Pensées 06 août 2019

Bonjour à toutes et à tous

« Lorsqu'on a perdu toutes ses illusions, il reste encore à perdre l'illusion suprême qui est de se croire sans illusions. » ( Claude Roy ) L'illusion d'optique résulte d'une mauvaise analyse par notre système visuel des informations qui nous parviennent. Nous pouvons croire qu'un objet est présent alors qu'il ne l'est pas et nous donner une image faussée de la réalité. Les mirages ne sont pas à proprement parler des illusions. Il ne s'agit pas d'une fausse interprétation mentale d'une réalité mais bien de la perception d'un phénomène qui existe bel et bien : le tremblement de l'air ou les reflets d'eau dûs à la chaleur sont des réalités optiques et non des illusions, d'ailleurs un photographe peut en garder la trace facilement. Les phénomènes physiologiques, comme les images résiduelles suivant les lumières aveuglantes ou une exposition prolongée à des motifs, sont les effets sur l'œil d'une stimulation spécifique. « Croire ne plus avoir d'illusion est la plus naïve des illusions. » ( Albert Brie, Le Devoir ) Une illusion ou fausse croyance consiste à accepter une croyance qui provient selon Kant d'une fausse interprétation de la raison. Une croyance semble d'ailleurs n'être souvent qu'une opinion personnelle. Les croyances semblent de prime abord irrationnelles car elles se limitent à l'énoncé d'un principe sans arriver à le démontrer. Les croyances sont malgré tout un guide pour nos actions. Une fausse croyance est avant tout un jugement faussé par une seule croyance qui au départ semble bien légitime. La fausse croyance apparaît foncièrement et fatalement comme une illusion ou plutôt comme une croyance-illusion.

« La grande obsession de tout buveur anormal est qu'un jour, il ne sait trop comment, il parviendra à se contrôler et à prendre plaisir à boire. Il est renversant de constater à quel point cette illusion peut persister. Nombreux sont ceux qui s'y accrochent jusqu'aux portes de la folie ou de la mort.» ( Les Alcooliques Anonymes, 4e Éd. chap.3 Autres données sur l'alcoolisme, page 34 ) Les groupes d'entraide sont apparus dans nos vies au moment où nous pouvions accueillir leurs enseignements et leur méthode, au moment où nous pouvions nous défaire de nos illusions de contrôle. Nous ne pouvions rien apprendre sur le plan spirituel avant que notre Puissance supérieure à l'aide de la maladie nous force à regarder dans cette direction. Ç'a pris tout ça pour attirer notre attention, pour réaliser que nous entretenions une illusion, une fausse croyance de séparation avec notre Être suprême.

Pour aujourd'hui, nous sommes certains que maintenant Dieu tel que nous Le concevons nous veut heureux, joyeux et libres. Et s'Il nous demande de vivre une situation pénible, d'abord est-ce vraiment une situation pénible ? Ou est-ce que nous doutons de son soutien et jugeons cet événement comme difficile, comme un tour de manège ou de montagnes russes ? Est-ce que c’est Lui qui nous invite au doute ? Est-ce que c’est Lui qui me donne l’illusion d’avoir le choix, d’avoir un libre-arbitre ? « Avoir la foi, c’est monter la première marche quand on ne voit pas tout l’escalier. » ( Martin Luther King, fils )

Merci la Vie !!!
Gilles

------------------------------------------------

J'ai rêvé que j'étais coincé dans une pièce en flammes. Une épaisse fumée remplissait la pièce et le feu bloquait la seule porte de sortie. Alors que je cherchais mon souffle, une main est apparue derrière les flammes, me faisant signe d'approcher. Je savais que la liberté, la lumière et l'air se trouvaient de l'autre côté de cette porte et qu'une mort certaine m'attendait si je restais. Pourtant, j'hésitais. Comment pouvais-je traverser les flammes ?
Il m'arrive parfois d'éprouver le même sentiment devant les défis que j'affronte dans ma vie. Même quand ma situation est sans espoir et que ma Puissance Supérieure me fait signe, m'exhortant à prendre un risque, j'hésite encore, espérant un miracle. J'oublie que le miracle est déjà là. Aujourd'hui, grâce à Al-Anon, j'ai une Puissance Supérieure Qui est toujours à ma disposition, m'aidant à affronter mes peurs et à trouver de nouvelles solutions efficaces à mes problèmes. Ainsi, je suis amené au-delà des problèmes qui m'ont déjà tenu en otage. Je suis libre d'agir ou de ne pas agir, d'encourir un risque, de m'abstenir de prendre une décision, de faire des choix qui me semblent sensés.

