Pensées 26 septembre 2019

Bonjour à toutes et à tous

« Nous découvrirons qu'en plusieurs occasions, les dommages causés aux autres ont peut-être été minimes, mais nous nous sommes infligés un dur choc émotif. Des conflits émotifs néfastes et très profonds persistent au niveau de notre subconscient. Au moment où ils se sont produits, nos émotions ont pu être mises à rude épreuve, créant de ce fait un effet négatif sur notre personnalité et notre vie. » ( 12x12, 8e Étape, page 90 )

« Toutes les grandes découvertes sont faites par ceux qui laissent leurs émotions devancer leurs idées. » ( C. H. Parkhurst ) Nos émotions comme nos désirs sont souvent ambivalents et quelquefois contradictoires, illogiques et donc divines. Parfois elles génèrent des conflits dans notre propre moi et une harmonie est difficile à atteindre, tant leurs contradictions sollicitent notre orgueil ou nous fait peur. Les enfants arrivent plus souvent à dire leur ambivalence ou leurs vraies émotions : « Dis papi, tu es vieux, ein papi, est-ce que tu vas mourir ? » Nous, les adultes, avons plus de réticences à reconnaître nos émotions agréables ou désagréables... ambivalentes ou non. Nous voulons que nos enfants grandissent... et nous voulons en même temps trop souvent qu'ils restent tout petits. Il est difficile pour beaucoup de parents de laisser une relation de prise en charge pour vivre une relation d'échanges d'égal à égal. Les nombreux conflits avec ces grands adolescents ou jeunes adultes prennent naissance dans la difficulté des parents à doser soins, échanges et à laisser les espaces nécessaires à la croissance de tous et chacun.

La dépendance et la codépendance freinent notre croissance émotive et spirituelle en nous dépouillant de notre énergie vitale, en nous donnant cette illusion de séparation, de manque d'amour. Et puis un jour, grâce à notre Ps, à Dieu tel que nous Le concevons, graduellement, le miracle du rétablissement se produit aussi dans nos vies. « Le plus beau sentiment du monde, c'est le sens du mystère. Celui qui n'a jamais connu cette émotion, ses yeux sont fermés. » ( Albert Einstein ) Le rétablissement nous aide alors à nous ouvrir les yeux et le cœur, à reconnaître nos émotions, nos sentiments et ressentiments, à prendre conscience de ce que nous sommes, à être honnêtes envers nous-mêmes, à accepter ces vestiges de notre passé et à agir de notre mieux pour reprendre cette croissance qui avait été mise en veilleuse. « Si vous voulez être libre de vos émotions, il faut avoir la connaissance réelle, immédiate de vos émotions. » ( Arnaud Desjardins ) Aujourd’hui est le premier jour du reste de notre vie, nous pouvons le passer à être libre de vivre nos émotions sans les geler de quelque façon que ce soit, à jouir de ces couleurs de la Vie et de l’automne, puisque telle est Sa volonté.

Merci la Vie !!!
Gilles

------------------------------------------------

Lors de ma première réunion Al-Anon, je croyais que la colère, le ressentiment, la jalousie et la peur étaient de « mauvais » sentiments. Le programme m'a aidé à apprendre que les sentiments ne sont ni bons ni mauvais — ils font tout simplement partie de la personne que je suis.
J'en suis venu à me rendre compte que ces sentiments ont parfois donné de bons résultats. La colère a été à l'origine de certains changements constructifs dans ma vie. Le ressentiment m'a rendu si mal à l'aise que j'ai dû apprendre à le combattre — comme résultat, j'ai appris à prier pour les autres. La jalousie m'a enseigné à me taire quand je sais que je ne dirai que des paroles irrationnelles, destructrices. Et la peur a peut-être été mon cadeau le plus précieux, parce qu'elle me force à établir un contact conscient avec ma Puissance Supérieure.
Maintenant que le négatif est devenu du positif, je suis plus en mesure d'accepter l'ensemble du tableau. Il n'est plus nécessaire de me juger ni de me détester uniquement parce que j'éprouve un sentiment humain.

Pensée du jour
Il se peut que mes sentiments ne soient pas agréables, mais ils ne sont pas mauvais pour autant. Si je change d'attitude, je peux choisir ce que je ferai de mes sentiments. Tout peut contribuer à mon bien si j'y consens. Reconnaître cette occasion peut requérir toute mon imagination, mais c'est peut-être la raison primordiale pour laquelle Dieu m'a donné de l'imagination.

