Pensées 06 octobre 2019

Bonjour à toutes et à tous

Peu importe la direction que nous prenons, notre Puissance supérieure nous accompagne. Notre expérience nous a démontré que peu importe la Puissance supérieure que nous choisissons, c'est Elle qui assume ou participe comme élément principal à la gouverne et à la direction de nos vies. « Soulagés de leur obsession alcoolique et incapables de s'expliquer la transformation de leur vie, ils en sont venus à croire en une Puissance supérieure et, dans la plupart des cas, à mentionner le nom de Dieu. » ( 12x12, 2e Étape, page 30 )

Notre compréhension personnelle de « Dieu » ou de notre Puissance supérieure nous renvoie souvent à l'expression de la Vie. Nous trouvons que notre identité comme être vivant, est beaucoup plus tangible si elle est personnifiée avec un grand nombre de nos qualités humaines comme les caractéristiques de Dieu décrites dans les Psaumes. La miséricorde et la rédemption sont les deux principales caractéristiques dans ces louanges adressées à ce Dieu qui est pour nous, Amour.

Le concept de Vie apparaît plus évident lorsque nous nous rendons compte que nous sommes tous liés à la vie. Rien n'est fragmenté, séparé, divisé, comme nous le faisons avec nous-mêmes, avec tout le reste dans l'univers même Dieu. Notre concept de Puissance supérieure nous ramène à cet esprit qui fait appel à ce qu'il y a de meilleur, de plus profond en nous, que nous allons puiser la force, le courage que lorsque nous sommes dans un bas-fond. C'est au moment où nous capitulons dans ce moment de détresse, où nous reconnaissons nos limites que nous retrouvons cette étincelle, cette lumière qui va nous aider à revivre, à renaître. La première expression de cette Puissance supérieure, nous la découvrons dans notre mode de vie à travers l'esprit d'unité, de tolérance, de compréhension, d'amitié qui sont les assises de nos groupes d'entraide. Par les réunions, par les contacts que nous avons avec les membres, nous réapprenons à vivre, à découvrir ces richesses en nous et à les éveiller chez les autres. L'étincelle de vie qui survivait en nous est réanimée par l'esprit de fraternité qui règne dans les groupes.

« Beaucoup de gens sont vivants sans connaître le miracle d’être en vie. » ( Thich Phat Nanh ) La vie est une puissance extraordinaire. Nous devenons quelquefois habitués de côtoyer toutes les merveilles de la nature sur le net, sur les réseaux sociaux, dans nos jardins publics ou privés. Nous voyons toute cette profusion de vie et d'énergie dans les plantes, les insectes, les animaux, les êtres humains. Notre Puissance supérieure peut être issue tout simplement d'un profond attachement à la vie. Elle peut être cette confiance que nous nous faisons mutuellement et qui nous fait vivre les uns avec les autres ce rétablissement. « L’amour est le miracle d’être un jour entendu jusque dans nos silences, … et d’entendre en retour avec la même délicatesse : la vie à l’état pur, aussi fine que l’air qui soutient les ailes des libellules et se réjouit de leur danse. » ( Christian Bobin ) Merci d'être là, amoureusement !

Merci la Vie !!!
Gilles

-------------------------------------------------

Bien que la situation de crise qui nous a amenés à Al-Anon puisse être terminée, il y a toujours quelque chose de nouveau à apprendre, même après des années de rétablissement. Nous changeons. Les occasions de croissance spirituelle, tout autant que les nouveaux défauts de caractère, surgissent comme les mauvaises herbes dans un gazon fraîchement coupé, et nous nous tournons vers les Étapes pour y jeter un regard nouveau.
J'ai vécu cela un jour quand j'ai remarqué que j'étais en colère la plupart du temps. Je pensais que mon entourage et les situations étaient à blâmer, mais j'ai décidé de me concentrer sur mon propre rôle dans le cas qui se présentait. J'ai fait par écrit un inventaire de mes souvenirs, de mes sentiments et du comportement que j'avais chaque fois que je perdais ma sérénité, et je l'ai ensuite lu à haute voix à quelqu'un en qui j'avais confiance. À mesure que je lisais, leur point commun — la nature exacte de mes torts — me sautait aux yeux. Mon orgueil et ma suffisance me causaient des problèmes, non la situation. Mon besoin d'avoir raison me privait de ma sérénité dans toutes sortes de situations.
Peu importe combien de temps je mettrai le programme Al-Anon en pratique, je ne cesserai jamais de trouver de nouvelles façons de l'appliquer dans ma vie. C'est un bienfait, car cela signifie que ma vie continuera de s'améliorer.

