Pensées 26 août 2019

Bonjour à toutes et à tous

« La prière est la méthode d'apprentissage du divin. La prière est un appel au ciel, aux êtres supérieurement raisonnables ; c'est par son intermédiaire que peut être établi le lien avec la conscience cosmique, lien par lequel ce qui est caché en Dieu peut nous être communiqué. » ( Peter Deunov, Prière et méditation ) La prière et la méditation sont certains des moyens de communication par lesquels un jour à la fois Dieu établit et améliore notre relation avec Lui. Il nous donne aussi par ces échanges la force nécessaire au maintien de notre abstinence et sobriété. « La prière est la soeur tremblante de l’amour. » ( Victor Hugo )

« L'examen de conscience, la prière et la méditation sont directement reliés entre eux. Individuellement, ces pratiques peuvent procurer beaucoup de soulagement et de profit, mais quand elles sont logiquement reliées et conjuguées, elles forment une assise inébranlable pour toute notre vie. » ( 12x12, 11e Étape, page 109 ) Prière et méditation sont les deux faces d’une même médaille. Elles trouvent toutes deux leur source dans le silence et dans la pensée. La prière est souvent chargée d’une intention, même lorsqu'elle sert à dire uniquement merci. Elle nourrit la croyance que celui ou celle qui prie et celui ou celle qui est prié sont séparés. La méditation est souvent quasi libre d’intention. Elle est une expression naturelle du silence, et ne se réfère souvent même pas à un objet de méditation.

La méditation nous permet de nous recueillir, comme l'abeille le fait avec le pollen et le nectar d’une fleur, en la laissant titiller, déguster et ainsi éveiller notre conscience de la dimension spirituelle de notre être. Le moi, en tant que personne, a toujours une main prête à saisir des intentions cachées derrière tout ça. Le moi, en tant que conscience, n’est rien d’autre dans la méditation qu'une présence. La présence du moi n’a rien à saisir, car elle n'est séparée de tout objet de saisie. Elle est à la fois le sujet et l'objet, ce qui saisit et ce qui est saisi. Nous avons lu ce passage sublime : le parfum du silence dans la méditation rayonne lorsque l'intention s'éteint. Même l'intention est le fruit de la volonté divine qui s'exprime ainsi.

Lorsque notre Puissance supérieure (que nous choisissons d'appeler Dieu) en a décidé ainsi, nous avons commencé à jouir d'un rétablissement physique, émotif, mental et spirituel. Le mode de vie ressemble à une approche holistique (ou globale) qui intègre ces quatre dimensions de l’être humain pour lui permettre d’accéder à l’harmonie. Même si nous ne rappelons pas précisément de la date où ce réveil spirituel s'est passé, cela a coïncidé avec notre mise en pratique des Étapes et des outils de rétablissement de manière fréquente et quotidienne. La prière et la méditation nous permettent de remercier notre Puissance supérieure pour ces beaux cadeaux que nous vivons aujourd’hui. « Dieu a créé l’homme. Et ensuite, pour le remercier, l’homme a créé Dieu. » ( Pierre Geluck )

Merci la Vie !!!
Gilles

------------------------------------------------

En regardant mon passé, je me suis souvent adressé le reproche suivant : « Comment as-tu pu ne pas te rendre compte de ce qui se passait ? » L'alcoolisme laissait de vilaines traces partout dans ma vie et cependant je ne les voyais pas. Comment était-ce possible ?
La négation est l'un des symptômes majeurs de ce mal familial qu'est l'alcoolisme. Certains parmi nous nient que la personne qui boit a un problème ; d'autres ne sont que trop désireux de la blâmer pour tous leurs problèmes, niant leur propre participation. Pourquoi ? Parce que seuls, nous ne pouvons pas vaincre cette maladie, aussi inventons-nous des moyens pour survivre aux constantes situations de crise, aux promesses brisées, aux espoirs perdus et aux embarras de toutes sortes. Un moyen de faire face à la situation consiste à nier la désagréable ou terrifiante réalité.
Dans Al-Anon, nous apprenons des façons plus efficaces de faire face à l'alcoolisme, des façons qui ne nous font pas perdre notre estime personnelle. Grâce au soutien des autres membres ainsi qu'aux outils et aux principes du programme qui nous donnent une orientation, nous devenons capables de faire face à ce qui se passe vraiment. Nous allons au-delà de la simple survie et nous commençons à revivre.

Pensée du jour
En tout temps, j'ai fait du mieux que j'ai pu. Si ma seule façon de faire face à une situation difficile était de la nier, je peux repenser avec compassion à cette personne qui ne voyait pas d'autre alternative à l'époque. Je peux me pardonner et compter les bienfaits que j'ai reçus depuis pour avoir parcouru un aussi long chemin.

