Pensées 25 septembre 2019

Bonjour à toutes et à tous — Hola a todos,

« Gracias a la Vida que me ha dado tanto ! ( Violeta Parra, voyez la chanson chantée par Mercedes Sosa sur ce clip : http://www.dailymotion.com/video/x4iha2_mercedes-sosa-gracias-a-la-vida-vio_creation ) Quelle est la Volonté de Dieu au niveau pratique dans chacune de nos vies ? Notre Puissance supérieure veut-elle que nous faisions ceci ou cela ? Que veut-elle ? Il n'est pas toujours facile de déterminer quelle est la Volonté de Dieu au niveau pratique avant qu'un événement se produise. « La volonté de Dieu est un mystère. » ( Éph. 1:9 ). Toutefois, Dieu nous « fait connaître le mystère de sa volonté ». Comment discerner quelle est la volonté de Dieu dans certains aspects de notre vie ? Comment être assuré d'agir selon la volonté de Dieu ? Nous trouvons que la volonté divine s'applique à chaque aspect de notre vie et qu'il est aisé de voir que dans tous les événements de la journée dans tous les domaines de notre vie s'est exprimée la volonté de ce Dieu tel que nous Le concevons. « Ce que l'on appelle le hasard n'est souvent qu'un signe du destin. » ( Samuel Ferdinand-Lop) L'être humain réclame son indépendance et désire souvent agir à son propre gré, au point qu'il lui arrive de croire capable de déterminer pour lui-même qu'elle est la Volonté de Dieu. « Chacune des Douze Étapes exige une application personnelle soutenue à se conformer aux principes qu'elles contiennent et aussi, croyons-nous, à la volonté de Dieu. » ( 12x12, 3e Étape, page 44 ) En adhérant aux groupes d'entraide et aux principes qui nous y sont suggérés, en renonçant à l'illusion de notre volonté déchaînée et en demandant l’aide de notre parrain ou de notre marraine, le miracle s'est produit, un jour à la fois. Il ne s’agit pas d'un remède amer, mais d'un sursis quotidien proportionnel à notre désir d'avoir de la bonne volonté et d'être disposés à apprendre. Merci mon Dieu de nous donner aujourd'hui ce désir et cette prédisposition.

Petit à petit, nos défauts s'effritent, les obstacles s'écartent de notre route, notre chemin s'aplanit... jusqu'au prochain cahot, jusqu'à la prochaine pierre d'achoppement. Cette pierre d'achoppement va devenir une pierre de gué qui va nous permettre de poursuivre notre rétablissement et croissance. Voilà les éléments de la croissance : patience, diligence et foi en une Puissance supérieure qui ne met devant nous que des cahots ou des pierres avec lesquels nous pouvons vivre et grandir.

Pour aujourd'hui, nous croyons que tout se passe selon un plan divin. Si nous ne savons pas quelle est la part de travail qui nous revient ou dans quelle direction nous devons aller, nous pouvons faire une pause pendant un instant, pour Le remercier de Sa gouverne et dans la certitude que la réponse nous viendra en Son temps et en Son lieu et pour constater que tout ce qui nous arrive suit ce plan divin. « Je crois aux signes, je crois au destin. Je crois que les gens ont, tous les jours, une possibilité de savoir quelle est la meilleure décision à prendre dans tout ce qu’ils font. » ( Paolo Coelho )

Merci la Vie !!! Par la Gracia de Dios
Gilles

------------------------------------------------

Il m'arrive de faire la Troisième Étape à maintes et maintes reprises. Malheureusement, j'attends souvent d'être dépassé par un problème avant d'abandonner finalement et de le confier à ma Puissance Supérieure. Néanmoins, aujourd'hui je m'efforce de remettre entièrement ma volonté et ma vie entre les mains de ma Puissance Supérieure avec le désir d'accepter Sa volonté à mon égard, quelle qu'elle soit.
Un état de conscience que j'ai acquis dans Al-Anon me permet de voir que ma façon de faire a rarement été efficace dans le passé. C'est seulement lorsque je lâche prise et que je fais confiance à ma voix intérieure qui m'invite doucement à suivre la direction choisie par ma Puissance Supérieure que ma vie devient profondément satisfaisante.

Pensée du jour
Y a-t-il un domaine de ma vie que je considère trop important pour le confier à une Puissance Supérieure ? Est-ce que mes efforts pour contrôler ce domaine de ma vie la rendent meilleure et plus contrôlable ? Font-ils un bien quelconque ? Je peux m'agripper à ma volonté jusqu'à ce que la situation devienne si pénible que je sois forcé de me soumettre, ou je peux mettre mon énergie là où elle peut me faire un peu de bien immédiatement et m'abandonner aux soins de ma Puissance Supérieure.

