Pensées 08 mars 2017

Bonjour à toutes et à tous

Certains membres des groupes d’entraide nous répètent souvent quelque chose comme « On va t’aimer jusqu’à ce que tu apprennes à t'aimer toi-même. », jusqu'à ce que nous découvrions que nous sommes des personnes vraiment dignes d'être aimées, et que nous nous sentions alors sur la bonne voie. « Certains hommes ne peuvent pas ou ne veulent pas surmonter leur problème d’alcool. …Les femmes et les enfants de ces hommes souffrent horriblement, mais pas plus que ces hommes eux-mêmes. …La route sera plus facile pour elles si elles adoptent un mode de vie spirituel. » ( Les Alcooliques Anonymes, 4e Éd. chap. 8 Aux conjointes, pages 129-130 )

Bonne journée internationale des femmes. Quelle belle occasion de dire aux femmes dans notre vie que nous les aimons. La journée internationale de la femme (ou journée internationale des femmes) est célébrée le 8 mars et trouve son origine dans les manifestations de femmes au début du XXe siècle en Europe et aux États-Unis, réclamant de meilleures conditions de travail et le droit de vote. Elle a été officialisée par l'Organisation des Nations Unies en 1977, invitant chaque pays de la planète à célébrer une journée pour les droits des femmes. Dans le monde, aujourd'hui :
Jusqu'à 50% des agressions sexuelles sont commises sur des filles de moins de 16 ans ;
603 millions de femmes au monde vivent dans des pays où la violence domestique n'est pas un crime ;
Jusque 70% des femmes à travers le monde ont subi des violences physiques et/ou sexuelles au moins une fois au cours de leur vie…
Face à ces chiffres inacceptables, la communauté internationale s'est fermement engagée à changer le sort des femmes. Mais comme le changement ne vient pas de l’extérieur, changeons ce que nous pouvons changer.



« On ne naît pas femme, on le devient. » ( Simone de Beauvoir, Le Deuxième Sexe ) C’est une journée de manifestations, de marches à travers le monde : l’occasion de revendiquer l’égalité, de faire un bilan sur la situation des femmes. Traditionnellement les groupes et associations de femmes militantes préparent des manifestations partout dans le monde, pour faire aboutir leurs revendications, améliorer la situation des femmes, fêter les victoires et les avancées. À toutes les femmes dans notre vie, nous vous chérissons et nous vous aimons. Merci d’être l’incarnation de tout cet amour.

Merci la Vie !!!
Gilles

---------------------------------------------

Un des merveilleux bienfaits que je retire de l'assistance aux réunions Al-Anon, c'est de trouver de nouvelles façons de mettre mon programme en pratique. Le président d'une réunion d'un de mes groupes préférés a fait circuler un panier rempli de petits papiers sur lesquels étaient inscrits les slogans d'Al-Anon et nous a suggéré d'en piger un et d'essayer d'appliquer ce slogan à la présente journée. Fait remarquable, plusieurs d'entre nous semblaient avoir pigé le slogan lui convenant le mieux !
Dès le lendemain, je me suis retrouvé dans une situation difficile. Je m'efforçais de régler un problème épineux, et j'étais de plus en plus frustré et bouleversé, mais je n'étais toujours pas près d'une solution. J'ai demandé de l'aide à ma Puissance Supérieure et je me suis soudainement souvenu de ce panier. Dans mon esprit, je me suis vu piger encore une fois dans le panier rempli de slogans. De nouveau, j'ai obtenu exactement ce dont j'avais besoin : Le bout de papier que j'ai imaginé me rappelait de « me hâter lentement ». J'ai cessé d'essayer d'imposer une solution et j'ai attendu jusqu'à ce que je puisse aborder le problème plus calmement. Je me sentais beaucoup mieux, mes pensées étaient plus claires et avec le temps, une solution s'est présentée.

Pensée du jour
Il n'est pas toujours facile de savoir quel outil d'Al-Anon utiliser, particulièrement au milieu d'une situation de crise. Je suis reconnaissant d'avoir une Puissance Supérieure Qui connaît mes besoins et d'avoir les réunions qui m'aident à trouver de nouvelles façons de mettre ces outils à l'oeuvre dans ma vie.

