Pensées 24 septembre 2019

Bonjour à toutes et à tous

Le philosophe Madhvacharya a écrit que la grâce n'était pas un cadeau de Dieu, elle devait être gagnée et méritée. Pour un athée, dans une philosophie de vie naturaliste, le concept de la grâce divine apparaît souvent être la même chose que le concept de la chance. Le christianisme voit la grâce comme une faveur non méritée, quelquefois demandée. La grâce divine est une description du caractère de Dieu, qui se manifeste par les dons de Dieu à l’humanité qui la sollicite ou la remercie par la prière. La grâce décrit les moyens par lesquels ces dons sont accordées à nous, les êtres humains. Le principe de la grâce est aussi synonyme de « salut ». « Le salut n'est que le début de ce que Dieu veut faire pour vous. » (George Sweeting)

Le théologien J. I. Packer décrit la grâce de cette façon : « Qu'est-ce que la grâce ? La grâce du Nouveau Testament, c'est l'amour de Dieu en action chez les hommes qui ne méritent pas Son amour. Par la grâce, Dieu remue ciel et terre pour sauver les pécheurs qui ne pouvaient pas lever le petit doigt pour se sauver eux-mêmes. La grâce signifie que Dieu envoie son Fils unique pour mourir sur la croix afin que nous les coupables peuvent être réconciliés avec Dieu et reçus dans le ciel. » (Trad. libre) La grâce du pardon de nos errements est absolue et sublime car elle couvre toutes les fautes de tous les hommes et femmes sans restriction, même les plus graves et aussi nombreuses qu'elles soient : « Là où le péché a abondé, la grâce a surabondé. » ( Paul, Épître aux Romains 5:20 ) La grâce de Dieu est le plein pardon. Et le plein pardon réside dans la rédemption, ce principe christique par lequel Gilbert Blanchette nous affirmait que nous étions tous pardonnés de toutes fautes. Le Cours en miracles nous décrit l’oeuvre de la miséricorde, de la grâce de notre Être suprême par le mot « atonement » (qui signifie aussi rédemption). Sous ce mot anglais se cache toute la notion de réconciliation entre Dieu et les humains. Il y a aussi dans cette interprétation chrétienne l'idée d'expiation et de concorde qui réside dans la vie et la mort du Christ. La grâce de Dieu s'exprime ainsi dans la gratuité de tous Ses dons, même dans celui de la vie de Son fils. « C'est la grâce qui m'a amené jusqu'ici, et c'est la grâce qui me conduira à la maison de mon Père. » (John Newton, auteur de Amazing Grace) « L’ambition véritable consiste dans le désir d’être utile dans la vie et de marcher avec humilité sous le regard bienveillant de Dieu. » ( 12x12, 12e Étape, page 141 ) Le regard bienveillant est juste une autre façon de décrire la grâce de Dieu qui se manifeste dans ce principe christique pour certains et spirituel pour plusieurs. « L’intelligence sans ambition est un oiseau sans ailes. » ( Salvador Dali )

La grâce de Dieu signifie pour moi que Dieu fait pour nous tout ce que nous ne pouvons pas faire pour nous-mêmes, et tout ce que nous avons l’impression de pouvoir faire par nous-mêmes, nous le faisons par Sa grâce et sous Sa gouverne. Notre Ps inonde notre vie de Son amour, de Sa grâce, faisant pour nous et à travers nous des choses que nous pouvons et ne pouvons pas faire seuls. « Le plus grand don que vous puissiez recevoir est de savoir que vous êtes aimé par Dieu. » (Ernest Lewis) ALLAH AKBAR qui est souvent scandé en arabe et qui fait peur à plusieurs ne signifie que Dieu est grand !