Pensée du jour
Il y a quelque chose de nouveau que je peux apprendre aujourd'hui. J'ouvrirai mon esprit et mon cœur aux enseignements que ma Puissance Supérieure me donnera.

« L’important, c'est de ne pas cesser de se poser des questions. » Albert Einstein

Al-Anon, Le Courage de Changer, 6 octobre, page 280

-------------------------------------------------

J'ai récemment vécu une expérience édifiante lors d'un congrès Al-Anon. En arrivant sur les lieux du congrès, certains membres Al-Anon m'ont parlé d'un sentier très particulier passant à travers bois. En le suivant, j'arriverais à un bel endroit calme et retiré propice à la prière, à la méditation et à la contemplation. La semaine précédente, ma vie avait été stressante et agitée, et je désirais ardemment faire quelque chose de bon pour moi. J'avais besoin d'un moment de tranquillité avec ma Puissance Supérieure, alors j'ai décidé d'être audacieuse et de suivre le sentier.
Après avoir marché pendant un certain temps, je suis arrivée à une croisée des chemins. Devant ces deux sentiers, je me suis senti angoissée à l'idée que je risquais de ne pas arriver là où je désirais désespérément me rendre. Je me suis demandé quel chemin me conduirait à destination. Lequel choisir ? Et si je faisais le mauvais choix, que je me perdais, et que je ne trouvais pas cet endroit tout particulier ? J'ai fini par décider de suivre le sentier sur la gauche, et j'ai été ravie de découvrir cet endroit d'une beauté sereine où méditer dans la solitude avec Dieu.
Je suis revenue par le même chemin, revigorée et reconnaissante que ma Puissance Supérieure s'occupe si bien de mes besoins. En revenant à l'emplacement du congrès, j'ai joyeusement partagé ma bonne fortune avec le groupe, et on m'a aimablement indiqué que n'importe lequel des deux sentiers m'aurait conduit au même endroit ! J'ai alors réalisé que peu importe la direction que je choisis de prendre dans la vie, ma Puissance Supérieure prendra toujours soin de moi.

Pensée du jour
Peu importe la direction que je prends, ma Puissance Supérieure sera là si je le demande.

« Quelle que soit ma décision, ma Puissance Supérieure décide pour et avec moi. » Having Had a Spiritual Awakening..., page 68

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 6 octobre, page 280

-------------------------------------------------

Face à soi-même

... et la peur ajoute : « Tu n'oseras pas regarder ! » Les Douze Étapes et les Douze Traditions, page 58

Combien de fois, quand je buvais, n'ai-je pas éludé une tâche simplement parce qu'elle m'apparaissait énorme ! Est-il surprenant dans ces conditions, même si je suis abstinent depuis un certain temps, que je réagisse de la même manière face à une tâche qui me semble gigantesque : procéder courageusement à un inventaire minutieux de moi-même ? Pourtant, je découvre au bout du compte, une fois l'inventaire terminé, que je m'imaginais cette tâche plus énorme qu'elle n'est en réalité. La peur de me retrouver face à moi-même me paralysait ; tant que je n'ai pas accepté de prendre mon crayon, j'ai bloqué ma croissance sans véritable raison.

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, 6 octobre, page 288

-------------------------------------------------

L'art de l'alibi



Tout d'abord, on peut dire qu'au temps de leurs abus, la majorité des membres des AA ont gravement souffert de cette manie de se justifier. Pour la plupart, se justifier consistait à inventer des excuses qui serviraient à expliquer leurs abus d'alcool et toutes sortes d'écarts idiots et dégradants. Nous étions des maîtres dans l'art d'inventer des alibis.
Il fallait boire parce que les temps étaient durs, ou parce qu'ils étaient meilleurs. Il fallait boire parce qu'à la maison, l'amour régnait, ou en était absent. Il fallait boire parce qu'au travail, nous étions des as, ou des ratés. Il fallait boire parce que notre pays avait gagné la guerre, ou l'avait perdue, et ainsi de suite.

Il nous a souvent fallu beaucoup de temps avant de constater à quel point ces émotions excessives faisaient de nous des victimes. Lorsqu'il s'agissait des autres, il fallait, en paroles et en pensée, nous abstenir d'accuser.