« À mesure que nous apprenons à compter sur notre Puissance Supérieure grâce à l'application du programme Al-Anon dans notre vie, la peur et l'incertitude sont remplacées par la foi et la confiance. » Al-Anon un jour à la fois

Al-Anon, Le Courage de Changer, 8 mars, page 68

---------------------------------------------

Un guide pour la famille de l'alcoolique est un de mes dépliants Al-Anon favoris. Il discute des « armes » que l'alcoolique peut employer pour soulager son anxiété ou pour inventer de nouvelles raisons de boire. Celles-ci incluent la capacité de provoquer la colère et de susciter l'anxiété.
L’alcoolique qui fait partie de ma vie avait l'habitude de provoquer mon anxiété et ma colère en me critiquant et en ne respectant pas nos projets et ses promesses. Il provoquait souvent des scènes en public et, d'une manière générale, il était déraisonnable et peu fiable. Avant Al-Anon, je permettais à ces comportements — ces armes — de dicter comment je me sentais et comment je me comportais. Je me sentais offusquée et blessée. Je réagissais en me défendant avec colère ou en me réfugiant silencieusement dans la déprime et le dégoût de moi-même.
J'ai appris que le mot « sentir », dans l'expression « se sentir offusqué », m'indique que j'ai le choix. Pourquoi voudrais-je me sentir offusquée, blessée et triste ? N'est-il pas préférable que je saisisse la joie et la sérénité que m'offrent les outils du programme ?
J'ai finalement cessé de réagir lorsque je me sens irritée. Au lieu de le montrer à l'alcoolique, j'en discute avec ma marraine. J'ai renoncé à jouer à des petits jeux, à me mettre sur la défensive, ou à me sentir misérable. Tant et aussi longtemps que je donnais à l'alcoolique le pouvoir de me blesser, il contrôlait ma sérénité. En ne lui donnant plus la permission de soulager sa propre misère en m'attaquant, j'ai cessé de jouer le jeu de sa maladie. J'ai fait un exercice de détachement, ce qui m'a conduite à la sérénité et à une meilleure estime de moi.

Pensée du jour
Me détacher d'une personne ayant la grippe me permet d'éviter d'attraper la maladie. Le détachement émotif face à l'alcoolisme me donne une meilleure chance de ne pas attraper un surcroît de colère et d'anxiété.

« La seule façon de conserver son amour pour la personne alcoolique, c'est d'apprendre à ne pas souffrir lorsque celle-ci boit et de refuser d'assumer les conséquences de sa consommation d'alcool. » Un guide pour la famille de l'alcoolique, page 7

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 8 mars, page 68

---------------------------------------------

Confier sa vie

Hommes ou femmes, tous ceux qui ont joint les rangs des AA avec l'intention d'y rester, ont déjà, sans s'en rendre compte, franchi le pas de la Troisième Étape. N'est-il pas exact que pour tout ce qui touche l'alcool, chacun d'eux a décidé de placer sa vie sous les soins, la protection et les bons conseils des Alcooliques anonymes ? ... Tous les nouveaux bien disposés sont persuadés qu'il n'existe pas pour leur navire fatigué d'autre port de salut que le mouvement. Si ce n'est pas là confier sa volonté et sa vie à la Providence telle qu'on vient de la découvrir, alors qu'est-ce que c'est ? Les Douze Étapes et Les Douze Traditions, pages 41-42

Ma soumission à Dieu a été la première étape de mon rétablissement. Je crois que notre mouvement recherche une spiritualité qui établit un nouveau type de liens avec Dieu. En m'efforçant de suivre la voie des Étapes, je sens une liberté qui me donne la possibilité de penser par moi-même. Ma dépendance m'emprisonnait, sans possibilité d'évasion, et me rendait incapable de me libérer de mon obsession, mais les AA me procurent un moyen de m'en sortir. Le partage, l'entraide et le dévouement sont des dons que nous offrons mutuellement et les miens s'accroissent au fur et à mesure que se transforme mon attitude envers Dieu. J'apprends à me soumettre à la volonté de Dieu dans ma vie, à me respecter et à conserver ces deux attitudes en donnant aux autres ce que je reçois.