« J'ai tenu une foule de choses entre mes mains et je les ai toutes perdues ; mais tout ce que j'ai remis entre les mains de Dieu, je le possède encore. » Martin Luther

Al-Anon, Le Courage de Changer, 25 septembre, page 269

------------------------------------------------

Mes parents doivent venir me voir bientôt. Rien ne m'incite autant à rechuter dans mes comportements compulsifs et manipulateurs que d'anticiper leur jugement. Même s'ils sont aujourd'hui plus délicats que lorsque j'étais enfant, il m'arrive encore de réagir. J'ai entrepris de manière obsessive à rendre ma vie, ma maison et ma cour aussi parfaites que possible. Plus je me démène, plus je me sens distante de ma Puissance Supérieure.
Aujourd'hui, j'ai humblement demandé de l'aide. « Montre-moi comment descendre de ce carrousel », ai-je prié. « Rapproche-moi de Toi et montre-moi comment Te faire confiance ». J'ai tout de suite vu l'image d'un voilier dirigé par un gouvernail. Quand la main de ma Puissance Supérieure repose sur mon gouvernail, le navire de ma vie et de ma volonté glisse calmement sur les vagues. Sans une gouverne sage, stable et constante, le gouvernail tourne au hasard, et le navire est secoué par les vagues. Même si je ne peux rien contre les vagues qui entrent dans ma vie, je peux confier à Dieu le gouvernail de ma vie et Lui faire confiance pour me diriger en lieu sûr.
Chaque jour un chemin s'ouvre devant moi, tout comme un chemin s'ouvre sur l'eau pour chaque navire. Ma Puissance Supérieure peut interpréter les signes mieux que moi. Quand je me sens poussée à accomplir une tâche plutôt qu'une autre, je m'efforce de réagir de bon gré. Même si une autre direction me semble plus attirante, je choisis d'avoir confiance que le trajet suggéré par ma Puissance Supérieure est le meilleur pour moi.

Pensée du jour
Chaque fois que je doute que ma Puissance Supérieure connaisse le chemin, je me souviendrai combien ma vie devient chaotique et incontrôlable quand j'essaie de prendre le contrôle.

« Dans Al-Anon, j’en suis venu à savoir que j'ai, à l'intérieur et autour de moi, une ressource qui peut me guider dans mes peurs les plus accablantes et dans mes décisions les plus difficiles à prendre une Puissance Supérieure. » Le Courage de changer, page 327

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 25 septembre, page 269

------------------------------------------------

L'important d’abord

Certains d'entre nous ont dû encaisser de rudes coups avant de comprendre ceci : avec ou sans emploi, avec ou sans conjoint, nous ne cessons tout simplement pas de boire tant que nous faisons passer notre dépendance des autres avant notre dépendance envers Dieu. Les Alcooliques Anonymes, page 111

Avant mon arrivée chez les AA, j'avais toujours une excuse pour boire : « Elle a dit... », « Il a dit... », « J'ai été mis à la porte, hier », « J'ai obtenu un emploi merveilleux, aujourd'hui ».
Ma vie n'irait bien dans aucun domaine si je me remettais à boire. Depuis que je suis abstinent, elle s'améliore de jour en jour. Je dois constamment me rappeler de ne pas boire, de faire confiance à Dieu, de demeurer actif dans le mouvement. Aujourd'hui, est-ce que je mets quoi que ce soit au-dessus de ma sobriété, de Dieu ou des AA ?

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, 25 septembre, page 277

------------------------------------------------

Les autres personnes

« J'ai souvent cru, comme toi, que j'étais la victime de ce que les autres disaient et faisaient. Mais chaque fois que j'ai dénoncé les défauts de ces gens, surtout les défauts que je n'avais pas, je me suis aperçu que j'aggravais la situation. Mon propre ressentiment et mon apitoiement sur moi-même me rendaient presque inutile à qui que ce soit.
« C'est pourquoi, aujourd'hui, si quelqu'un parle de moi de façon blessante, je me demande d'abord s'il y a quelque chose de vrai dans ces paroles. Si elles sont fausses, j'essaie de me rappeler que j'ai aussi connu des moments de médisances blessantes, et que ce commérage nuisible est un symptôme de notre maladie émotive qui persiste. Par conséquent, je ne dois pas me sentir contrarié par les propos de gens malades.
Dans des circonstances très difficiles, j'ai dû à maintes reprises leur pardonner et me pardonner. As-tu tenté cette expérience récemment ? » Lettre, 1946

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 268

------------------------------------------------

25 septembre - Pensée A.A. pour aujourd'hui
Considérons l'expression « expérience spirituelle » telle qu'elle est commentée à l'Appendice II du gros livre « Alcooliques Anonymes ». Une expérience spirituelle est quelque chose qui produit un changement de personnalité. Nous sommes transformés par l'abandon de nos vies à Dieu tel que nous Le concevons. La nature de ce changement est évidente chez les alcooliques rétablis. Ce changement de personnalité n'a pas nécessairement le caractère d'un bouleversement subit et spectaculaire. Il n'est pas besoin d'acquérir une conscience de Dieu immédiate et irrésistible, suivie tout de suite d'un vaste changement dans vos sentiments et vos opinions. Dans la plupart des cas, le changement se produit graduellement. Est-ce que je constate en moi-même un changement continu et graduel ?

