------

Le rétablissement dans Al-Anon est un processus qui requiert assiduité, patience et cohérence pour obtenir les meilleurs résultats possibles. L'assistance régulière aux réunions, la pratique des Étapes et l'application des principes Al-Anon à chaque heure du jour mènent à une vie plus remplie et plus agréable.
Nous voyons parfois des résultats évidents à nos efforts, alors qu'à d'autres moments nous atteignons un palier et avons l'impression d'être bloqués. Si nous continuons à placer un pied devant l'autre et à travailler le programme, nous découvrons qu'à la longue, tous ces paliers ont une fin. Juste au moment où nous sommes à bout de patience, une porte semble s'ouvrir et nous faisons soudainement un pas de géant. Nous constatons qu'aucun moment du passé n'a été perdu ; même à notre insu, nous absorbions tranquillement le programme. La plupart d'entre nous trouvons que les résultats valent l'attente.

Pensée du jour
Que j'en voie ou non les bienfaits immédiats, aujourd'hui je choisis de « persévérer dans Al-Anon ».

« La patience est la clé du paradis. » Proverbe turc

Al-Anon, Le Courage de Changer, 14 mai, page 135

------------------------------------------------

Quand je suis arrivée à Al-Anon, le slogan « Lâcher prise et s'en remettre à Dieu » a produit sur moi une vive impression. Les années ont passé, et je l'utilise toujours afin de distinguer mon rôle de celui joué par Dieu dans la croissance que je désire et que je recherche. J'ai récemment lu qu'un jardinier doit reconnaître son impuissance devant les éléments, qui gouvernent la réussite ou l'échec de son jardin. On ne peut qu'accepter la réalité du climat et faire ce qu'on peut pour combler les besoins des plantes. D'abord, le jardinier se met à genoux pour retourner la terre, la nourrir avec des fertilisants, et planter soigneusement les graines. Il prend ensuite des mesures protectrices. Il peut ériger des barrières pour éviter les dommages causés par le vent. Des couvertures protègent les jeunes plants contre les excès de pluie ou de soleil. Des arrosoirs peuvent être utilisés lorsqu'il ne pleut pas suffisamment. Il faut ensuite se détacher et attendre de voir les résultats de la récolte.
C'est la même chose pour moi ; ce n'est qu'après m'être abandonnée, m'être mise à genoux et avoir demandé l'aide de Dieu que j'ai été conduite vers Al-Anon. Ici, les autres membres retournent mes malentendus concernant l'alcoolisme tandis que le programme m'offre les fertilisants et la protection dont j'ai besoin pour croître. Chaque fois que j'assiste à une réunion, que je lis la documentation, que j'appelle ma marraine ou que je me porte volontaire pour le travail de service, je prends la matière brute que m'offre le programme et je l'utilise pour nourrir ma croissance spirituelle. Ensuite, je lâche prise et je laisse Dieu engranger une récolte de paix, de sérénité et d'amour.

Pensée du jour
Je commence par imaginer. Puis je passe à l'action. Ensuite, je me détache et je laisse Dieu décider du résultat.

« Regarder aujourd'hui mon passé avec gratitude me révèle que mes antécédents sont un riche jardin de possibilités humaines qui n'attendent que l'arrivée du jardinier avec sa brouette remplie d'outils appropriés — les Douze Étapes. » De la survie ou rétablissement, page 201

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 14 mai, page 135

------------------------------------------------

Je suis « correct »

Combien de fois les nouveaux n'ont-ils pas tenté de garder cachés certains faits de leur vie... ils ont eu recours à des méthodes plus faciles... Ils n'avaient pas fait l'apprentissage de l'humilité... Les Alcooliques Anonymes, pages 66-67

Humilité ressemble tellement à « humiliation ». En fait, être humble, c'est avoir la capacité de me regarder honnêtement et de m'accepter tel que je suis. Je n'ai plus besoin d'être « le plus intelligent », ni « le plus stupide », ni aucun des autres « le plus ». Au bout du compte, je suis « correct ». Mais il est plus facile de m'accepter moi-même si je raconte toute ma vie. Lorsque je ne peux parler aux réunions, il me faut un parrain, quelqu'un à qui je puisse confier « certains faits ¢ qui pourraient m'amener à boire de nouveau, qui pourraient me conduire à la mort. J'ai besoin de toutes les Étapes. J'ai besoin de la Cinquième Étape pour apprendre la vraie humilité. Les méthodes plus faciles ne marchent pas.