« Mes sentiments ne sont ni bons ni mauvais, mais ils sont importants du seul fait que ce sont les miens... » ... dans tous les domaines de notre vie

Al-Anon, Le Courage de Changer, 26 septembre, page 270

------------------------------------------------

Je voulais créer une famille parfaite, c'était tout. À vingt ans, cette idée ne me semblait pas si folle. Mes parents avaient divorcé, et je voulais prouver que je pouvais faire un mariage différent. Alors j'ai épousé quelqu'un qui avait besoin de moi. Lors de notre cérémonie de mariage, le prêtre a dit « ... et ils deviendront comme un seul être », et c'est ce qui est arrivé. « Nous » sommes devenus « lui ».
Nous avons immédiatement éprouvé des difficultés, mais je les imputais à la consommation d'alcool de mon mari. Je croyais que si je l'aimais suffisamment, il ne boirait pas. Je me suis donné beaucoup de mal pour adoucir les écueils qu'il rencontrait. Ce faisant, j'ai perdu ma dignité. J'ai passé quatorze ans à m'efforcer d'être plus aimante, pour aboutir dans l'isolement complet et la misère spirituelle. Je ne suis pas parvenue à créer ma famille parfaite. Dans Al-Anon, j'ai commencé par accepter la réalité de mon enfance dans le foyer d'une personne alcoolique. Mon mari n'était pas l'unique cause de tous nos problèmes. J'avais nié le fait que ma maladie, contractée en tant que fille d'un alcoolique, affectait profondément notre mariage. La consommation d'alcool de mon père s'était peut-être bien manifestée de manière moins évidente que celle de mon mari, mais cette subtilité ne m'avait pas épargné les conséquences de la maladie. Il m'a tout simplement fallu plus de temps pour les reconnaître et les accepter.
L’alcoolisme est toujours autour de moi. Ce qui a disparu, c'est l'illusion que je peux contrôler la consommation d'une autre personne. Je consacre maintenant mon énergie à rechercher des solutions plus saines et essayer de créer la famille parfaite n'en est pas une !

Pensée du jour
Les racines des difficultés que j'éprouve dans une relation résident peut-être dans mon enfance au contact de l'alcoolisme. Une fois que j'ai identifié ces racines, je peux utiliser les Étapes pour les arracher.

« Les enfants d'alcooliques trouvent, dans Al-Anon, les outils qui leur permettent de laisser le passé là où il est, de pardonner et de s'acheminer vers une vie d'adulte qui a un sens. » Témoignages d'enfants adultes d'alcooliques, page 1

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 26 septembre, page 270

------------------------------------------------

Nos enfants

L'alcoolique aura peut-être du mal à rétablir des relations amicales avec ses enfants... Mais ils comprendront à la longue que leur père est un homme nouveau et, à leur façon, ils le lui laisseront savoir... À partir de ce moment-là, le progrès sera rapide. Ces retrouvailles donnent souvent de merveilleux résultats. Les Alcooliques Anonymes, page 152

En progressant vers la sobriété, j'ai reçu un cadeau qui ne s'achète pas. J'ai reçu une carte de mon fils au collège, qui disait : « Papa, tu ne peux t'imaginer comme je suis content que tout aille bien. Joyeux anniversaire ! Je t'aime ! » Il m'avait déjà dit qu'il m'aimait, auparavant. C'était pendant les Fêtes, l'année précédente ; il m'avait dit, en pleurant : « Papa, je t'aime ! Ne vois-tu pas ce que tu es en train de te faire à toi-même ? » Je ne le voyais pas. Étranglé par l'émotion, j'avais pleuré, alors. Cette fois-ci, en recevant cette carte, j'ai versé des larmes de joie, plutôt que de désespoir.

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, 26 septembre, page 278

------------------------------------------------

Quand l'enfance est terminée

« Tu dois te rappeler que chaque groupe des AA commence, comme il se doit, grâce aux efforts d'un seul membre et de ses compagnons - un fondateur et sa hiérarchie. Il n'y a pas d'autres moyens.v « Par contre, quand le groupe est sorti de l'enfance, les dirigeants des premiers jours doivent laisser jouer la démocratie. Éventuellement, les membres écartent les chefs qui se sont désignés eux-mêmes dans le passé. »

Lettre au Dr Bob :
« Partout les groupes des AA ont pris en main leurs propres services. Les fondateurs locaux et leurs amis des premiers jours se sont retirés. Je ne pourrai jamais comprendre pourquoi tant de gens oublient cette réalité quand ils pensent à l'avenir des services mondiaux. « Les groupes vont éventuellement gérer, et peut-être un jour dilapider l'héritage qu'ils auront reçu. Il est probable, toutefois, qu'ils ne feront rien de semblable. De toute façon, ils ont réellement grandi ; le Mouvement leur appartient ; il faut le leur donner ! »

