Pensées 05 octobre 2019

Bonjour à toutes et à tous

Nous remercions notre Dieu d'amour de la compassion et du temps qu'Il nous donne pour apprécier tous les précieux cadeaux que le rétablissement nous apporte. Un dicton Ojibway, une des Premières Nations, dit : « Parfois, nous sommes affligés et soudain, le ciel s'éclaircit et nous recevons de l'aide. » Nous sommes tous essentiels au rétablissement de tous et chacun. Par l'entraide, nous nous soutenons mutuellement. Nous avons tous le privilège de jouer un petit rôle dans ce processus.

Le mot «Totem » vient aussi des Indiens Ojibway de l'Amérique du Nord. Ce dernier n'a pas qu'une forme de sculpture verticale comme un immense tronc d'arbre planté dans le sol et sculpté, arborant (c'est le cas de le dire) des symboles d'animaux. C'est aussi un être mythique généralement d'espèce animale, parfois végétale considéré dans les sociétés traditionnelles comme l'ancêtre éponyme d'un clan et auquel les membres du clan, de la bande rendent un culte. Le « totem » de chacun peut désigner aussi la représentation d'une force plus grande qu'eux, qui les habite et qui est aussi leur Puissance supérieure. Faites un petit test pour savoir quel est votre esprit totem : http://www.animal-totem.fr/animal-totem-test/ « L’amour est le plus précieux des totems, il se manifeste souvent de manière inattendue. » ( tiré du film de Disney : Frère des ours )

Ô grand esprit, dont j'entends la voix dans les vents
et dont le souffle donne vie à toutes choses,
écoute-moi.
Je viens vers toi
comme l'un de tes nombreux enfants ;
je suis faible... je suis petit...
j'ai besoin de ta sagesse et de ta force.
Laisse-moi marcher dans la beauté,
et fais que mes yeux aperçoivent toujours
les rouges et pourpres couchers du soleil.
Fais que mes mains respectent les choses
que tu as créées,
et rends mes oreilles fines
pour qu'elles puissent entendre ta voix.
Fais-moi sage,
de sorte que je puisse comprendre
ce que tu as enseigné à mon peuple
et les leçons que tu as cachées
dans chaque feuille et chaque rocher.
Je te demande force et sagesse,
non pour être supérieur à mes frères,
mais afin d'être capable
de combattre mon plus grand ennemi,
moi-même.
Fais que je sois toujours prêt
à me présenter devant toi
avec des mains propres et un regard droit.
Ainsi, lorsque ma vie s'éteindra
comme s'éteint un coucher de soleil,
mon esprit pourra venir à toi sans honte. Prière ojibway

Pour aujourd'hui, nous nous efforçons de jouir de notre contact conscient avec Dieu tel que nous Le concevons, Le remerciant de nous guider et de nous donner la force dont nous avons besoin pour vivre en harmonie avec l'univers. « Ceci, afin que les grâces reçues ne nous déforment jamais, et pour que nous puissions vivre pour toujours dans la plus profonde gratitude envers Celui qui est le maître de nos destinées. » ( 12x12, Traditions — version intégrale, page 217 )

Merci la Vie !!!
Gilles

------------------------------------------------

Il m'arrive parfois d'être tellement enlisé dans l'insatisfaction que je suis incapable de voir où j'en suis ni où je vais. Quand je prends le temps de « penser », je me rends compte que le négativisme garde ma vie au point mort. Al-Anon m'a aidé à découvrir que, bien qu'il soit bon de reconnaître tout ce que je ressens, j'ai le choix de porter mon attention là où je veux. Je suis au défi de me trouver des qualités, d'en trouver aux autres êtres humains et dans les situations que je vis. Lorsque j'assiste aux réunions, que je dresse une liste des choses dont je suis reconnaissant et que je parle avec d'autres membres Al-Anon, ces qualités deviennent apparentes — si je suis disposé à les voir.
Je crois que j'ai une belle âme qui a été créée dans un but précis. Les personnes et les situations auxquelles je fais face tous les jours ont aussi leur beauté et leur raison d'être. Je peux commencer à rechercher ce qu'il y a de positif dans tout ce que je fais et vois. La perspective que j'ai acquise en agissant ainsi m'a démontré que certaines des périodes les plus difficiles de ma vie ont produit les plus merveilleux changements.

Pensée du jour
Il peut s'avérer difficile de briser une longue habitude d'état dépressif, de langage pessimiste et de plaintes, mais l'effort en vaut la peine. Aujourd'hui, je remplacerai une attitude négative par une attitude positive.

