Pensées 14 juillet 2019

Bonjour à toutes et à tous

« S’il y a un problème, c’est qu'il y a une solution. S’il n’y a pas de solution, alors c’est qu’il n’y a pas de problème. » ( Bob Marley ) Si nous cherchons la solution d'un problème dans le moment présent et que nous voulons connaître la volonté de Dieu dans cette situation, le processus peut se résumer en quatre points — avouer notre impuissance, nous abandonner, prier, attendre : 1. avouer notre impuissance — Si nous désirons connaître la volonté de Dieu, nous devons avouer tous nos désirs secrets d'en venir à bout et les abandonner. Nous pouvons reconnaître notre propre faiblesse et notre impuissance et nous confier en Sa force. 2. nous abandonner — C'est-à-dire nous en remettre à Dieu, mettre de côté nos espérances, nos ambitions, nos désirs personnels. Cela signifie désirer par dessus tout suivre la voie de Dieu. 3. remercier — Pour plusieurs, prier signifie simplement que nous devons nous présenter devant notre Puissance supérieure, sentir ou non Sa présence et La remercier de continuer à nous guider. Nous pouvons nous aimer comme un de Ses enfants, affirmant notre désir d'accomplir ce qu'Il (ou Elle) a comme intention pour nous et notre confiance en Sa gouverne. Cela signifie aussi remercier pour tout : Merci mon Dieu ! 4. attendre — Si Dieu ne répond pas immédiatement, sachons comme à l'hôpital ou à l'urgence être patients et attendre, car telle est Sa volonté. Nous prions parfois pour obtenir une direction précise, et cependant quelquefois, aucune réponse ne vient, si ce n'est qu'une attente : la volonté de Dieu alors, c'est que nous restions là où nous sommes. Si nous avons vraiment confiance en ce Dieu tel que nous Le concevons, nous ne serons pas pressés de voir un résultat différent de notre présente réalité. Dieu nous révèle Sa volonté de différentes manières. Il peut se servir d'un voisin, d'un membre de notre famille ou de notre groupe d'entraide et de toute une nation comme la France qui célèbre sa fête nationale aujourd'hui. Célébrons les enfants des ancêtres de plusieurs et la Vie !

Pour les outremangeurs compulsifs, il y a un petit guide poche qui est très utile dans de telles situations où un problème nécessite une solution. (Voir à la fin) « Un problème créé ne peut être résolu en réfléchissant de la même manière qu'il a été créé. » ( Albert Einstein )

« Pour les alcooliques, la vie qu’ils mènent est la seule qui soit normale. » ( Les Alcooliques Anonymes, 4e Éd. L’opinion d’un médecin, page xxx ) Avec les Douze Étapes des groupes d’entraide, les membres et les outils de rétablissement, et quelquefois avec de l’aide extérieure, nous avons tout ce qu’il nous faut pour libérer notre esprit de beaucoup de malaises pour retrouver une certaine harmonie et une apparence de normalité. Avoir l'air normal est très différent d'être normal. C'est normal pour un alcoolique de boire et pour un outremangeur de manger compulsivement. Ce qui est anormal, c'est qu'ils réussissent à être abstinents et en paix, un jour à la fois. Être acceptables aux yeux du monde est un dividende du rétablissement. Toutefois, ce n'est pas la même chose que le rétablissement. Nous pouvons profiter des bienfaits du rétablissement. Nous ne pouvons que prendre soin de nourrir notre lien avec leur véritable Source. Le rétablissement durable ne réside pas dans le fait que les autres nous acceptent. C'est dans la croissance intérieure engendrée par la pratique des Douze Étapes et par la vie spirituelle que nous y découvrons, que le rétablissement se produit et se maintient par la grâce et volonté de Dieu. Pour nous, tout ce qui existe nécessite Sa volonté.

Pour nos amis Français, bonne fête nationale qui commémore entre autres la prise de la Bastille en 1789.