Merci la Vie !!!
Gilles

------------------------------------------------

J'ai un ami Al-Anon qui dit : « J'ai tendance à considérer mon expérience avec l'alcoolisme comme une épopée, un film en technicolor, une superproduction avec mon nom au néon sur l'affiche, mais ce n'est pas vraiment le cas. Il ne s'agit que de cinéma amateur. » Il m'est arrivé, de temps à autre, de partager la vision exagérée de mon ami, mais bien sûr, quand je le faisais, c'était mon nom qui apparaissait en néon.
Je suis arrivé à la fraternité avec une histoire à raconter qui semblait remplir l'écran géant. Je l'ai racontée et racontée jusqu'à ce qu'un jour, je remarque que j'étais assis dans une salle en compagnie d'autres membres, et que je projetais un film maison.
Aujourd'hui, je suis heureux de faire partie du spectacle, mais mon rôle a changé. Je ne suis plus le martyr, me sacrifiant bravement au monde froid et cruel du mélodrame. Le réalisme a pris le dessus. Mon rôle est important, mais il n'est pas unique et je ne m'attends pas à voir mon nom écrit au néon.

Pensée du jour
Al-Anon m'a donné une occasion de partager mon film maison avec d'autres personnes. Ma situation n'est ni la meilleure ni la pire. Même si je suis unique à certains égards, je suis plus semblable aux autres que je ne l'avais jamais soupçonné. Aujourd'hui, j'apprécierai ce sentiment d'appartenance.

« ... à mesure que nous apprenons à mettre notre problème dans sa véritable perspective, nous découvrons qu'il perd le pouvoir de dominer nos pensées et notre vie. » Formule de bienvenue suggérée aux groupes Al-Anon

Al-Anon, Le Courage de Changer, 24 septembre, page 268

------------------------------------------------

Quand je suis arrivée à Al-Anon, j'étais mal préparée à accepter le fait que mes parents « parfaits » soient des alcooliques à part entière et que je souffrais de la maladie sous la forme de malaises émotionnels et de privation spirituelle.
Je croyais que si Al-Anon me donnait le manuel des réponses et me permettait de l'étudier, je pourrais corriger ma famille pour que nous vivions heureux ensemble. J'ai vite appris qu'il n'y a pas de manuel des réponses. Par contre, il existe beaucoup de pièces utiles dans la documentation approuvée par la Conférence et énormément d'expérience, de force et d'espoir. Plus important encore, il y a Douze Étapes qui peuvent m'aider à trouver les réponses. Tandis que je me suis impliquée dans Al-Anon, ma famille a continué de se détériorer à cause de la consommation d'alcool de mes parents et de mon frère. En dépit de mes efforts, j'ai fini par me sentir abattue et pratiquer les Douze Étapes Al-Anon et vivre ma vie ne m'intéressait plus.
Puis le miracle dont parlent souvent d'autres membres du programme s’est produit. Quand je n'ai plus été capable de faire quoi que ce soit pour moi-même, mon Dieu d'amour tel que je Le conçois m'a enveloppé de Sa protection et a commencé à m'enseigner que je mérite la joie et la sérénité. J'ai commencé à m'ouvrir à ce que le programme Al-Anon peut me donner quand je l'applique dans ma vie — la joie et la sérénité en présence du chaos.
Aujourd'hui, je vis en sachant que j'ai de la valeur et du mérite. Si je cultive ma conscience spirituelle sans oublier de profiter de chacune des occasions qui s'offrent à moi à tout moment, je vis plusieurs heures de joie et de sérénité.

Pensée du jour
Ma Puissance Supérieure s'occupe de moi, même quand je n'en suis pas capable.