Pensée du jour
Il faut du courage pour aller au-delà de ce qui est confortable, prévisible et connu. Le courage est un cadeau de ma Puissance Supérieure que je trouve dans les salles de réunions Al-Anon et dans le cœur de ses membres.

« Le courage fait face à la peur et par là même, la maîtrise. » Martin Luther King, fils

Al-Anon, Le Courage de Changer, 6 août, page 219

------------------------------------------------

Quand mon groupe d'appartenance a formé un groupe Alateen, on a demandé aux deux plus jeunes membres Al-Anon d'être guides. J'étais l'un d'eux. Mon groupe croyait que parce que nous étions plus près de l'âge des adolescents, nous pourrions mieux les comprendre. Je n'aimais même pas les adolescents. Cependant mon parrain m'a appris à toujours dire oui au service.
Une aventure étonnante et parfois pénible m'attendait. J'ai vite découvert que je ne détestais pas les adolescents — j'avais tout simplement peur d'eux. La plupart de mes peurs venaient du fait que je ne m'étais jamais permis d'être un adolescent, alors il me semblait que je ne les comprenais pas. J'avais passé mon adolescence à me cacher du monde et du chaos suscité par la consommation d'alcool de ma mère. Je ne m'étais pas fait d'amis, je ne sortais pas avec les filles, je n'étais même pas rebelle. Je me cachais.
Écouter chaque semaine des jeunes membres qui étaient encore aux prises avec des parents alcooliques a réveillé ces sentiments qui m'avaient amené à me cacher. En continuant de parrainer ces adolescents et à me familiariser avec mes sentiments, Al-Anon m'a donné la force de regarder mon enfance avec honnêteté, et la sagesse de voir d'autres possibilités que l'isolement.
J'ai vécu de nombreux changements dans un court laps de temps. Mon comportement ressemblait beaucoup à celui d'un adolescent. Je mettais tout en doute ! Heureusement, ce tour de manège émotif dans les montagnes russes a été de courte durée. Grâce à ce cheminement tardif dans mes années d'adolescence, je comprends mieux qui je suis vraiment. Je ne sais pas si j'ai aidé les membres Alateen, mais je sais qu'ils m'ont beaucoup aidé.

Pensée du jour
Les occasions de faire du progrès peuvent survenir dans les circonstances les plus inattendues. Tout ce dont j'ai réellement besoin, c'est de bonne volonté, de courage, et d'ouverture d'esprit.

« Alateen me permet de remonter aux années de ma propre adolescence. » Guide du parrainage Alateen, page 20

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 6 août, page 219

------------------------------------------------

Animé par l’égoïsme

Animés par une centaine de peurs, déçus de nous-mêmes, ne recherchant que nos intérêts et nous apitoyant, nous marchons sur les pieds de nos semblables et ils réagissent... Les Alcooliques Anonymes, pages 69-70

L'égoïsme, voilà ce qui me poussait à boire. Je buvais pour arroser mes succès et je buvais pour noyer mes soucis. L'humilité est le remède. J'apprends à confier ma volonté et ma vie aux soins de Dieu. Mon parrain me dit que le service m'aide à rester abstinent. Aujourd'hui je m'interroge : « Ai-je cherché à connaître la volonté de Dieu à mon égard ? Ai-je rendu service à mon groupe des AA ? »

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, 6 août, page 227

------------------------------------------------

Heureux d'être libres

Pour la plupart des gens normaux, boire libère de l'ennui et des tracas. C'est l'intimité joyeuse avec des amis et la sensation que la vie est belle. Mais il n'en fut pas ainsi dans les derniers jours de notre consommation exagérée. Les plaisirs d'hier s'étaient enfuis. Nous étions habités par un désir pressant de goûter la vie comme auparavant et obsédés par la pensée que, par un miracle, nous pourrions retrouver la maîtrise de nous-mêmes et combler ce désir. Mais chaque nouvelle tentative était un échec.

Nous sommes certains que Dieu nous veut heureux, joyeux et libres. Nous ne pouvons souscrire à l'idée que la vie est une vallée de larmes, bien qu'elle l'ait déjà été pour un grand nombre d'entre nous. Mais il est évident que nous avons été la cause de notre propre misère.

1. Les Alcooliques Anonymes, page 170
2. Les Alcooliques Anonymes, page 150

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 218

------------------------------------------------

6 août - Pensée A.A. pour aujourd'hui
Des psychologues ont recours à la religion parce qu'il ne suffit pas de se connaître soi-même. L'homme a de plus besoin d'une foi dynamique en une puissance autre que lui-même, sur laquelle il peut s'appuyer. Les livres concernant les traitements psychologiques et psychiatriques ne sont pas suffisants sans la force qui découle de la foi en Dieu. Et des ministres et des prêtres ont recours aux psychologues parce que la foi est un acte de l'esprit et de la volonté. La religion doit être présentée, jusqu'à un certain point, en termes psychologiques, pour être acceptée par l'homme moderne. La foi doit reposer largement sur notre propre expérience psychologique. Ai-je pris ce dont j'avais besoin à la fois dans la psychologie et la religion en ce qui a trait à ma façon de suivre la méthode A.A. ?