Merci la Vie !!!
Gilles

------------------------------------------------

Je ne savais pas à quel point ma culpabilité était un lourd fardeau jusqu'à ce que je fasse amende honorable et que j'en sois libérée. Je n'ai jamais voulu faire face au tort que j'avais causé dans le passé. Par conséquent, sans le savoir, la plupart du temps je traînais en moi de la culpabilité. Faire amende honorable m'a aidée à laisser le passé derrière moi et à aller de l'avant la conscience tranquille. Mon estime personnelle n'a jamais cessé de s'accroître depuis et j'ai une bien meilleure opinion de moi-même. Mais j'avais un problème. La personne à qui je pensais devoir le plus d'amendes honorables était décédée. En mon for intérieur, je savais qu'elle avait compris et qu'elle m'avait pardonné, mais j'étais incapable de me pardonner le mal que j'avais fait. Comment pouvais-je réparer mes torts ?
Après avoir longuement prié et réfléchi, je me suis rendu compte que je ne pouvais pas changer le passé. Tout ce que je pouvais faire, c'était de changer mon comportement actuel. Maintenant, quand je suis tentée d'esquiver une responsabilité, je peux me rappeler mon amie décédée et reconsidérer mon choix. Chaque fois que je m'adresse à un nouveau venu, que je préside une réunion ou que je donne mon témoignage, je répare mes torts envers mon amie.

Pensée du jour
Je suis incapable de faire disparaître mes erreurs passées, mais je peux prendre des mesures qui m'aideront à lâcher prise. Quand je fais amende honorable, je fais mon possible pour corriger la situation. Alors je peux mettre le passé à la place où il doit être et le laisser là.

« Je dois me rappeler que la raison des amendes honorables, c'est la libération de mon esprit de tout malaise... » Un dilemme : le mariage avec un alcoolique

Al-Anon, Le Courage de Changer, 14 juillet, page 196

------------------------------------------------

« Mon Dieu, donnez-moi la sérénité... » Assise dans un rayon de soleil qui entre par la fenêtre de la cuisine, je me demande : « Qu'est-ce que la sérénité ? » Elle est reliée à la compréhension que j'ai de ma Puissance Supérieure, qui est bienveillante, douce, compréhensive, et source de toute sérénité. Il y a un fil conducteur dans mon programme Al-Anon, c'est de m'efforcer de m'aimer de manière bienveillante et sereine, comme m'aime ma Puissance Supérieure. Ma façon de voir la sérénité est aussi reliée à la définition du mot « sérénissime » que j'ai déjà lue dans un dictionnaire : « Titre honorifique donné à certains princes ou hauts personnages, indiquant le respect ou la révérence ».
Ma sérénité se manifeste de diverses manières. S'il m'arrive de constater que je pense à moi ou à quelqu'un d'autre sans l'honneur, le respect et la révérence dus à un enfant de Dieu, je m'exerce à être bienveillante et douce. Je m'efforce de mieux apprécier la beauté de la nature. Je permets à un doux baiser sur ma joue ou sur le dessus de ma tête de remplir mon cœur et de nourrir mon âme. Je m'efforce de discuter de mes problèmes avec une autre personne sans me juger ou juger les autres. Je ressens et j'exprime mes sentiments, et je permets aux autres de faire de même — en pratiquant le détachement s'il le faut. Je me rappelle que je ne suis pas obligée de tout savoir. Je prie pour obtenir la capacité de m'accepter comme étant l'enfant d'une Puissance Supérieure dont la miséricorde est sans limite.

Pensée du jour
Aujourd'hui, comment puis-je pratiquer mon programme de manière à me sentir plus sereine ?

« La sérénité, ce n'est pas l'absence de tempêtes dans ma vie. C'est le calme au milieu de la tempête, ce qui me permet de la traverser. Il n'en tient qu'à moi d'essayer de garder ce calme, même quand la tempête s'envenime. » Alateen - un jour à la fois, page 30

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 14 juillet, page 196

------------------------------------------------

Un aliment nourrissant

Alors qu'auparavant, l'humilité était forcée. elle devient maintenant l'ingrédient nutritif qui peut nous apporter la sérénité. Les Douze Étapes et les Douze Traditions, page 86

Combien de fois me suis-je concentré sur mes problèmes et sur mes frustrations ? Quand je connais une « bonne journée », ces mêmes problèmes perdent de l'importance et me préoccupent beaucoup moins. Ne serait-il pas préférable alors de trouver la « formule magique » qui me donne ces « bonnes journées » pour pouvoir l'appliquer aux malheurs de mes mauvaises journées ?
Mais la solution, je l'ai déjà ! Plutôt que de chercher à fuir ma souffrance et de souhaiter que mes problèmes disparaissent, je peux demander l'humilité ! L'humilité saura guérir ma douleur. L'humilité saura m'empêcher de me concentrer sur moi. L'humilité est une force qui m'est donnée par une Puissance supérieure, je n'ai qu'à la demander ! L'humilité remettra de l'équilibre dans ma vie. Elle me permettra d'accepter joyeusement de n'être qu'un être humain.