« Je crois que la grâce de Dieu signifie également que Dieu fait pour nous ce que nous ne pouvons pas faire pour nous-mêmes. Il inonde ma vie de Sa grâce, faisant pour moi et à travers moi des choses que je ne pourrais jamais faire seule. » Tel que nous Le concevions..., page 112

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 24 septembre, page 268

------------------------------------------------

Vigilance

Ainsi l'énoncé : Alcoolique un jour, alcoolique toujours se vérifie-t-il constamment. Lorsque, après une période d'abstinence, nous retouchons à l'alcool, nous retombons en peu de temps aussi bas qu'avant. Si nous voulons renoncer à boire, nous devons le faire sans aucune réserve, sans caresser l'espoir subtil d'être un jour immunisé contre l'alcool. Les Alcooliques Anonymes, page 37

Aujourd'hui, je suis alcoolique. Demain, je le serai encore. L'alcoolisme est en moi pour toujours. Je ne dois jamais oublier ce que je suis. L'alcool me tuera sûrement si je néglige de reconnaître et d'accepter ma maladie, jour après jour. Il ne s'agit pas d'un jeu où une perte n'est qu'un échec temporaire. Il s'agit d'une maladie — ma maladie — pour laquelle il n'existe aucun remède, si ce n'est l'acceptation quotidienne et la vigilance.

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, 24 septembre, page 276

------------------------------------------------

Au-delà de nos excuses

Nous, alcooliques, sommes des champions dans l'art de trouver des excuses et des justifications. Il appartient aux psychiatres de déceler les causes profondes de notre comportement. Malgré notre ignorance en psychiatrie, nous nous rendons compte, peu de temps après notre arrivée aux AA que nos motivations n'ont pas été bien identifiées et que nous avons agi sous l'impulsion de forces jusqu'alors ignorées. C'est pourquoi, nous devrions examiner, avec le plus grand respect, intérêt et profit, l'exemple que nous donne la psychiatrie.

« La croissance spirituelle par la pratique des Douze Étapes des AA, jointe à l'aide d'un bon parrain, peut habituellement nous révéler la plupart des raisons profondes de nos défauts, du moins dans la mesure où cette connaissance nous est nécessaire. Nous devons néanmoins être reconnaissants à nos amis psychiatres d'avoir si fortement insisté sur la nécessité de rechercher les motivations fausses et souvent inconscientes. »

1. Le mouvement des AA devient adulte, pages 286-287
2. Lettre, 1966

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 267

------------------------------------------------

24 septembre - Pensée A.A. pour aujourd'hui
Continuons notre étude de la douzième étape. Il nous faut mettre en pratique ces principes dans tous les domaines de notre vie. Cette partie de la douzième étape ne doit pas passer inaperçue. C'est la pratique de tout le programme A.A. Nous n'appliquons pas ces principes seulement lorsqu'il s'agit de notre problème de boisson. Nous les pratiquons dans tous les domaines de notre vie. Nous ne divisons pas nos vies en plusieurs sections, une pour Dieu et les autres pour nous. Nous donnons nos vies entières à Dieu et nous tentons d'accomplir Sa volonté en tout. « Un horizon toujours plus vaste, voilà ce qu'est notre perfectionnement. Voilà toutes les promesses de l'avenir. » Est-ce que je suis fidèle aux principes A.A. partout où je vais ?

Méditation du jour
« Seigneur, vers qui irons-nous sinon vers Vous ? Vous avez les paroles de la vie éternelle. » Les paroles de la vie éternelle sont les paroles de Dieu qui gouvernent notre être véritable, qui gouvernent notre vraie personnalité spirituelle. Ces paroles de Dieu sont celles que les hommes entendent dans leur âme et leur cœur quand ils les tiennent ouverts à Son esprit. Ce sont les paroles de vie éternelle qui expriment le vrai mode de vie que nous devons accepter. Elles vous disent dans la tranquillité de votre cœur, de votre âme et de votre esprit : « Faites cela et vous vivrez. »

Prière du jour
Je demande d'obéir aux conseils de ma conscience. Je de­mande d'obéir à la poussée intérieure de mon âme.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 270

------------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
Pour m'entretenir dans cette attitude aimante que j'ai commencé à expérimenter, j'ai fréquemment à laisser de côté certains aspects inutiles de ma volonté : une attitude, une fausse croyance, un but utopique ou l'approbation d'une autre personne. Lorsque je découvre, par l'une des Douze Étapes, ce qui gêne mon progrès, je demande à Dieu d'enlever ce défaut pour aujourd'hui seulement. La Quatrième et la Dixième Étape sont plus utiles quand je me sens séparé de Dieu et que je ne sais pas pourquoi. La mise en pratique de la Quatrième Étape me libère de mes erreurs passées et la Dixième Étape m'empêche d'en accumuler de nouvelles.