Méditation du jour
Vous retremper l'esprit, voilà quelque chose dont vous avez besoin chaque jour. Pour vous retremper l'esprit vous avez besoin de ces moments de méditation à l'écart, seul et dans le silence, sans aucune activité. Vous avez besoin de cet endroit isolé, de cet isolement dans les recoins les plus secrets de votre être, seul avec votre Créateur. Grâce à ces périodes de méditation vous trouvez une nouvelle énergie. Ces méditations sont la meilleure préparation en vue d'un travail efficace. Lorsque vous êtes spirituellement retrempé, il n'y a pour vous rien de trop difficile.

Prière du jour
Je demande de me retremper l'esprit chaque jour. Je demande de connaître la joie de la véritable vie.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 221

------------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
Un mot d'encouragement a la capacité de changer l'état des choses, même les plus difficiles. Un mot de gratitude prononcé avec honnêteté a la capacité d'alléger la pire situation. J'ai parfois de la difficulté à exprimer mon encouragement et ma reconnaissance lors d'une chaude discussion. J'ai compris cependant le pouvoir que contiennent les éloges et les encouragements. Je m'applique à utiliser ces mots et, bien qu'ils puissent sembler gênants sur mes lèvres au début, ils deviennent vite naturels. Qui peut résister à un compliment ? Qui n'apprécie pas la gratitude ? C'est enrichissant pour moi de montrer de l'estime et de la gratitude chaque jour aux personnes qui partagent ma vie. De même, je ne dois pas m'oublier lorsque j'exprime des éloges et des compliments.

MÉDITATION DU JOUR
Je demande à Dieu de m'aider à montrer ma reconnaissance et ma gratitude pour toutes les grâces que je vais recevoir aujourd'hui.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
Je remercie Dieu, les autres êtres humains et moi-même.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 6 août

------------------------------------------------

La joie intérieure

« Depuis le début de notre rétablissement, nous nous sommes aperçus que le bonheur ne provient pas des choses matérielles, mais de l'intérieur. » Texte de base, page 132

Certains d'entre nous sommes arrivés à Narcotiques Anonymes appauvris par notre maladie. Tout ce que nous possédions nous avait été enlevé par notre dépendance. Une fois devenus abstinents, nous avons mis toute notre énergie à recouvrer nos possessions matérielles pour nous retrouver encore plus insatisfaits de notre vie qu'auparavant.
D'autres membres cherchent à soulager leur souffrance intérieure avec des choses matérielles. Un amoureux nous a rejeté ? Allons nous acheter quelque chose. Le chien est mort ? Allons faire un tour au centre commercial. Sauf que la satisfaction émotionnelle ne s'achète pas, même à crédit. Les choses matérielles n'ont rien de mauvais en soi. Elles peuvent rendre la vie plus facile ou plus luxueuse, mais elles ne peuvent pas nous remettre d'aplomb. Alors, où pouvons-nous trouver la vraie joie ? Nous le savons : la réponse est à l'intérieur de nous.
Quand avons-nous ressenti la joie ? Lorsque nous avons donné de nous-mêmes dans le service aux autres sans attendre de récompense. Nous avons trouvé une vraie chaleur à fraterniser avec les autres, non seulement dans N.A. mais aussi dans notre famille, dans nos relations et dans notre milieu. Et nous avons trouvé la source de satisfaction la plus sûre dans le contact conscient avec notre Dieu. La paix intérieure, le sentiment d'être guidé et la sécurité émotionnelle ne viennent pas des choses matérielles, mais de l'intérieur.

Juste pour aujourd'hui, le vrai bonheur ne s'achète pas. Je rechercherai ma joie dans le service, dans la fraternité et dans ma Puissance supérieure. Je chercherai à l'intérieur.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 6 août, page 230

------------------------------------------------

Le maître apparaît lorsque l'élève est prêt. Auteur inconnu

Le Mouvement des Outremangeurs Anonymes est apparu dans ma vie au moment où je pouvais accueillir ses enseignements. Je n'ai rien pu apprendre sur le plan spirituel avant que ma maladie ne me force à envisager cette perspective. C'était la seule solution qui me restait, car aucune puissance humaine n'aurait pu m'arracher à ma compulsion.
Je souffre encore de l'orgueil et de la suffisance qui font obstacle à ma croissance spirituelle. Il semble que mon rétablissement soit marqué tout à tour par l'abandon et la reprise en main de ma volonté. Cet état de choses entraîne des régressions périodiques, mais à travers chacune d'elles, j'apprends.