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, 8 mars page 76

---------------------------------------------

Des milliers de « fondateurs »

« Même si je remercie Dieu de m'avoir accordé le privilège d'être un des premiers membres des AA, je souhaite sincèrement que le mot « fondateur » soit éliminé du vocabulaire des AA.
En y réfléchissant bien, quiconque a mis en pratique avec succès la Douzième Étape un certain nombre de fois, peut être considéré comme le fondateur d'une nouvelle vie pour d'autres alcooliques. »

« La philosophie du mouvement des AA n'a pas été inventée ! Ses principes fondamentaux proviennent de l'expérience et de la sagesse d'un grand nombre d'amis précieux. Nous avons simplement emprunté et adapté leurs idées. »

« Nous avons accepté avec gratitude les services dévoués d'un grand nombre de non-alcooliques. Nous devons la vie à des hommes et à des femmes qui œuvrent dans le monde médical ou religieux. Et c'est avec reconnaissance que je déclare, au nom du Dr Bob et en mon nom personnel que, sans nos épouses Anne et Lois, nous n'aurions pas pu vivre assez longtemps pour voir naître le mouvement des AA. »

1. Lettre, 1945
2. Lettre, 1966
3. Lettre, 1966

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 67

---------------------------------------------

8 mars - Pensée A.A. pour aujourd'hui
Nous devons assister aux assemblées A.A. régulièrement. Nous devons apprendre à penser de façon différente. Nous devons transformer notre pensée alcoolique en une pensée sobre. Nous devons rééduquer nos intelligences. Nous devons essayer d'aider d'autres alcooliques. Nous devons coopérer avec Dieu en dépensant au moins autant de temps et d'énergie à mettre en pratique le programme A.A. que nous en avons passé à boire. Nous devons mettre en pratique le programme A.A. du mieux que nous le pouvons. Ai-je confié mon problème alcoolique à Dieu ? Est-ce que je coopère avec Lui ?

Méditation du jour
J'obtiendrai pleinement la joie de la véritable fraternité. J'aurai en abondance la joie de l'amitié réelle. Je recevrai comme récompense une joie merveilleuse si je m'associe aux autres maintenant. L'association avec des personnes qui ont un but spirituel est l'accomplissement des desseins de Dieu à l'égard de ce monde. La constatation de ce fait vous apportera, une nouvelle joie de vivre. Si je partage la joie et les efforts de l'humanité, ma récompense sera grande. Je peux vraiment vivre non seulement une vie terrestre, mais aussi une vie céleste ici et maintenant.

Prière du jour
Je demande que cette association spirituelle véritable m'aide et me rende la santé. Je demande de me rendre compte de Sa présence dans mon association spirituelle avec Ses enfants.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 70

---------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
S'il n'y a ni joie ni enthousiasme dans ma vie, je peux penser vivre dans un monde plutôt austère et dépressif. Là où il n'y a pas de couleur dans ma vie, il n'y a pas d'arc-en-ciel non plus. En apportant de l'enthousiasme dans mon travail quotidien, j'ajoute de la couleur et du piquant. Aujourd'hui, je serai enthousiaste en faisant tout ce que j'ai à faire. Je parlerai et j'agirai avec enthousiasme. Ceci peut me remonter pour la journée. Et ceci rejaillit sur les autres. Quand je suis joyeux, les autres autour de moi se sentent mieux. Je suis le seul à pouvoir me faire ce cadeau. Les belles émotions que je donne aux autres sont une prime que je reçois parce que je suis bon envers moi-même. Et la quantité de travail accomplie est incroyable ; une autre prime.

MÉDITATION DU JOUR
Aide-moi à mettre des arcs-en-ciel dans ma vie en m'accordant la force d'être enthousiaste.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
La « cruche d'or » à l'extrémité de mon arc-en-ciel est la joie.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 8 mars

---------------------------------------------

Apprendre à nous aimer nous-mêmes

« Ce que nous désirons plus que tout, c’est de nous sentir bien dans notre peau. » Texte de base, page 125

« On va t'aimer jusqu'à ce que tu apprennes à t'aimer toi-même. » Cette phrase qu'on entend souvent dans nos réunions nous promet quelque chose que nous attendons ardemment : le jour où nous saurons comment nous aimer nous-mêmes.
Dès que nous en entendons parler, nous désirons tous cette qualité intangible qu'est l'estime de soi. Certains d'entre nous semblent tombés dessus par hasard, tandis que d'autres doivent passer par des démarches complexes, qui vont jusqu'à se le répéter devant le miroir. Mais ces techniques d'autosuggestion et autres remèdes psychologiques à la mode peuvent seulement nous amener jusqu'à un certain point.
Il existe certaines démarches pratiques bien définies que nous pouvons entreprendre pour nous donner de l'amour à nous-mêmes, que nous « ressentions » ou non cet amour. Nous pouvons nous occuper de nos responsabilités personnelles. Nous pouvons avoir les mêmes gentillesses à notre égard que nous aurions pour un amoureux ou un ami. Nous pouvons commencer à porter attention à nos propres besoins. Nous pouvons même porter attention aux qualités que nous apprécions chez nos amis, l'intelligence ou l'humour par exemple, et chercher ces mêmes qualités en nous. Nous découvrirons certainement que nous sommes des personnes vraiment dignes d'être aimées, et nous serons alors sur la bonne voie.