« Parfois je m'apitoie sur moi-même et pendant tout ce temps, de magnifiques nuages me font traverser le ciel. » Dicton des Indiens Ojibway

Al-Anon, Le Courage de Changer, 5 octobre, page 279

------------------------------------------------

Je n'ai pas choisi une mère alcoolique ou un père bourreau de travail, tous deux incapables de donner des marques d'affection. Je n'ai pas décidé d'avoir un frère aîné qui me battait ni un frère cadet dont je désirais ardemment obtenir l'amour et l'attention.
Par contre, j'ai choisi de donner à mon frère cadet les choses que je voulais pour moi-même, afin de gagner son amour. J'avais choisi de cacher mes sentiments à ma famille. J'ai choisi une profession qui me permet d'être un bourreau de travail comme mon père. J'ai demandé en mariage une femme que je croyais très différente de ma mère. Elle ne fumait pas, ne buvait pas, et elle travaillait dur — aussi dur que mon père. Elle travaillait dur quand je voulais être en sa compagnie, quand je voulais sortir avec elle, et quand j'étais seul au lit. J'ai joint Al-Anon quand ma femme et moi nous sommes séparés. Bien que m'efforcer de vivre ma vie par son entremise m'ait rendu malheureux et déprimé, il m'a été pénible de la laisser aller. En me plongeant dans Al-Anon, j'ai graduellement compris que j'étais responsable de mes choix. Je devais cesser de me concentrer sur l'indisponibilité émotionnelle de mon ex-épouse en tant que source de tous mes problèmes. Je devais examiner les raisons pour lesquelles je choisissais des personnes non disponibles.
J'apprends à m'apprécier et à prendre soin de moi. Aujourd'hui, mes choix reposent sur l'amour de soi plutôt que sur la peur ou le contrôle. J'apprends que lorsque j'essaie de me faire aimer, il devient plus difficile de savoir qui je suis ou ce que je veux. Je découvre que je ne peux progresser qu'en vivant dans le moment présent. Je réalise que certains choix me sont plus bénéfiques que d'autres.

Pensée du jour
Mes choix reflètent mon opinion de moi et la relation que j'entretiens avec moi-même.

« Je peux apprendre à réagir avec amour, sollicitude et respect envers moi ... » Le Courage de changer, page 172

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 5 octobre, page 279

------------------------------------------------

Le bagage de la veille

Les sages ont toujours su que personne ne peut parvenir à grand-chose dans la vie sans acquérir l'habitude régulière de l'examen personnel, sans en venir à l’aveu et à l'acceptation de ce que révèle cet examen, et sans chercher avec patience et persévérance à corriger ce qui ne va pas. Les Douze Étapes et les Douze Traditions, page 100

Ma charge quotidienne est bien assez lourde sans que j'aie à traîner aussi mon bagage de la veille. Je dois donc faire le bilan de chaque journée si je veux passer à travers demain. Je m'interroge sur les erreurs commises et sur la façon de les éviter à l'avenir. Ai-je blessé quelqu'un ? Ai-je aidé quelqu'un ? Pourquoi ? Inévitablement, certaines de mes actions d'aujourd'hui auront des répercussions sur ma journée de demain ; mais la plupart resteront derrière moi si je fais un inventaire quotidien honnête.

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, 5 octobre, page 287

------------------------------------------------

Parler sans crainte

Peu d'entre nous gardons l'anonymat dans nos contacts journaliers. Nous renonçons à l'anonymat, parce que nous pensons que nos amis et collègues doivent être renseignés sur les Alcooliques anonymes et sur les bienfaits que nous en avons retirés. Nous souhaitons aussi ne plus avoir peur d'admettre que nous sommes alcooliques. Même si nous demandons avec insistance aux journalistes de ne pas dévoiler nos noms, nous parlons fréquemment devant des auditoires semi-privés. Nous désirons convaincre nos auditeurs que notre alcoolisme est une maladie et que nous n'avons plus peur d'en discuter devant quiconque.
Toutefois, si nous nous aventurons au-delà de cette limite, nous perdrons certainement, et pour toujours, le principe de l'anonymat. Si chaque membre des AA se sentait libre de publier son nom, sa photo et son histoire, nous serions submergés par la publicité personnelle.

« Même si la réunion qu'on appelle publique est remise en question par bien des membres des AA, j'y demeure moi-même favorable, à la seule condition que l'anonymat soit respecté dans les comptes-rendus de presse et que nous ne demandions rien pour nous-mêmes, sauf la compréhension. »

1. Grapevine, janvier 1946
2. Lettre, 1949

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 278

------------------------------------------------

5 octobre - Pensée A.A. pour aujourd'hui
Ai-je de la rancune envers mes frères les membres ou envers d'autres groupes A.A. ? Suis-je porté à critiquer la manière de penser ou d'agir d'un membre ? Est-ce que je crois qu'un autre groupe ne fonctionne pas de la bonne façon ? Suis-je porté à faire connaître la chose à d'autres ? Au contraire, est-ce que je me rends compte que chaque membre A.A. a quelque chose à offrir, quelque chose de bon, si peu que ce soit, cl faire pour le mouvement A.A., malgré ses imperfections personnelles ? Est-ce que je crois qu'il y a place pour toutes sortes de groupes dans le mouvement A.A. en autant qu'ils suivent les traditions A.A., et qu'ils peuvent être efficaces, même si je n'approuve pas leurs procédés ? Suis-je tolérant envers nos membres et nos groupes ?