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, page 204

------------------------------------------------

Le langage du cœur

Pourquoi, à ce moment précis de l'histoire, Dieu a-t-il choisi de communiquer sa grâce apaisante à un si grand nombre d'entre nous ? Un seul mot peut résumer globalement notre expérience : la communication. Il y a eu, entre nous, avec le monde qui nous entoure et avec Dieu, une communication salvatrice.
Dès le début, la communication entre les AA n'a pas consisté en un banal échange d'idées ou d'attitudes réconfortantes. Parce que nous sommes frères dans la souffrance et que nos outils communs de délivrance ne sont efficaces que dans la mesure où nous les transmettons constamment à d'autres, notre mode de communication a toujours été le langage du cœur. AA TODAY, pages 7-8

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 195

------------------------------------------------

14 juillet - Pensée A.A. pour aujourd'hui
L'un des résultats les plus appréciables du programme A.A., c'est la paix d'esprit et la sérénité qu'il peut nous apporter. Lorsque nous buvions, nous n'avions aucune paix d'esprit ni aucune sérénité. Nous avions exactement l'opposé, une sorte de tumulte et ce « désespoir sournois » que nous connaissions si bien. Ce tumulte de ces jours de boisson était causé en partie par nos souffrances physiques, les terribles gueules de bois, les transpirations froides, les tremblements nerveux et la peur. Mais ils étaient causés encore plus par notre souffrance mentale, notre solitude, notre complexe d'infériorité, nos mensonges et le remords que tous les alcooliques connaissent bien. Ai­-je acquis un peu plus de paix d'esprit ?

Méditation du jour
Essayez de rechercher les directives de Dieu dans toutes vos relations personnelles, dans tous vos rapports avec les autres. Dieu vous aidera à régler toutes vos relations avec vos semblables si vous Le laissez vous guider. Réjouissez-vous de ce que Dieu puisse vous protéger et vous garder de toutes les tentations et de tous les insuccès. Dieu peut vous protéger dans toutes les situations, au cours de toute cette journée, si vous comptez sur Sa force et si vous allez de l’avant. Vous devriez sentir que vous entrez sur la scène du succès dans le bon mode de vie. Vous ne devriez pas douter que des choses meilleures sont en réserve pour vous. Allez de l'avant sans crainte, puisque vous vous sentez profondément en sécurité sous la protection de Dieu.

Prière du jour
Je demande que Dieu me protège et prenne soin de Moi tant que j'essaierai de Le servir. Je demande de vivre aujourd'hui sans crainte.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 198

------------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
L'orgueil et la peur ont été mes pires ennemis. L'orgueil dit : « Tu n'as pas à regarder » et la peur dit : « Tu n'oses pas regarder ». Pour grandir, l'orgueil et la peur doivent être mis tous les deux de coté. Chaque fois que je fais face à ces ennemis, je franchis une autre barrière. Franchir les barrières m'amène à être plus en contact avec la personne aimante et attentionnée qui est en moi tel que j'ai été créé ; en plus, j'ai acquis un sentiment d'appartenance que j'ai toujours voulu mais sans savoir comment l'atteindre.

MÉDITATION DU JOUR
Je demande à ma Puissance supérieure la capacité d'être honnête avec moi-même afin d'éviter les souffrances inutiles.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
Je me lancerai dans l'action malgré l'orgueil ou la peur que je ressentirai.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 14 juillet

------------------------------------------------

Croissance de l’intérieur

« Le fait d'être acceptable aux yeux de la société n'est pas synonyme de rétablissement. » Texte de base, page 28

L'une des premières choses qui arrivent à plusieurs d'entre nous en rétablissement est que nous commençons à avoir meilleure mine. Nous améliorons notre santé ; nous nous lavons ; nous nous habillons convenablement. Et, n'étant plus poussés par la dépendance active, plusieurs d'entre nous arrêtent enfin de voler, de mentir et de vouloir manipuler. Du simple fait d'avoir éliminé la drogue, nous commençons à avoir l'air normaux.
Avoir l'air normal est très différent d'être normal. Être acceptable aux yeux du monde est un dividende du rétablissement. Toutefois, ce n'est pas la même chose que le rétablissement. Nous pouvons profiter des bienfaits du rétablissement, mais nous devons prendre soin de nourrir leur véritable source. Le rétablissement durable ne réside pas dans le fait que les autres nous acceptent. C'est dans la croissance intérieure engendrée par les Douze Étapes qu'on le trouve.