« Les regrets constituent une épouvantable perte d'énergie ; on ne peut rien bâtir sur eux, on ne peut que s'y complaire. » Katherine Mansfield

Al-Anon, Le Courage de Changer, 26 août, page 239

------------------------------------------------

Ce n'était pas une coïncidence, mais bien un miracle Al-Anon que, le même jour, je commence ma Quatrième Étape ainsi qu'un réaménagement majeur de mon jardin. J'avais déménagé trop tard dans la saison pour pouvoir semer, alors j'ai décidé de nettoyer le jardin en prévision de l'année suivante. J'ai enlevé les mauvaises herbes, les feuilles et les plantes mortes. J'ai ensuite commencé à creuser, retournant la terre pour la rendre plus malléable. Mon progrès a été ralenti par une grosse touffe qui avait jadis été un lis tigré. J'ai creusé autour, puis en profondeur, pour découvrir un enchevêtrement de racines qui rattachait cette masse à la terre. J'ai essayé en vain de l'arracher d'un seul morceau. J'ai tiré, poussé, frappé des pieds, mais elle refusait de bouger. J'étais de plus en plus frustrée et je commençais à regretter d'avoir entamé ce projet qui me semblait maintenant impossible à terminer.
J'ai pris une pause. Tout en me reposant, j'ai réfléchi à une approche différente pour enlever cet enchevêtrement de racines. Je me suis levée et je me suis remise au travail. Cette fois-ci, j'ai lentement et méticuleusement démêlé cette masse, un petit bout à la fois. Après avoir terminé et laissé un grand trou dans le sol, je l'ai rempli avec de la terre fraîche. J'ai ensuite contemplé avec satisfaction le fruit de ma persistance : un jardin prêt à accueillir de nouvelles pousses. C'est alors que j'ai compris. C'est ainsi qu’Al-Anon m'aide aujourd'hui. Al-Anon m'a montré comment me démêler, comment nettoyer les débris, et comment demander humblement à ma Puissance Supérieure de me préparer à poursuivre ma croissance en enlevant les mottes qui ralentissent mon progrès.

Pensée du jour
Si je me sens intimidé par la Quatrième Étape et par l'effort que je dois faire pour me démêler, je demanderai à Dieu de m'indiquer une approche différente.

« ... les mauvaises herbes continueront à pousser et certains plants auront toujours besoin d'émondage. Les Étapes me donnent des outils pour contrôler les mauvaises herbes et des manuels de jardinage. » De la survie au rétablissement, page 201

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 26 août, page 239

------------------------------------------------

Se donner

Bien que conscients de l'obligation qu'ils avaient d'aider d'autres alcooliques s'ils voulaient demeurer abstinents, la motivation de l'abstinence était secondaire. Elle a été transcendée par le bonheur qu'ils éprouvaient à se donner pour les autres. Les Alcooliques Anonymes, page 179

Ces mots évoquent pour moi un transfert de pouvoir qui permet à Dieu, tel que je le conçois, d'entrer dans ma vie. La prière et la méditation ouvrent des canaux de communication par lesquels j'établis et améliore ma relation avec Dieu. L'action me donne ensuite la force nécessaire au maintien de ma sobriété, un jour à la fois. En me maintenant en forme spirituellement, en redonnant ce qu'on m'a donné si généreusement, j'obtiens un sursis quotidien.

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, 26 août, page 247

------------------------------------------------

Ceux qui jouent les martyrs

« L'apitoiement est l'un des défauts les plus déplorables et les plus épuisants que nous connaissions. C'est un obstacle à tout progrès spirituel et il peut nous couper de toute vraie communication avec nos semblables, parce qu'il exige démesurément l'attention et la sympathie. Nous ne pouvons guère nous permettre cette forme de martyre plaintif.
« Le remède ? Et bien, examinons-nous sans indulgence et regardons de plus près les Douze Étapes de rétablissement des AA. Le grand nombre de membres des AA qui ont utilisé les Douze Étapes pour surmonter de grandes souffrances et des épreuves, nous incitera à essayer de mettre nous-mêmes en pratique ces principes vitaux. » Lettre, 1966

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 238

------------------------------------------------

26 août - Pensée A.A. pour aujourd'hui
« Si nous nous agrippons encore à des choses que nous ne voulons pas abandonner, nous devons demander sincèrement à Dieu de nous aider à consentir à nous séparer même de ces choses. Nous ne pouvons pas diviser notre vie en compartiments de façon à en garder certains pour nous-mêmes. Nous devons tout donner à Dieu. Nous devons dire : « Mon Créateur, je consens maintenant à vous donner tout mon être, bon et mauvais. Je vous demande de faire disparaître chaque défaut de mon caractère qui entrave l'utilité que je peux avoir pour Vous et pour mon prochain. » Est-ce que je m'agrippe encore à quelque chose que je ne veux pas abandonner ?