MÉDITATION DU JOUR
Ne me laisse pas m'éloigner trop de Toi avant de reprendre la pratique d'une étape, pour m'aider.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
Je change les choses que je peux.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 24 septembre

------------------------------------------------

Une conception de Dieu en évolution

« Les seuls critères suggérés sont que cette Puissance nous aime, se soucie de nous et soit supérieure à nous-mêmes. Nous n'avons pas besoin d'avoir la foi religieuse pour accepter cette idée. Ce qui importe, c'est d'ouvrir notre esprit pour croire. » Texte de base, pages 31-32

Dans ce processus de toute une vie qui nous amène à croire, notre conception de Dieu changera. La compréhension que nous avons au début de notre rétablissement ne sera pas la même après quelques mois d'abstinence, et elle sera encore différente au bout de quelques années d'abstinence.
Notre conception initiale d'une Puissance supérieure à nous-mêmes sera très probablement limitée. Cette Puissance nous gardera abstinents, mais rien de plus, nous dirons-nous peut-être. Il se peut que nous hésitions à prier parce que nous nous sommes imposé des restrictions sur ce que nous pouvons demander à notre Puissance supérieure. Il se peut que nous nous disions : « Oh ! ce truc est si horrible que même Dieu ne peut rien faire » ou « Dieu a tellement de personnes à aider qu'il n'aura pas de temps pour moi ».
Notre conception évoluera à mesure que nous progresserons dans le rétablissement. Nous commencerons à voir que la seule limite à l'amour et à la grâce de Dieu est celle que nous leur imposons nous-mêmes en refusant de les laisser agir. Le Dieu d'amour auquel nous en venons à croire est infini, et la force et l'amour que nous trouvons dans notre foi sont partagés par presque tous les dépendants en rétablissement à travers le monde.

Juste pour aujourd'hui, le Dieu tel que je suis en train de Le concevoir, peu à peu, possède une capacité illimitée d'amour et de bonté. J'aurai confiance en un Dieu plus grand que n'importe quel problème que je pourrais avoir.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 24 septembre, page 280

------------------------------------------------

Les hommes suscitent de vrais miracles lorsqu'ils se servent du courage et de l'intelligence que Dieu leur a donnés. Jean Anouilh

Bill W. relate dans ses écrits qu'il a reçu le don d'un nouvel état de conscience et d'une nouvelle façon d'être. Avec le courage et l'intelligence que Dieu leur avait donnés, les fondateurs des Alcooliques Anonymes ont donné lieu au miracle de la grande Fraternité AA et ont transformé la vie de millions d'êtres humains.
Comme membre des Outremangeurs Anonymes, je dois mon rétablissement, et ma vie à ce miracle. On ne peut penser à ce que les premiers membres AA ont fait pour partager la grâce de leur réveil spirituel, sans être rempli d'un sentiment d'inspiration mêlé de ferveur et de respect. Il reste certainement encore des milliers d'outremangeurs compulsifs disposés à entendre ce simple message. Faisons-leur connaître la fraternité.

Pensée du jour : J'ai la responsabilité de transmettre le message, porteur de réveil spirituel et de rétablissement, à tous les outremangeurs compulsifs, où qu'ils soient.