Juste pour aujourd'hui, je sais qu'il ne me suffit pas d'avoir meilleure apparence. Le rétablissement durable est un travail intérieur.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 14 juillet, page 206

------------------------------------------------

On acquiert force, courage et conscience à travers chaque expérience qui nous fait regarder notre peur en face. On peut alors se dire : « J'ai survécu à cette terrible épreuve. Je peux passer à travers les difficultés qui m'attendent. » ... L'on doit faire ce dont on se croit incapable. Eleanor Roosevelt

Mon incapacité de faire face à mes peurs a été l'une des principales causes de ma maladie. Je me disais qu'en ne regardant pas mes craintes en face, je ne pouvais en connaître la nature. Ainsi, ne sachant rien de mes peurs, je n'aurais pas à les ressentir. Manger compulsivement a été une façon extrêmement efficace d'enterrer mes peurs vivantes.
Le programme OA est un moyen hors pair pour nous aider à faire face à nos peurs. Petit à petit, nous découvrons ce qui nous effraie, nous en venons à bout, puis nous allons de l'avant sur la voie du rétablissement. Demander l'aide d'un parrain ou d'une marraine — et se servir des autres outils — est une bonne façon de commencer à affronter mes peurs.

Pensée du jour : Avec les Douze Étapes, les membres OA, et les outils de rétablissement, j'ai tout ce qu'il me faut pour m'aider à affronter mes peurs. Est-ce que je me sers de l'aide qui m'est offerte ?

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 196

------------------------------------------------

« De plus, en mettant nos rancunes sur papier, noir sur blanc, nous leur donnons une espèce de territoire propre. » Les Douze Étapes et les Douze Traditions des Outremangeurs Anonymes, page 86

L'écriture fait partie de mon rétablissement depuis le tout début. Je commence la journée en priant à genoux, puis j'écris. Cela me permet de poursuivre ma prière, car mon écriture prend la forme d'une lettre que j'adresse à ma Puissance supérieure. Je Lui raconte tout ce que je vis : mes peurs, mes soucis, mes questionnements, mes échecs et mes succès. L'écriture me donne des idées claires, ce qui remplace les pensées sans début ni fin qui me trottent dans la tête. D'ailleurs, plus souvent qu'autrement, je reçois rapidement des réponses à mes questions et du réconfort pour mes échecs. En d'autres mots. je reçois ce dont j'ai besoin. Mes problèmes ne me semblent plus si grands lorsque je leur donne un territoire propre. Les choses m'apparaissent sous un nouvel angle et je trouve des solutions où autrefois régnait le chaos. Aujourd'hui, je veux bien prendre quinze minutes pour mettre mes pensées sur papier afin de voir les choses plus clairement et retrouver la raison.

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 14 juillet, page 196

------------------------------------------------

Pensée du jour
L'un des bons résultats du programme J.A. est la paix d'esprit et la sérénité que nous acquérons. Lorsque nous jouions, nous ne possédions ni paix d'esprit ni sérénité. C'était tout le contraire : une sorte de tumulte et de « désespoir sournois » que nous identifions si bien. Le tumulte de ces jours de jeu était causé en partie par nos souffrances, nos remords, nos tremblements nerveux et notre peur. Mais il était causé encore plus par notre solitude, notre complexe d'infériorité et les mensonges que nous reconnaissons si bien. Ai-je acquis un peu plus de paix d'esprit ?