Méditation du jour
On ne peut changer les lois naturelles et vous devez leur obéir si vous voulez garder votre santé. Il n'y a pas d'exception dans votre cas. Soumettez-vous aux lois de la nature ou bien, à la fin, elles vous détruiront. Et dans le royaume de l'esprit, dans toutes les relations humaines, soumettez­vous aux lois morales et à la volonté de Dieu. Si vous continuez à enfreindre les lois de l'honnêteté, de la pureté, de la générosité et de l'amour, vous serez, dans une certaine mesure, malheureux. Les lois divines, morales et spirituelles sont comme les lois de la nature et on ne peut les enfreindre sans un certain désastre. Si vous êtes malhonnête, impur, égoïste et sans amour, vous ne vivrez pas selon les lois de l'esprit et vous en subirez les conséquences.

Prière du jour
Je demande de me soumettre aux lois naturelles et aux lois divines. Je demande de vivre en harmonie avec toutes les lois de la vie.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 241

------------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
Je ne suis pas Dieu. Je ne peux contrôler ceux que j'aime. Leurs problèmes ne m'appartiennent pas ; je dois donc apprendre à les confier aux soins de leur Puissance supérieure. Après tout, Elle les aime, plus que je ne les aime, et Elle ne veut que de bonnes choses pour eux. Les plans de notre Puissance supérieure à leur égard sont de loin supérieurs à tout ce que mes manipulations et machinations peuvent leur apporter. Quel soulagement de ne pas être Dieu.

MÉDITATION DU JOUR
Je demande d'être reconnaissant que Tu sois là pour guider et protéger ceux que j'aime.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
Ma Puissance supérieure peut et va le faire.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 26 août

------------------------------------------------

L’inventaire de la Dixième Étape

« Nous avons poursuivi notre inventaire personnel et avons promptement admis nos torts dès que nous nous en sommes aperçus. » Dixième Étape

Une Dixième Étape quotidienne entretient notre vie spirituelle. Alors que chaque membre se pose différentes questions, quelques-unes d'entre elles se sont avérées utiles à presque tout le monde. Voici deux questions clés pour la Dixième Étape : « Suis-je honnêtement en contact avec moi-même, avec mes actions et avec mes motivations ? » et « Est-ce que j'ai demandé à Dieu de me faire connaître Sa volonté à mon égard et de me donner la force de l'exécuter ? » Une réponse honnête à ces deux questions nous amènera à examiner notre journée de façon plus approfondie.
Lorsque nous considérons nos relations avec les autres, nous pouvons nous demander : « Aujourd'hui, ai-je fait du tort à quelqu'un, directement ou indirectement ? Ai-je besoin de faire amende honorable à quelqu'un pour mes actions d'aujourd'hui ? » Nous ne nous casserons pas la tête avec notre inventaire si nous pensons à nous demander : « Qu'est-ce que j'ai fait de mal ? Comment pourrais-je faire mieux la prochaine fois ? »
Les membres N.A. incluent souvent dans leur inventaire certaines questions qu'ils jugent importantes, comme : « Ai-je été indulgent vis-à-vis de moi aujourd'hui ? Ai-je fait quelque chose pour quelqu'un d'autre sans rien attendre en retour ? Est-ce que, j'ai réaffirmé ma foi en l'amour d'une Puissance supérieure ? »
La Dixième Étape est une étape d'entretien du programme N.A. Elle nous aide à continuer à vivre confortablement en rétablissement.

Juste pour aujourd'hui, je me rappellerai de passer en revue ma journée. Si j'ai fait du tort à quelqu'un, je ferai amende honorable. Je réfléchirai à des façons d'agir différemment.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 26 août, page 250

------------------------------------------------

Les chiens aboient mais la caravane passe. Proverbe arabe

Des sujets de plainte, j'en ai en grand nombre : les nuages sont trop hauts, la glace trop froide, le soleil trop chaud. Comme je me peux y changer grand-chose, pourquoi me lamenter ? Geindre continuellement ne sert à rien, sans compter que cela m'empêche de m'accepter et d'avoir confiance en moi. Me plaindre de ce que je n'aime pas dans ma vie augmente mon insatisfaction. Au lieu de me lamenter à tout venant, je peux me demander s'il n'y a pas quelque chose à faire pour venir à bout de ce qui me dérange.
Oui, il y a une solution : je peux mettre en pratique le programme des Douze Étapes, tel qu'il m'est suggéré. Me plaindre de mes défauts ou de ce qui me manque est tout à fait futile ; c'est du temps perdu que je pourrais mieux utiliser, que ce soit pour prendre soin de moi, ou pour m'accepter.