1. Les Douze Étapes et les Douze Traditions, page 54
2. Les Douze Étapes et les Douze Traditions, page 55

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 279

-------------------------------------------------

6 octobre - Pensée A.A. pour aujourd'hui
Est-ce que je désire devenir un personnage important chez les A.A. ? Est-ce que je désire être toujours en évidence ? Est-ce que je crois que personne ne peut faire un aussi bon travail que moi ? Ou bien, au contraire, est-ce que je consens à prendre ma place dans les derniers rangs de temps à autre et à laisser un autre diriger le jeu ? Une bonne partie de l'efficacité d'un groupe A.A. provient de la préparation de nouveaux responsables pour perpétuer le mouvement et succéder aux membres plus âgés. Est-ce que j'essaie de porter la charge de tout le groupe ? S'il en est ainsi, je ne suis pas juste envers les membres plus nouveaux. Est-ce que je me rends compte que personne n'est essentiel ? Est-ce que je sais que le mouvement A.A. pourrait survivre sans moi, s'il le fallait ?

Méditation du jour
Le Dieu invisible peut nous aider à devenir vraiment reconnaissants et humbles. Comme nous ne pouvons pas voir Dieu, nous devons croire en Lui sans Le voir. Ce que nous pouvons voir clairement c'est la transformation qui se produit chez un être humain, quand il demande sincèrement à Dieu de transformer sa vie. Nous devrions nous attacher à la foi en Dieu et en Sa puissance pour modifier notre mode de vie. Notre foi en un Dieu invisible sera récompensée par une vie utile. Dieu ne manquera pas de nous faire voir comment nous devrions vivre quand, avec une humilité et une gratitude sincères, nous recourrons à Lui.

Prière du jour
Je demande de croire que Dieu peut changer ma vie. Je demande de toujours consentir à ce que mon caractère soit modifié pour le mieux.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 282

-------------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
C'est la souffrance qui m'a motivé à adhérer au Programme. Après un certain temps, la souffrance a diminué en intensité et en fréquence. Quand je me suis senti bien et heureux, j'ai cru que je n'avais plus besoin du Programme. Ces pensées m'ont fait peur; j'ai donc commencé à susciter en moi souffrances et misères afin de me donner la motivation nécessaire pour mettre le Programme en pratique. J'ai eu peur d'être heureux et serein. J'apprends que le désir de vivre une vie meilleure est une motivation suffisante. Je n'ai plus besoin de la souffrance pour persévérer dans ÉA ; la gratitude est une motivation suffisante.

MÉDITATION DU JOUR
Je demande de me souvenir qu'à mesure que je grandis dans le Programme, mes valeurs et mes idées vont changer.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
Dans ma nouvelle manière de penser, la souplesse me rend capable d'accepter les changements que Dieu a en réserve pour moi au lieu de les rejeter.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 6 octobre

-------------------------------------------------

Faire amende honorable sans avoir d’attentes

« Penser déjà aux amendes honorables que nous avons à faire peut être un obstacle majeur à l'établissement de la liste et une entrave à notre bonne volonté. » Texte de base, page 49

La Huitième Étape nous demande d'être prêt à faire amende honorable à toutes les personnes que nous avons lésées. Au moment d'entreprendre cette étape, nous nous demandons peut-être ce qui résultera de nos amendes honorables. Serons-nous pardonnés ? Serons-nous soulagés de toute culpabilité ? Ou, serons-nous malmenés par les personnes que nous avons lésées ?
Nous devons renoncer à notre tendance à rechercher le pardon, si nous voulons bénéficier des avantages spirituels de la Huitième et de la Neuvième Étapes. Nous serons probablement très déçus si, en entreprenant ces étapes, nous en attendons quoi que ce soit. Nous devons nous demander si nous escomptons être pardonnés par la personne à qui nous faisons amende honorable. Ou peut-être espérons-nous qu'un créancier sympathique effacera notre dette, ému par notre malchance. Nous devons être prêts à faire amende honorable quelles qu'en soient les conséquences. Nous pouvons prévoir l'amende honorable, mais nous ne pouvons pas en prévoir le résultat. Il est possible que nous ne soyons pas entièrement pardonnés par toutes les personnes à qui nous faisons amende honorable. Mais, au moins, nous apprendrons à nous pardonner à nous-mêmes. Dans ce processus, nous réaliserons que nous n'avons plus besoin de porter le fardeau du passé.

Juste pour aujourd'hui, je renoncerai à toutes les attentes que j'ai envers les gens à qui je dois faire amende honorable.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 6 octobre, page 294

-------------------------------------------------

En attendant beaucoup d'un être, on lui permet de s'élever à la hauteur de la situation et de transformer en réalité ce qui semblait un rêve. Elbert Hubbard

Je ne peux rien attendre de personne autant que de moi-même. Mais la seule pensée de devoir exceller me fait faire marche arrière en me disant : « Je ne peux y arriver. » J'ai déjà connu le plaisir d'agir spontanément, sans me demander de quoi j'ai l'air, et de parvenir ainsi à répondre à mes propres attentes comme à celles des autres. Ce qui m'empêche le plus souvent d'exploiter mes ressources au maximum, c'est mon égocentrisme obsessionnel et ses conséquences négatives. D'ailleurs, lorsque toute mon attention est centrée sur moi et sur mes performances, j'éprouve un étrange sentiment de déséquilibre. En renonçant à faire les choses à ma façon, j'acquiers la liberté qui me permet d'atteindre les plus hauts sommets possibles.