Méditation du jour
« Venez à moi, vous tous qui travaillez et ployez sous le fardeau et je vous donnerai le repos. » Pour vous reposer des fatigues de la vie, vous pouvez vous tourner vers Dieu chaque jour dans la prière et la méditation. La détente et la sérénité réelles proviennent de la conviction profonde que tout est fondamentalement bon dans l'univers. Le bras éternel de Dieu soutient tout et vous supportera. Entrez en relation avec Dieu non pas tant pour exprimer des demandes à exaucer que pour le repos qui naît de la confiance en Sa volonté et en Ses desseins à l'égard de votre vie. Soyez sûr que la force de Dieu est à votre disposition, soyez conscient de Son soutien et attendez tranquillement que le vrai repos divin envahisse votre être.

Prière du jour
Je demande d’être conscient du soutien de Dieu aujourd’hui. Je demande de m’y reposer en toute confiance.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 271

------------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
L'électricité est une puissance plus grande que la mienne. La gravité est aussi une puissance plus grande que la mienne. Je ne peux pas les contrôler mais, connaissant leurs lois, je peux les utiliser et les mettre à mon service. Par l'acceptation de ces puissances grandes et naturelles, j'ai été capable d'évoluer vers le concept d'une Puissance Spirituelle plus grande que la mienne. Cette Puissance est la loi naturelle spirituelle. Si je mets ma foi et ma confiance dans cette Puissance, j'utilise quelque chose de fort et d'utile pour ma croissance autant intérieure qu'extérieure.

MÉDITATION DU JOUR
Puis-je prendre chaque jour le temps de prier et de méditer pour puiser à ta source illimitée de sagesse et d'amour.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
Je laisse ma Puissance supérieure être mon réservoir spirituel.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 25 septembre

------------------------------------------------

La Quatrième Étape : la crainte de nos émotions

« Nous pouvons craindre qu'être en contact avec nos émotions déclenche une avalanche de douleur et de panique. » Texte de base, page 38

On reproche souvent à la Quatrième Étape de nous rendre douloureusement conscients de nos défauts de caractère. Il se peut que nous soyons tentés de retarder notre programme de rétablissement. Grâce à l'abandon et à l'acceptation, nous pouvons trouver les ressources dont nous avons besoin pour continuer à travailler les étapes.
Ce n'est pas la conscience de nos défauts qui cause le plus d'anxiété, ce sont les défauts eux-mêmes. Tout ce que nous sentions quand nous consommions, c'était la drogue ; nous pouvions ignorer la souffrance que nous causaient nos défauts. À présent que la drogue n'est plus là, nous ressentons cette douleur. Refuser de reconnaître la source de notre angoisse ne la fera pas disparaître pour autant ; ce déni protège la douleur et la rend plus forte. Les Douze Étapes nous aident à faire face à la misère causée par nos défauts, en agissant directement sur eux.
Si nos défauts nous font souffrir, nous pouvons nous rappeler le cauchemar de la dépendance active, cauchemar dont nous sommes tirés, à présent. Nous pouvons nous remémorer l'espoir de la délivrance que la Deuxième Étape nous a procuré. Nous pouvons, grâce à une Troisième Étape, confier à nouveau notre volonté et notre vie à Dieu tel que nous Le concevons. Notre Puissance supérieure prend soin de nous en nous donnant la force nécessaire pour travailler le reste des Douze Étapes. Nous n'avons pas à craindre nos émotions. Juste pour aujourd'hui, nous pouvons poursuivre notre rétablissement.

Juste pour aujourd'hui, je ne craindrai pas mes émotions. Avec l'aide de ma Puissance supérieure, je poursuivrai mon rétablissement.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 25 septembre, page 281

------------------------------------------------

La patience et la diligence, comme la foi, déplacent les montagnes. William Penn

Tous les projets que j'ai faits et toutes les résolutions que j'ai prises n'étaient des substituts inefficaces à la patience. Il est parfois plus difficile d'attendre sans rien faire que de dresser la liste de tâches à accomplir ou de suivre un horaire précis ou de prendre quelque autre initiative pour arriver à son but. C'est pourquoi je dois toujours me rappeler ceci : les choses arrivent non pas quand je le souhaite, mais lorsque Dieu le croit bon. Je ne suis pas le maître de l'univers et le monde entier ne se plie pas à mes voeux.
Je confie ma vie à ma Puissance supérieure et je me contente de faire mon travail spirituel. Petit à petit, mes défauts s'effritent, les obstacles s'écartent de ma route, mon chemin s'aplanit... jusqu'à la prochaine embûche. Voilà en quoi consiste la croissance : patience, diligence et foi en une Puissance supérieure.