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 268

------------------------------------------------

« (...) trouvez un parrain qui possède ce que vous voulez et demandez-lui comment il y est arrivé. » Les outils de rétablissement, page 4

Le programme a fonctionné pour mon parrain. Suis-je prêt à faire comme lui ? Jusqu'où va mon désir de me rétablir ? Autrefois, j'étais prêt à tout pour rester dans la maladie. Aujourd'hui, je dois mettre la même énergie à atteindre mon rétablissement et à le conserver. Les outils sont à ma disposition pour m'aider à cheminer, Est-ce que je les utilise tous ? Je suis prêt à suivre mon plan alimentaire et, par la grâce de Dieu, je peux y arriver. Je peux également assister à des réunions afin d'apprendre comment d'autres outremangeurs compulsifs ont surmonté les difficultés de la vie et ce, sans céder à la compulsion alimentaire. Lors des réunions, j'ai entendu des membres dire que non seulement on ne règle pas un problème lorsqu'on l'enfouit sous la nourriture, mais que, ce faisant, on en crée un nouveau.
Lorsque j'ai un problème, mon parrain me suggère de contacter un autre membre OA et de lui demander comment il va. Effectivement, c'est quelque chose qui m'aide. C'est inutile de se demander pourquoi ou comment fonctionne notre programme. Ce que je dois faire, c'est de poser les gestes qui ont apporté du rétablissement à mon parrain et à d'autres membres, et continuer d'assister aux réunions !

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 24 septembre, page 268

------------------------------------------------

Pensée du jour
Continuons notre étude de la douzième étape. Il nous faut mettre en pratique ces principes dans tous les domaines de notre vie. Cette partie de la douzième étape ne doit pas passer inaperçue. C'est la pratique de tout le programme J.A. Nous n'appliquons pas ces principes seulement lorsqu'il s'agit de notre problème de jeu. Nous les pratiquons dans tous les domaines de notre vie. Nous ne divisons pas notre vie en plusieurs sections, une pour Dieu et les autres pour nous. Nous Lui donnons nos vies entières et nous tentons d'accomplir Sa Volonté en tout. « Un horizon toujours plus vaste, voilà ce qu'est notre perfectionnement, voilà toutes les promesses de l'avenir. » Est-ce que je suis fidèle aux principes J.A. partout où je vais ?

Méditation du jour
« Seigneur, vers qui irons-nous, sinon vers Vous ? Vous avez les paroles de la vie éternelle. » Les paroles de la vie éternelle sont les Paroles de Dieu qui gouvernent notre être véritable, qui gouvernent notre vraie personnalité spirituelle. Ces Paroles de Dieu sont celles que les hommes entendent dans leur âme et leur cœur quand ils les tiennent ouverts à Son Esprit. Ce sont les paroles de Vie Éternelle qui expriment le vrai mode de vie que nous devons accepter. Elles vous disent dans la tranquillité de votre cœur, de votre âme et de votre esprit : « Faites cela et vous vivrez. »

Prière du jour
Je demande d'obéir aux conseils de ma conscience. Je demande d'obéir à la poussée intérieure de mon âme.

Joueurs Anonymes, 24 septembre

------------------------------------------------

24 septembre

Cette époque est cruciale et on a besoin que chaque âme soit à la place où elle doit être. C'est comme si un vaste puzzle était assemblé : il y a une juste place pour chaque pièce minuscule. Es-tu à la place où tu dois être ? Toi seul peut le savoir. Sens-tu que tu te fonds parfaitement avec le tout et que tu ne crées aucune note désagréable ou discordante ? Paix, harmonie et tranquillité doivent être en toi pour te stabiliser et t'aligner avec ce qui s'apprête à se mettre en place.
Par conséquent il est nécessaire d'être calme et de trouver cette paix à l'intérieur afin que rien ni personne ne puisse la troubler. Sois comme une ancre, fort et stable, de façon à ce qu'aucune tempête ne puisse t'affecter ou te faire bouger de ta place. Tiens-toi fermement et sache que tout est très, très bien et que tout se passe selon Mon plan parfait. Que ton cœur ne se trouble pas, mais mets toute ta foi, ta confiance et ta sécurité en Moi !

La Petite Voix, Eileen Caddy

------------------------------------------------

Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com
Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
L'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

------------------------------------------------

24 septembre plus grand don ELewis.jpg