Méditation du jour
« Le Seigneur protègera tes allées ct venues ici-bas et même dans l'éternité. » Toutes vos actions, vos allées ct venues peuvent être guidées par l'Esprit invisible. Chaque visite en vue d'aider un autre humain, chaque effort généreux pour assister quelqu'un peuvent être bénis par l'Esprit invisible. Il y a une bénédiction pour tout ce que vous faites, pour chaque entrevue avec un compagnon qui souffre. Chaque occasion que vous avez de répondre à un besoin ne relève peut-être pas de la chance ; elle peut bien faire partie des plans de l'Esprit invisible. Dirigé par l'esprit du Seigneur, vous pouvez être indulgent, sympathique, agir avec discernement envers les autres et ainsi accomplir beaucoup.

Prière du jour
Je demande d'être dirigé par l'esprit de Dieu. Je demande au Seigneur de protéger mes allées et venues.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 281

------------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
Le slogan « Vivre et laisser vivre » me rappelle que ma responsabilité première est vis-à-vis de moi-même. Je dois donc prendre soin de moi-même comme ma Puissance supérieure me l'inspire. Lorsque je peux m'accepter moi-même, il devient plus facile d'accepter les autres. Lorsque je me permets d'être moi-même, je suis capable de laisser les autres être eux-mêmes. Cela crée un bon équilibre entre les autres et moi. Lorsque je m'assume moi-même, je perds mon besoin de contrôler les autres.

MÉDITATION DU JOUR
Tu m'as fait tel que je suis et ma tâche est de m'accepter et de vivre avec moi-même de mon mieux.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
Si je veux rendre ma vie agréable aujourd'hui, je n'aurai pas le temps de me préoccuper de celle des autres.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 5 octobre

------------------------------------------------

Demander le pardon, pas la justice

« Beaucoup d'entre nous ont de la difficulté à admettre qu'ils ont lésé les autres... Nous abandonnons toutes nos justifications et l'idée que nous ne sommes que des victimes. » Texte de base, page 48

Notre vie progresse paisiblement. Les affaires vont bien et chaque année de rétablissement apporte de nouveaux cadeaux matériels et spirituels. Nous avons peut-être un peu d'argent à la banque, une nouvelle voiture ou une relation affective satisfaisante. Nous avons une plus grande confiance en nous, et notre foi en une Puissance supérieure grandit.
Puis, quelque chose survient. Quelqu'un entre par effraction dans notre nouvelle voiture et vole la radio, ou la personne avec qui nous avons une relation affective nous est infidèle. Nous nous sentons immédiatement victimes. Nous nous exclamons : « Où est la justice ! » Pourtant, si nous examinons notre propre conduite passée, nous nous apercevrons peut-être que nous nous sommes nous-mêmes déjà rendus coupables de ce qu'on vient de nous faire. Nous réalisons que ce n'est pas vraiment la justice que nous réclamons, ni pour nous-mêmes ni pour les autres. Ce que nous voulons, c'est le pardon. Nous remercions notre Dieu d'amour de la compassion qu'on nous a témoignée et nous prenons le temps d'apprécier tous les précieux cadeaux que le rétablissement nous apporte.

Juste pour aujourd'hui, je cherche à être libéré de mon ego et des conflits engendrés par ma propre volonté. Je m'efforcerai d'améliorer mon contact conscient avec Dieu tel que je Le conçois, Lui demandant de me guider et de me donner la force dont j'ai besoin pour vivre en harmonie avec l'univers.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 5 octobre, page 293

------------------------------------------------

La haine est un sentiment qui conduit à l'anéantissement des valeurs humaines. José Ortega y Gasset

La haine naît de la non-acceptation du monde et de ceux qui l'habitent — y compris moi-même — tels qu'ils sont. Que je tombe dans une rage folle ou que je réprime cette colère, le résultat est à peu près le même : je me retrouve dans un état de folie, une dimension irrationnelle de mon être qui anéantit toutes les choses auxquelles j'accorde de la valeur.
Les Douze Étapes m'aident grandement à composer avec la colère. Il est bon de pouvoir se fâcher sans détester qui que ce soit. Je peux faire une distinction entre le comportement d'une personne et la personne elle-même. Pour arriver à cela, je dois d'abord me sentir de plus en plus en paix avec moi-même.