Pensée du jour : Je peux savoir, grâce à ces trois questions, si je suis disposé à apprendre : Mon esprit est-il ouvert aux suggestions ? Est-ce que j'évite de juger sans savoir de quoi je parle ? Est-ce que je cherche à connaître — et à accomplir — la volonté de Dieu ?

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 219

------------------------------------------------

« Les symptômes de la compulsion alimentaire s'effacent, une journée à la fois parce que nous nous en remettons à une Puissance qui nous est supérieure. » Outremangeurs Anonymes, Deuxième édition, page 4

Ce fut assez facile pour moi de confier à Dieu mes inquiétudes face aux autres et face à mon quotidien. De plus, cela m'a procuré sérénité et paix. Mais ce fut beaucoup plus difficile de confier ma consommation de nourriture à ma Puissance supérieure, car je voulais pas renoncer au bien-être et à la détente que cela me procurait. Je ne croyais pas pouvoir trouver le bien-être et la relaxation sans excès de nourriture. Or, lorsque j'ai eu quelques soirs d'abstinence, j'ai finalement compris que je pouvais être à l’aise et détendue sans outremanger.
Cette découverte m'a fait prendre conscience que ma Puissance supérieure me donnait le cadeau du bien-être et de la paix un jour à la fois. Chaque jour, je dois confier ma nourriture et ma maladie à Dieu et chaque jour, j'arrive à me détendre sans outremanger. Chaque jour, je trouve le bien-être au contact de toutes ces créations de Dieu que j'avais perdu de vue en cherchant du réconfort avec la nourriture.

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 6 août, page 219

------------------------------------------------

Pensée du jour
La psychologie a recours à la religion parce qu'il ne suffit pas de se connaître soi-même. L'homme a besoin de posséder une foi en une Puissance Supérieure, sur Laquelle il peut compter. La littérature traitant de la psychologie n'est pas efficace si elle ne tient pas compte de la foi. Des pasteurs et des prêtres ont recours aux psychologues parce que la foi est un acte de l'esprit et de la volonté. La religion doit être présentée, jusqu'à un certain point, en termes psychologiques pour être acceptée par l'homme moderne. La foi doit reposer largement sur notre propre expérience psychologique. Ai-je pris ce dont j'avais besoin, à la fois dans la psychologie et la religion en ce qui a trait à ma façon de suivre la méthode J.A. ?

Méditation du jour
Vous retremper l'esprit, voilà quelque chose dont vous avez besoin quotidiennement. Pour ce faire, vous avez besoin de ces moments de méditation, à l'écart, seul et dans le silence. Vous avez besoin de cet endroit isolé, de cet isolement dans les recoins les plus secrets de votre être, seul avec votre Créateur. Grâce à ces périodes de méditation, vous trouvez une nouvelle énergie. Ces méditations sont la meilleure préparation à un travail efficace. Lorsque vous êtes spirituellement retrempé, il n'y a pour vous rien de trop difficile.

Prière du jour
Je demande de me retremper l'esprit chaque jour. Je demande de connaître la joie de la véritable vie.

Joueurs Anonymes, 06 août

------------------------------------------------

6 août

Sois tranquille et réceptif à la vie. Plus tranquille peux-tu devenir, plus réceptif es-tu, car c'est dans le calme que tu peux entendre Ma petite voix tranquille. C'est dans le calme que tu deviens conscient de Mes merveilles tout autour de toi. Tu deviens très sensible aux choses importantes de la vie, et dans cet état de sensibilité, les portes peuvent être grandes ouvertes et n'importe quoi peut arriver. Tu dois chercher et trouver des moments de paix et de tranquillité, peu importe que tu sois une personne occupée. Cela n'a pas besoin de durer longtemps.
Tu verras que ces quelques moments en communion silencieuse avec Moi feront merveille dans tout ce que tu fais. Au lieu de te jeter étourdiment dans un projet, ou de faire une chose parce qu'elle doit être faite, ton attitude envers tout ce que tu entreprends sera une attitude de bénédiction, de louange et de grâce. Parce que ton attitude et ton approche sont justes, seul le meilleur peut en sortir et apporter des bénédictions à toutes les âmes qu'elles touchent.

La Petite Voix, Eileen Caddy

------------------------------------------------

Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com
Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
L'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

------------------------------------------------

06 août avoir la foi MLuther King.jpg