1. Lettre, 1950
2. Lettre, 1949

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 269

------------------------------------------------

26 septembre - Pensée A.A. pour aujourd'hui
Continuons à étudier l'expression « expérience spirituelle » : « L'acquisition d'une conscience de Dieu immédiate et irrésistible, dont le résultat est une transformation éclatante, bien que fréquente, n'est aucunement la règle générale. La plupart de nos expériences spirituelles sont affaire d'éducation et se développent lentement au cours d'un certain laps de temps. Bien souvent les amis d'un nouveau membre se rendent compte du changement longtemps avant lui. Il se rend compte finalement que sa réaction devant la vie s'est profondément modifiée et qu'il n'aurait probablement pas pu obtenir une telle transformation par lui-même seulement. » Mes idées concernant la vie changent-elles pour le mieux ?

Méditation du jour
Considérez le monde comme la maison de votre Père. Voyez tous les humains que vous rencontrez comme des invités dans la maison de votre Père, qui doivent être traités avec amour et considération. Considérez-vous vous-même comme un serviteur dans la maison de votre Père, comme le serviteur de tous. Croyez qu'aucun travail n'est indigne de vous. Soyez toujours prêt à faire tout votre possible pour ceux qui ont besoin de votre aide. Il y a de la joie dans le service de Dieu. Il y a beaucoup de satisfaction à servir l'Être le plus important que vous connaissez. Exprimez votre amour envers Dieu en offrant vos services à tous ceux qui vivent avec vous dans la maison de votre Père.

Prière du jour
Je demande de servir les autres par gratitude envers Dieu. Je demande que mon travail soit considéré comme mon modeste remboursement pour la grâce qu'Il m'a octroyée si généreusement.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 272

------------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
ALPHA est la première lettre de l'alphabet grec. Ce sont les lettres clés de mon programme de rétablissement. Je peux commencer à changer ma vie si j'apprends à vivre avec ALPHA : Acceptation - Lâcher prise - Prise de conscience - Honnêteté - Action. Mes journées deviennent merveilleuses. C'est maintenant un plaisir d'envisager un jour nouveau même si je sais qu'il y a parfois des difficultés. Avec ALPHA, je m'abandonne, je prends « du temps » , je me respecte et j'agis.

MÉDITATION DU JOUR
Aide-moi à accepter, à lâcher prise, à prendre conscience de ce que je suis, à être honnête envers moi-même et à agir de mon mieux.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
Aujourd'hui est le premier jour du reste de ma vie.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 26 septembre

------------------------------------------------

Nous reconnaître dans les autres

« Ce n'est pas en jugeant les fautes des autres que nous deviendrons de meilleures personnes. » Texte de base, page 48

Comme il est facile de montrer du doigt les fautes des autres ! Il y a une raison pour cela : les défauts que nous identifions le plus facilement chez les autres sont souvent ceux que nous reconnaissons dans notre propre caractère. Il se peut que nous remarquions la tendance qu'a notre meilleur ami à dépenser trop d'argent. Mais, si nous examinons notre façon de dépenser, nous trouverons probablement la même compulsion. Il se peut que nous trouvions que notre parrain (marraine) est trop engagé dans les services. Nous nous apercevrons que nous-mêmes n'avons pas passé un seul week-end avec notre famille depuis trois mois, à cause de divers engagements dans le service.
Ce que nous n'aimons pas chez les autres est souvent ce que nous détestons le plus en nous-mêmes. Nous pouvons tirer un avantage spirituel de cette observation. Si nous sommes enclins à juger quelqu'un, nous pouvons profiter de cette occasion pour identifier nos propres défauts plus clairement. Ce que nous verrons orientera nos actions vers le rétablissement et nous aidera à devenir des personnes heureuses et équilibrées sur le plan émotionnel.

Juste pour aujourd'hui, je regarderai au-delà des défauts de caractère des autres et reconnaîtrai les miens.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 26 septembre, page 282

------------------------------------------------

L'homme est un enfant de naissance et de nature ; son pouvoir est celui de grandir. Rabindranath Tagore

La dépendance freine la croissance émotive et spirituelle, dépouillant ses victimes d'une bonne moitié de leur potentiel. Lorsque je mangeais compulsivement, je progressais physiquement et intellectuellement. Toutefois, ma croissance émotive était bloquée, car j'étais incapable de subvenir aux besoins de mon être profond qui ne s'alimente ni de connaissances ni de nourriture.
Lorsque j'ai entendu dire : « Je suis impuissant devant la nourriture », j'ai senti une vague de soulagement monter en moi. C'était comme si un lourd fardeau venait de tomber de mes épaules, et mon âme a dansé de joie. Aujourd'hui, libre de l'obsession, je marche d'un pas léger, rempli d'espoir, prêt comme l'enfant à entamer sa croissance. Et dire que je n'y croyais plus !
Je rends grâce à Dieu pour le miracle du rétablissement, qui m'accorde une nouvelle chance de cheminer vers la personne extraordinaire que je suis appelé à devenir.