Méditation du jour
Recherchez les directives de Dieu pour tous les domaines de votre vie et dans tous vos rapports avec les autres. Le Contact Divin vous aide à améliorer toutes vos relations avec vos semblables si vous Le laissez vous guider. Réjouissez-vous parce que la Providence vous protège et vous garde à l'abri de toutes les tentations et de tous les insuccès. Cette Dernière peut vous protéger dans toutes les situations au cours d'une journée si vous comp­tez sur Sa Force et si vous allez de l'avant. Vous êtes assuré que vous vous dirigez vers le succès dans votre mode de vie. Vous ne devez pas douter que des choses meilleures sont en réserve pour vous. Allez de l'avant sans crainte puisque vous vous sentez profondément en sécurité.

Prière du jour
Je demande que Dieu me protège et prenne soin de moi tant que je Le sers. Je demande de vivre un aujourd'hui sans crainte.

Joueurs Anonymes, 14 juillet

------------------------------------------------

14 juillet

Tout doit croître et s'étendre. Tu ne voudrais pas rester toute ta vie un enfant, devant être nourri et habillé et que tout soit fait pour toi. Si tu observes un enfant, tu verras comme il veut changer et essayer des choses nouvelles. Il expérimente et apprend tout le temps, grandissant et se déployant. Ceci est le processus naturel de croissance, de changement. Un enfant n'a pas à lutter pour le faire; cela vient tout à fait naturellement. C'est la même chose avec le Nouvel Age, qui est bien là maintenant avec toi. Tu n'as pas besoin de te battre et de lutter pour y entrer ; tu n'as pas besoin d'avoir peur de l'inconnu ; tu n'as pas besoin de t'inquiéter de la rapidité des changements et de l'expansion tout autour de toi. Réjouis-toi d'avance dans la joie et l'expectative réelles de ce qui attend de se déployer ! Rien n'est trop grand, rien n'est trop merveilleux, rien n'est impossible. Vois Mes merveilles se déployer en une véritable perfection et rends grâce éternellement.

La Petite Voix, Eileen Caddy

------------------------------------------------

Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com
Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
L'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

------------------------------------------------

Pratique des Douze Étapes pour résoudre un problème

Cet exercice d'écriture est une façon de vivre avec les Douze Étapes, les nombreux défis que la vie nous présente sans nous tourner vers la nourriture pour composer avec la situation. Notre rétablissement continue de progresser si nous nous servons de ce document de façon individuelle ou en groupe lors d'un atelier.

  • 1) Je reconnais que je suis impuissant devant __. Comment ai-je perdu la maîtrise de ma vie ?
  • 2) Est-ce que je crois qu'une Puissance supérieure à moi-même peut me rendre la raison ? OUI ou NON — Si non, que serait mon rétablissement sans ma PS ?
  • 3) Est-ce que j'ai pris la décision de confier __ aux soins de Dieu tel que je Le conçois / ma Puissance supérieure ?
  • 4) J'ai commencé un inventaire moral et minutieux de moi-même en dressant la liste de mes peurs, de mes ressentiments et de mes torts. Quelle était mon attitude face à ces évènements ?
  • 5) Suis-je prêt à avouer à Dieu / ma Puissance supérieure et à une autre personne de la nature exacte de mes torts qui ont contribué à cette situation ? Si OUI, continuez jusqu'à la 6e. Si NON, recommencez à la 1ère Étape.
  • 6) Suis-je prêt, sans aucune exception à ce que Dieu / ma Puissance supérieure élimine ces défauts ? OUI ou NON ? Si non, alors pourquoi ?
  • 7) Ai-je demandé à Dieu / ma Puissance supérieure de faire disparaître mes défauts ? OUI ou NON ? Je peux me référer à mes listes de peurs, de ressentiments et de torts.
  • 8) J'ai dressé une liste de toutes les personnes que j’ai lésées à cause de cette situation ? Comment ont-ils été lésées ? Suis-je prêt à réparer mes torts ?
  • 9) Comment et quand vais-je réparateur mes torts sans risquer de nuire ?
  • 10) Je continue à faire un inventaire personnel. Quels gestes puis-je poser aujourd’hui en ce sens ?
  • 11) Que dois-je faire aujourd'hui pour établir ou maintenir ma relation avec Dieu / ma Puissance supérieure ?
  • 12) Quel réveil ai-je obtenu en mettant en pratique les Douze Étapes en fonction de cette situation ?


© 2017 Outremangeurs Anonymes — http://outremangeurs.org/boutique/publications-de-retablissement/r-34-resoudre-un-probleme-avec-les-douze-etapes/
------------------------------------------------

14 juillet résolution problème AEinstein.jpg