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, page 143

------------------------------------------------

Les droits individuels

Nous croyons qu'il n'existe pas sur terre une association qui entoure chacun de ses membres d'autant de sollicitude ; sûrement aucune ne protège plus jalousement le droit de chacun de penser, de parler et d'agir comme il l'entend. Aucun membre ne peut en forcer un autre à faire quoi que ce soit ; personne ne peut être puni ou exclu.
Nos Douze Étapes ne sont que des suggestions et les Douze Traditions, qui garantissent l'unité des AA, ne contiennent pas une seule interdiction. Il est toujours dit : « Nous devrions... » et non « vous devez ! »

« Même si, par tradition, notre association n'exerce aucune contrainte sur qui que ce soit, il ne faut pas supposer, même pour un instant, que nous ne subissons aucune contrainte. Au contraire, nous sommes soumis à une énorme force, celle de la bouteille. Notre ancien tyran, le roi alcool, se tient toujours prêt à nous reprendre.
En conséquence, la libération de l'alcool constitue l'obligation primordiale à laquelle il faut se conformer, sinon, c'est la folie ou la mort. »

1. Les Douze Étapes et les Douze Traditions, page 145
2. Lettre 1966

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 134

------------------------------------------------

14 mai - Pensée A.A. pour aujourd'hui
En réussissant à dominer la boisson, nous avons à peine commencé à profiter des bénéfices du mouvement A.A. Nous nous faisons de nouveaux amis, et ainsi nous ne sommes plus seuls. Nous découvrons de nouvelles relations avec nos familles, de sorte que nous devenons heureux chez nous. Nous sommes libérés de nos problèmes et de nos inquiétudes grâce à une nouvelle façon de voir les choses. Nous trouvons une façon de dépenser nos énergies en aidant les autres. Est-ce que je profite de ces bénéfices du mouvement A.A. ?

Méditation du jour
Le royaume du ciel est en vous. Dieu voit, comme aucun homme ne peut le faire, ce qui est en vous. Il vous voit croître et devenir de plus en plus semblable à Lui-même. Vous existez pour devenir de plus en plus semblable à Dieu et développer de plus en plus l'esprit de Dieu en vous-mê­ me. Vous pouvez souvent voir dans vos semblables ces qualités et ces aspirations que vous possédez vous-même. Ainsi Dieu peut reconnaître en vous Son propre esprit. Vos intentions et vos aspirations ne peuvent être comprises que par ceux qui ont atteint le même niveau spirituel que vous.

Prière du jour
Je demande de ne pas m'attendre à une compréhension complète de la part des autres. Je demande de n'attendre cela que de Dieu, à mesure que j'essaie de devenir de plus en plus semblable à Lui.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 137

------------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
J'ai adhéré aux ÉA en dernier recours et je voulais des résultats concrets pour la veille. Je ne voulais pas admettre mon impuissance parce que je croyais que d'autres personnes étaient à blâmer pour le fouillis dans lequel j'étais. Si je pouvais seulement faire en sorte que ces autres personnes changent, tout aurait été parfait pour moi. Le Programme m'a enseigné que je n'ai pas de pouvoir et d'autorité pour contrôler ou changer qui que ce soit sinon moi. Ce pouvoir vient de Dieu ; pas de moi. Le premier changement fut dans mon attitude. La Première Étape signifiait que mon impuissance devait devenir une partie essentielle de ma façon de penser, d'être et d'agir. Je dois arrêter d'essayer de contrôler l'incontrôlable (les autres) et commencer à corriger ce que j'ai le droit de changer (mes propres attitudes et actions).

MÉDITATION DU JOUR
Je demande d'accepter ma propre impuissance et d'accepter Ta puissance.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
Je ne peux changer qui que ce soit ou quoi que ce soit sauf moi-même et même alors uniquement avec l'aide de Dieu.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 14 mai

------------------------------------------------

Ooooh !

« La folie, c'est répéter les mêmes erreurs et s'attendre à des résultats différents. » Texte de base, pages 30-31



Des erreurs ! Nous savons tous ce qu'on ressent quand on en fait une. Plusieurs d'entre nous ont l'impression que leur vie entière fut une erreur. Nous considérons souvent nos erreurs avec un sentiment de honte ou de culpabilité — ou, du moins, avec un sentiment de frustration et d'impatience. Nous avons tendance à voir les erreurs comme des preuves que nous sommes encore malades, fous, stupides ou trop amochés pour nous rétablir.
À vrai dire, les erreurs sont une partie essentielle et même vitale de la nature humaine. Pour ceux qui sont particulièrement têtus (comme les dépendants), les erreurs sont souvent nos meilleurs enseignants. Il n'y a pas de honte à se tromper. En fait, commettre de nouvelles erreurs ne fait souvent que démontrer notre bonne volonté de prendre des risques et de grandir.
Toutefois, si nous apprenons de nos erreurs, cela peut nous aider ; les répéter peut être un signe que nous sommes coincés. Et s'attendre à des résultats différents des mêmes vieilles erreurs... eh bien, c'est ce qu'on appelle la « folie ». Ça ne marche tout simplement pas.

Juste pour aujourd'hui, les erreurs ne sont pas des tragédies. Mais s'il te plaît, Puissance supérieure, aide-moi à apprendre de mes erreurs !