Pensée du jour : Il n'y a pas de limite à la croissance. Mon abstinence et ma perte de poids ne font qu'en marquer le début.

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 270

------------------------------------------------

« Prenez le temps de bien apprécier chaque repas. Vous le méritez bien. » L'abstinence, un engagement, page 4

Quand j'étais petit, l'heure des repas était un prétexte pour s'insulter et se disputer en famille. Je me souviens que je sentais une boule dans ma gorge pendant que je mangeais et que j'étouffais mes pleurs, avalant aussi vite que possible afin de m'assurer de ne pas manquer de nourriture. Savourer ma nourriture, sentir que je la méritais et apprécier le plaisir de manger étaient pour moi des sentiments étrangers. Chez les OA, je me suis rendu compte que les repas avaient toujours suscité en moi la honte et la culpabilité. D'ailleurs, ce n'est qu'en mettant les Étapes en pratique que j'ai pu reconnaître ces sentiments, pour ensuite les considérer comme des vestiges du passé. Je suis reconnaissant de pouvoir enfin manger sans souffrir et sans me sentir coupable.

OutremangeursAnonymes, Les voix du rétablissement, 26 septembre, page 270

------------------------------------------------

Pensée du jour
Continuons à étudier l'expression « expérience spirituelle » : « L'acquisition d'une conscience de Dieu immédiate et conti­nue dont le résultat est une transformation éclatante, bien que fréquente, n'est aucunement la règle générale. La plupart de nos expériences spirituelles se développent lentement. Bien souvent les amis d'un nouveau membre se rendent compte du changement longtemps avant lui. Il se rend compte finalement que sa réaction devant la vie s'est profondément modifiée et qu'il n'aurait probablement pas pu obtenir une telle transformation par lui-même seulement ». Mes idées concernant la vie changent-elles pour le mieux ?

Méditation du jour
Considérez le monde comme la maison de votre Père. Voyez tous les humains que vous rencontrez comme des invités dans Sa Maison et traitez-les avec amour et considération. Estimez-vous comme un serviteur dans la maison du Tout-Puissant. Croyez qu'aucune tâche n'est indigne de vous. Soyez toujours disposé à faire tout votre possible pour ceux qui ont besoin de votre aide. Il y a de la joie à retirer lorsqu'on est au ser­vice de Dieu. Il est également valo­risant à servir l'Être le plus important de l'univers. Exprimez votre amour envers Lui en offrant vos services à tous ceux qui vivent avec vous dans Sa Maison.

Prière du jour
Je demande de servir les autres par gratitude en­vers le Tout-Puissant. Je demande que mon travail soit considéré comme mon modeste remboursement pour Sa Grâce si généreusement octroyée.

Joueurs Anonymes, 26 septembre

------------------------------------------------

26 septembre

Détends-toi et sache qu'il y a du temps pour tout. Chacun a une somme égale de temps, mais c'est la façon dont tu l'utilises qui importe. L'utilises-tu pleinement et l'apprécies-tu à chaque instant, ou le disperses-tu en omettant de mettre les choses essentielles en premier ? Cesse d'être un esclave du temps. Pourquoi ne pas en faire plutôt ton serviteur ? Ainsi il ne te contrôlera jamais mais c'est toi qui le contrôleras. Accepte de ne pouvoir faire qu'une chose à la fois ; fais-la parfaitement et puis, passe à la suivante. N'essaie jamais de regarder trop loin devant. Tu ne peux vivre qu'un moment à la fois. Si tu essaies de planifier trop loin à l'avance, tu peux être très déçu lorsque les choses ne marchent pas comme tu l'avais prévu. Beaucoup de changements peuvent se passer et dans ton planning, tu ne peux pas en tenir compte. C'est mieux de vivre pleinement sur le moment et de laisser l'avenir prendre soin de lui-même.

La Petite Voix, Eileen Caddy

------------------------------------------------

Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com v Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
L'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

------------------------------------------------

26 septembre détends toi PVoix.jpg