Pensée du jour : C'est par la Troisième Étape que l'outremangeur transforme les rêves en réalité. Je confie tout à Dieu tel que je le conçois et je plonge dans l'action.

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 280

-------------------------------------------------

« Il nous a fallu reconnaître qu'il y a quelque chose de pathologique à crier après des enfants qui, précisément, réclament notre attention (...) » Les Douze Étapes et les Douze Traditions des Outremangeurs Anonymes, pages 12-13

Lorsque j'ai mis les pieds chez les OA pour la première fois, j'étais une furie complètement déchaînée. Le sucre était ma « drogue de prédilection » et il faisait des ravages aussi bien dans mon corps que dans ma personnalité. Lorsque le livre des Douze Étapes OA a été publié et que j'ai lu la citation ci-dessus dans la Deuxième Étape, j'étais convaincue que des « espions OA » s'étaient cachés dans mon salon pour m'épier. Par la grâce de Dieu et des Outremangeurs Anonymes, j'ai choisi de ne manger ni sucre ni autre aliment déclencheur depuis le mois de mars 1990. Ainsi, les rares fois où j'élève la voix en m'adressant à ma fille ou à mon fils adolescents (qui sont tous deux des êtres absolument extraordinaires, encore une fois grâce aux OA et à mon engagement à demeurer dans la Fraternité), je mets presque immédiatement la Dixième Étape en pratique et nous redevenons alors une famille heureuse et unie.

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 6 octobre, page 280

-------------------------------------------------

Pensée du jour
Est-ce que je désire devenir un personnage utile des J.A. ? Est-ce que je désire toujours être en évidence ? Est-ce que je crois être le seul à pouvoir faire du bon travail ou bien, au contraire, est-ce que je consens à remplir un petit rôle et à laisser un autre diriger ? L'efficacité d'un groupe dépend de la préparation de nouveaux responsables pour perpétuer le mouvement et succéder aux membres déjà en place. Est-ce que j'essaie de porter la charge de tout le groupe ? S'il en est ainsi, je ne suis pas équitable envers les nouveaux membres. Est-ce que je me rends compte que personne n'est essentiel ? Est-ce que je sais que le mouvement J.A. pourrait survivre sans moi, s'il le fallait ?

Méditation du jour
Le Dieu Invisible peut nous aider à devenir humbles et reconnaissants. Comme nous ne pouvons pas Le voir, nous devons par conséquent croire en Lui. Ce que nous pouvons, par contre, voir clairement, c'est la transformation qui se produit chez les êtres humains quand ils prient l'Être Suprême de transformer leur vie. Nous devons nous attacher à notre foi en Dieu et à Sa Puissance pour nous inciter à modifier notre mode de vie. Notre foi sera récompensée par une vie utile et remplie de bonté. Notre Puissance Supérieure ne manquera pas de nous montrer la voie à suivre pour vivre notre nouveau mode de vie.

Prière du jour
Je demande de croire que Dieu peut changer ma vie. Je demande de toujours consentir à ce que mon caractère soit modifié pour le mieux.

Joueurs Anonymes, 06 octobre

-------------------------------------------------

6 octobre

Tu peux faire de cette journée tout ce que tu veux. Au moment même où tu te réveilles le matin, tu peux décider quelle sorte de journée elle sera pour toi. Cela peut être le jour le plus merveilleux et le plus inspirant que tu puisses imaginer, mais cela dépend de toi. Tu es libre de faire ton choix. Alors pourquoi ne pas commencer par remercier pour ouvrir ton cœur ? Plus tu es reconnaissant et plus tu es ouvert à tous les merveilleux évènements que cette journée peut apporter. Amour, louange et gratitude ouvrent toutes grandes les portes et permettent à la lumière d'entrer à flots et de révéler tout ce qu'il y a de meilleur dans la vie.
Sois déterminé à être ultra-positif aujourd'hui, à t'attendre au meilleur et à l'attirer à toi. Aie foi et confiance absolues que tu peux le faire et que tu le feras. Qu'il n'y ait pas de doute sur ta capacité à le faire. Sache simplement qu'avec Moi toute chose est possible et que tu fais tout avec Moi.

La Petite Voix, Eileen Caddy

-------------------------------------------------

Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com
Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
L'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

-------------------------------------------------

06 octobre tout est possible PVoix.jpg