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 14 mai, page 142

------------------------------------------------

Celui qui est trop sûr de lui n'est pas en sécurité. Thomas Fuller

Que mon abstinence date de douze heures ou de douze ans, je ne peux jamais la considérer comme acquise. Tout ce que j'ai, c'est mon rétablissement d'aujourd'hui. D'ailleurs, tous les outremangeurs compulsifs qui ont fait l'expérience des régimes savent trop bien que les plus merveilleuses initiatives peuvent s'écrouler du jour au lendemain.
Le principe OA du « un jour à la fois » me préserve de la suffisance. Cela m'empêche de prévoir quoique ce soit au-delà de mon vingt-quatre heures. Je sais que je suis sobre aujourd'hui, mais je ne peux rien dire de demain. C'est grâce à cette attitude qui je cultive mon abstinence et mon sentiment de reconnaissance.

Pensée du jour : Je n'ai de certitude que pour mon abstinence d'aujourd'hui. Je n'ai donc à planifier ni mon abstinence ni ma perte de poids de demain.

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 135

------------------------------------------------

« Rien n'est aussi délicieux que la sensation d'être abstinent. » Aujourd'hui, page 154

Avant de faire partie des OA, je mesurais la valeur de ce que je mangeais uniquement par le goût et l'aspect. Il m'arrive encore de me surprendre à vouloir mettre la main sur une petite gâterie dont je meurs d'envie. Toutefois, la phrase « Rien n'est aussi délicieux que la sensation d'être abstinent » constitue pour moi un puissant rappel à la sobriété. D'ailleurs, il y a quelques années, un ami m'avait dit cette phrase, mais je ne l'ai rattachée à notre mode de vie que lorsque je l'ai lue pendant ma première année au sein du Mouvement. Aujourd'hui, je sais que la satisfaction immédiate ne m'apporte rien, mon abstinence consiste à faire de l'exercice et à me conformer au plan alimentaire qui fonctionne pour moi. Cela me donne de la clarté d'esprit, un sentiment de bien-être et l'impression de faire la volonté de Dieu. De plus, lorsque je téléphone aux membres et que je mets mes sentiments par écrit, je reste sur la bonne voie. Enfin, j'ai plus de plaisir à parrainer lorsque je suis abstinent et que je chemine moi-même avec mon parrain.
Mon Dieu, donne-moi la bonne volonté de faire des choix sains et ce, non seulement en ce qui concerne mon alimentation, mais également dans mes relations, dans ma vie amoureuse et dans le soin que j'accorde à ceux qui souffrent encore.

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 14 mai, page 135

------------------------------------------------

Pensée du jour
En réussissant à dominer le jeu, nous avons à peine commencé à profiter des bénéfices du mouvement J.A. Nous nous faisons de nouveaux amis et nous ne sommes plus seuls. Nous améliorons nos relations avec nos familles de sorte que nous trouvons le bonheur. Nous sommes libérés de nos problèmes et de nos inquiétudes grâce à une nouvelle façon de voir les choses. Nous trouvons une façon de dépenser nos énergies en aidant les autres. Est-ce que je profite de ces bénéfices du mouvement J.A. ?

Méditation du jour
Le royaume du ciel est en vous. Dieu voit, comme aucun homme ne peut le faire, ce qui est en vous. Il vous voit croître et devenir de plus en plus semblable à Lui-même. Vous êtes sur terre pour devenir de plus en plus conforme à l'image de Dieu et pour développer de plus en plus l'Esprit de Dieu en vous. Vous pouvez souvent voir dans vos semblables ces qualités et ces aspirations que vous possédez vous-mêmes. Ainsi, Dieu peut reconnaître en vous Son propre Esprit. Vos intentions et vos aspirations ne peuvent être comprises que par ceux qui ont atteint le même niveau spirituel que vous.

Prière du jour
Je demande de ne pas m'attendre à une compréhension complète de la part des autres. Je demande de n'attendre cela que de Dieu, à mesure que j'essaie de devenir de plus en plus semblable à Lui.

Joueurs Anonymes, 14 mai

------------------------------------------------

14 mai

Si tu cherches avec diligence, tu trouveras certainement : le faire-un avec Moi, la source de toute vie. Mais tu dois prendre du temps pour chercher. C'est quelque chose qui ne tombera pas tout cuit dans la bouche sans qu'il y ait en toi le profond désir de Me connaître, de connaître la vérité, et de chercher jusqu'à tu trouves ce que cela signifie pour toi. Cette profonde expérience spirituelle de connaissance intérieure ne vient qu'aux âmes qui veulent savoir ; donc ne barbote jamais vaguement dans des expériences spirituelles. Il ne tient qu'à toi d'aller de l'avant et d'en faire l'expérience à l'intérieur.
Comme la vie est complètement vide et futile tant qu'on ne commence pas à la vivre pleinement, et à tout mettre à l'épreuve pour voir si cette vie spirituelle est pratique et digne d'être vécue ou non, commence maintenant à faire quelque chose dans ce sens.

La Petite Voix, Eileen Caddy

------------------------------------------------

Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com Bon rétablissement pour toutes et tous ! Bonne journée ! L'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

------------------------------------------------

14 mai rencvotre êtres chers PC.jpg