Pensée du jour : Il ne sert à rien de me plaindre des traits de caractère ou des autres aspects de ma vie que je n'aime pas. Au lieu de me lamenter, je peux faire deux choses : reprendre les Étapes là où je les ai laissées et prier pour que disparaisse cette attitude négative.

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 239

------------------------------------------------

« Les OA ont la conviction que chacun peut se rétablir grâce au contact spirituel avec une force qui le dépasse. » Les Douze Étapes et les Douze Traditions des Outremangeurs Anonymes, page 107

Lorsque je lis cette citation, je suis envahi par un sentiment de sécurité. Dans cette seule phrase se trouve l'essence même de notre merveilleux programme. Je songe parfois à toutes les autres méthodes que j'ai essayées auparavant afin de maîtriser mon poids. Cela me permet de constater qu'en dépit de ma détermination sur le plan émotif et de mon besoin physique de maigrir, rien n’a fonctionné à long terme. Oui, j'ai perdu du poids. Mais non, je n’ai pas changé de mentalité.
C’est uniquement lorsque j'ai introduit une Puissance supérieure (que je choisis d'appeler Dieu) dans cette équation que j'ai commencé à jouir d'un rétablissement physique, émotif et spirituel. Même si je ne connais pas précisément la date où je suis passé des régimes au cheminement spirituel, cela s'est produit lorsque j'ai commencé à mettre les Étapes en pratique et à me servir des outils de manière quotidienne. Ma récompense pour ces efforts, c'est quinze ans d'abstinence, de santé et de bonheur.

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 26 août, page 239

------------------------------------------------

Pensée du jour
Si nous nous agrippons encore à des choses que nous ne voulons pas abandonner, nous devons demander à Dieu de nous aider à consentir à nous en séparer. Nous ne pouvons pas diviser notre vie en compartiments de façon à en conserver certains pour nous-mêmes. Nous devons tout donner à Dieu et nous dire : « Mon Dieu, je consens maintenant à Te donner tout mon être. Je Te demande de faire disparaître tous mes défauts de caractère qui entravent l'utilité que je peux avoir pour Toi et pour mon prochain. » Est-ce que je m'agrippe encore à quelque chose que je ne veux pas abandonner ?

Méditation du jour
Vous ne pouvez pas changer les lois naturelles et vous devez leur obéir si vous voulez garder votre santé. Il n'y a pas d'exceptions dans votre cas. Soumettez-vous aux lois de la nature ou elles vous détruiront. Dans le royaume de l'esprit, dans les relations humaines, soumettez-vous aux lois morales et à la Volonté de Dieu. Quand vous continuez à enfreindre les lois de l'honnêteté, de la pureté, de la générosité et de l'amour, vous êtes malheureux. Les lois divines, morales et spirituelles sont comme les lois de la nature et vous ne pouvez pas les enfreindre sans risquer un certain désastre. Si vous êtes malhonnête, impur, égoïste et sans amour, vous ne vivez pas selon les lois de l'esprit et vous en subissez les conséquences.

Prière du jour
Je demande de me soumettre aux lois naturelles et divines et de vivre en harmonie avec toutes les lois de la vie.

Joueurs Anonymes, 26 août

------------------------------------------------

26 août

Tu as un énorme travail à faire. C'est le travail silencieux de créer plus d'amour dans le monde. C'est comme le levain dans la pâte qui fait son travail tranquillement et sans aucun bruit, et pourtant sans lui le pain serait un bloc compact. Donc, aime les âmes avec qui tu es, aime ce que tu fais, ton environnement, et aime les âmes qui semblent être tes ennemies. Il y a beaucoup plus de grâce à aimer les âmes qu'on ne peut apparemment pas aimer qu'en aimant simplement celles qui vous aiment. Ressens le besoin d'amour de chaque âme, et laisse-toi devenir un canal au travers duquel l'amour peut couler pour répondre à ce besoin !
Si chaque personne apprend à aimer au nom de l'amour, le poids du monde sera allégé, car l'amour apporte un élément de légèreté là où il y avait lourdeur et obscurité. L'amour commence en chacun, alors regarde dans ton propre cœur et fais-le émerger. Donnes-en librement et avec une joie authentique !

La Petite Voix, Eileen Caddy

------------------------------------------------

Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com
Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
L'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

------------------------------------------------

26 août élément de légèreté PVoix.jpg