Pensée du jour : Je n'ai pas à laisser aux gestes des autres le pouvoir de me déséquilibrer.

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 279

------------------------------------------------

« Dorénavant, nous allons envisager nos difficultés et nos décisions d'une toute autre façon, qu'il s'agisse de nourriture, de nos émotions anarchiques ou de la vie en général. Nous n'agirons plus impulsivement, mais nous réfléchirons le temps nécessaire pour nous pénétrer de la volonté de Dieu à notre égard. » Les Douze Étapes et les Douze Traditions des Outremangeurs Anonymes, pages 30 et 31

J'ai appris à faire confiance à Dieu pour qu'Il s'occupe de moi et se charge de ma compulsion alimentaire. Un jour à la fois, Il me démontre Sa force, Sa puissance et Son amour en me libérant de mon obsession. Chaque fois que je prends conscience de mon impuissance à contrôler une personne, une situation, une circonstance ou un événement quelconque, je Lui confie une nouvelle parcelle de ma volonté et de ma vie. À mesure que s'installe la confiance, ma paix d'esprit s'approfondit et je vois émerger en moi une nouvelle réaction au stress, à la peur, à l'anxiété, à la frustration et à la déception : le désir de demander de l'aide. Lorsque je suis en détresse, ma réaction viscérale qui consiste à me gaver est remplacée par la prière, que je la récite tout haut ou que je la mette dans ma boîte de correspondance avec Dieu. Ainsi, je retrouve ma paix d'esprit et ma confiance augmente. Cette confiance me procure une nouvelle journée de libération de la folie de la compulsion alimentaire et de la douleur de vivre avec moi-même.

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 5 octobre, page 279

------------------------------------------------

Pensée du jour
Ai-je de la rancune envers les membres J.A. ou envers d'au­tres groupes ? Suis-je porté à critiquer la manière de penser ou d'agir d'un membre ? Est-ce que je crois qu'un autre groupe ne fonctionne pas de la bonne façon ? Suis-je porté à leur parler de mes différends avec leur manière de pen­ser ou d'agir? Est-ce que, au contraire, je me rends compte que chaque groupe et chaque membre ont quelque chose à offrir, qui peut être présenté différemment, mais être aussi efficace ? Est-ce que je crois qu'il y a place pour toutes sortes de groupes dans le mouvement en autant qu'ils suivent les traditions et qu'ils sont efficaces ? Suis-je tolérant envers nos membres et nos groupes ?

Méditation du jour
« Le Seigneur protégera tes allées et venues ici-bas et dans l'éternité. » Toutes vos actions, vos objec­tifs et votre cheminement peuvent être guidés par l'Esprit de Dieu. Chaque visite que vous faites pour aider un être humain, chaque effort généreux pour aider quelqu'un peuvent être bénis par l'Esprit Invisible. Une bénédiction sera dispensée pour tout ce que vous faites, pour chaque entrevue avec un compagnon ou une compagne qui souffre. Chaque occasion que vous avez d'aider n'est pas un hasard et fait sûrement partie des Plans Divins. Dirigé par l'Esprit du Seigneur, vous pouvez être indulgent, bienveillant, agir avec discernement et ainsi accomplir beaucoup.

Prière du jour
Je demande d'être dirigé par l'Esprit de Dieu. Je demande au Seigneur de protéger mes allées et venues.

Joueurs Anonymes, 05 octobre

------------------------------------------------

5 octobre

Que fais-tu de ta vie ? Es-tu content de flotter à la dérive, de faire ce que tu veux, de vivre à ta manière, sans une pensée pour qui que ce soit d'autre que toi-même ? Tu es libre de le faire. Beaucoup, beaucoup d'âmes vivent de cette manière et se demandent pourquoi elles sont malheureuses et insatisfaites. C'est uniquement lorsque tu apprendras à t'oublier toi-même et vivras pour les autres que tu trouveras la véritable paix du cœur et le bonheur authentique. JE SUIS là pour te montrer le chemin, mais c'est à toi de le prendre. Personne d'autre ne peut le prendre pour toi ; personne d'autre ne peut vivre ta vie pour toi. Apprends à donner et pas seulement à prendre tout le temps. Pourquoi ne pas donner à un niveau et recevoir à un autre ? La vie est une chose à double sens : un donner et un recevoir constants. Tu ne peux pas vivre sur toi-même et trouver bonheur et satisfaction réels dans la vie. Vis pour le tout, donne pour le tout et sois le tout.

La Petite Voix, Eileen Caddy

------------------------------------------------

Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com
Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
L'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

------------------------------------------------

05 octobre montrer le chemin  PVoix.jpg