Pensée du jour : J'accepte que tout se passe selon le plan divin. Si je ne sais pas quoi faire pour continuer de me rétablir, je n'ai qu'à m'arrêter un instant dans la certitude que la réponse me viendra.

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 269

------------------------------------------------

« C'est seulement lorsque j'arrête de me battre que je découvre les solutions que Dieu me réserve. C'est uniquement lorsque j'arrête de vouloir tout contrôler que ma vie commence à se dérouler sans heurt. » Aujourd'hui, page 17

Il s'agit là d'un des plus grands paradoxes de notre mode de vie. Quand je suis arrivée chez les OA, on m'a dit qu'être en face d’un paradoxe, c'est contempler une vérité profonde. On m'a également appris que lâcher prise, c'est trouver ce que je cherche, et que la plus grande victoire, c'est capituler. Ma façon de faire n'a pas fonctionné. Pour trouver la sérénité, je dois avoir le courage de confier mon ancienne méthode à Dieu et Lui demander de me donner la force de faire ce que je suis incapable de faire toute seule.
La force et la présence de ma Puissance supérieure ont toujours fait partie de ma vie. Toutefois, ma relation passionnée avec la nourriture créait autrefois un obstacle qui m'empêchait de sentir ce pouvoir. D'ailleurs, plus j'essayais d'avoir de l'emprise sur la nourriture, plus les choses se détérioraient. Mais en adhérant aux OA, en renonçant à ma propre volonté et en demandant l’aide de ma marraine, le miracle s'est produit, un jour à la fois. Il s’agit pas d'un remède, mais d'un sursis conditionnel à mon désir sincère d'avoir de la bonne volonté et d'être disposée à apprendre.

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 25 septembre, page 269

------------------------------------------------

Pensée du jour
Considérons l'expression « expérience spirituelle » telle qu'elle est commentée dans plusieurs documents des Joueurs Anonymes. Une expérience spirituelle est quelque chose qui produit un changement de personnalité. Nous sommes transformés par l'abandon de notre vie à Dieu, tel que nous Le concevions. La nature de ce changement est évidente chez les joueurs rétablis. Ce changement de person­nalité n'est pas la preuve d'un bouleversement instantané et spectaculaire. Dans la plupart des cas, le changement se produit graduellement. Est-ce que je constate en moi-même un changement continu et graduel ?

Méditation du jour
« Venez à Moi, vous tous qui travaillez et croulez sous votre fardeau et Je vous donnerai le repos. » Pour vous reposer des fatigues de la vie, vous pouvez vous tourner vers Dieu à chaque jour en Le priant et en méditant. La détente et la sérénité réelles proviennent de la conviction profonde que tout est fondamentalement bon dans l'univers. La Main de Dieu peut tout soutenir et vous soutiendra. Entrez en relation avec Lui non pas tant pour lui exprimer des demandes que pour obtenir le repos qui fera naître la confiance en Sa Volonté et en Ses Intentions. Soyez assuré que Sa Force est à votre disposition et que Son Soutien vous est acquis. Attendez en toute tranquillité que le vrai Repos Divin envahisse votre cœur.

Prière du jour
Je demande d'être conscient du Soutien Divin aujourd'hui. Je demande de m'y reposer en toute confiance.

Joueurs Anonymes, 25 septembre

------------------------------------------------

25 septembre

De la même manière que tu apprends à donner, tu recevras. Ouvre ton cœur et donne tout ce que tu peux des dons qui t'ont été faits. Donne ton amour, ta sagesse, ta compréhension. Donne du tangible aussi bien que de l'intangible ! En fait, donne, donne et continue à donner sans une seule pensée pour toi-même, sans une seule pensée pour ce que cela te coûte ou pour ce que tu vas en retirer. Lorsque tu donnes, cela doit être fait de tout coeur et joyeusement; alors tu verras que le seul fait de donner apportera avec lui joie et bonheur indicibles. Toute âme a quelque chose à donner, alors trouve ce que tu as à donner et puis donne-le. N'oublie jamais qu'il y a plusieurs niveaux sur lesquels donner. Ne donne pas seulement ce qu'il est facile de donner, mais donne là où ça fait mal, et, ce faisant, grandis et épanouis-toi car il ne peut sortir que le meilleur de ce que tu donnes.

La Petite Voix, Eileen Caddy

------------------------------------------------

Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com
Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
L'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

------------------------------------------------

25 septembre signes du destin SFerdinand-Lop.jpg