Juste pour aujourd'hui, je ferai quelque chose aujourd'hui qui m'aidera à reconnaître et à ressentir de l'amour pour moi-même.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 8 mars, page 72

---------------------------------------------

Rien n'exprime mieux la joie que le silence. Si j'ai pu dire combien grand était mon bonheur, c'est qu'il était petit. William Shakespeare

Il existe de nombreux membres OA qui sont reconnus pour la qualité de leur cheminement spirituel, leur abstinence continue et leur capacité à maintenir un poids normal, mais qui pourtant ne font pas partie du réseau des conférenciers et ne sont pas de ceux qui s'expriment régulièrement pendant les réunions.
Le silence de ceux-là ne diminue en rien l'apport de leurs frères et soeurs qui s'expriment davantage verbalement. C'est simplement un fait, une réalité qui nous démontre qu'on peut être heureux, joyeux et libre et communiquer son état d'âme autrement que par des paroles. Car le message peut aussi se transmettre par cet éclat si caractéristique qu'on retrouve sur le visage rayonnant des outremangeurs en voie de rétablissement.
C'est effectivement ce que nous sommes et non nos paroles qui nous représente le mieux. Pensée du jour : Je n'ai pas à décrire mon bonheur, il suffit que je le ressente. Ma famille, mes amis et les autres membres OA le verront bien à ma façon de penser et d'agir dans ma vie quotidienne.

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 68

---------------------------------------------

« Pour nous, cela signifie que pour avoir vraiment fait amende honorable, nous devons avoir décidé de ne plus agir comme autrefois. » Les Douze Étapes et les Douze Traditions des Outremangeurs Anonymes, page 93

Bien qu'il puisse être humiliant de m'excuser pour les torts que j'ai causés, je ressens facilement du remords lorsque je souffre encore d'une erreur que je viens de commettre. Ce qui témoigne de mon engagement face à la Neuvième Étape, c'est mon désir de mieux me comporter une fois passé le regret initial.
Amender quelque chose signifie le changer. Si je veux être libérée des vestiges de mon passé, je ne peux me contenter de faire de simples excuses lorsque je nuis à quelqu'un. Je dois changer mon comportement. Cela peut être difficile et parfois même déconcertant, surtout lorsque mes anciens modes d'action et de pensée sont plus forts que je ne l'aurais cru. Mais ma persévérance à mettre les Étapes en pratique me permet de me sortir du pétrin et de connaître une liberté et une joie nouvelles.
Les bienfaits que je retire de mon rétablissement sont de puissants incitatifs en faveur du changement. Toutefois, parallèlement à l'espoir d'un avenir meilleur se trouve la conséquence impitoyable du refus de changer : la compulsion alimentaire. Si je ne change pas ma mentalité et mes agissements qui pourraient causer du tort, je vais outremanger. Et pour moi, outremanger c’est mourir.
Pour bien vivre ma vie, je dois continuer de changer, de grandir et de me débarrasser des vestiges du passé, et de ceux du présent. Lorsque je fais cela, ma vie est meilleure que tout ce que j'aurais pu imaginer. Merci mon Dieu pour les OA !

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 08 mars, page 22

---------------------------------------------

Pensée du jour
Nous devons assister aux assemblées régulièrement et apprendre à penser de façon différente. Nous devons transformer notre façon de penser de joueur en une pensée de personne sobre et rééduquer notre esprit. Nous devons essayer d'aider d'autres joueurs et coopérer avec Dieu en dépensant au moins autant de temps et d'énergie à mettre en pratique le programme J.A. que nous en avons passé à jouer. Nous devons mettre en pratique le programme J.A. du mieux que nous le pouvons. Est-ce que je pense maintenant d'une façon différente ?

Méditation du jour
J'obtiendrai pleinement la joie de la véritable fraternité. J'aurai en abondance la joie de l'amitié réelle. Je recevrai comme récompense une joie merveilleuse si je m'associe aux autres maintenant. L'association avec des personnes qui ont un but spirituel commun est l'accomplissement des desseins de Dieu. La constatation de ce fait vous apportera une nouvelle joie de vivre. Si je partage la joie et les efforts de l'humanité, ma récompense sera grande. Je peux vraiment vivre, non seulement une vie terrestre, mais aussi une vie spirituelle dès maintenant.

Prière du jour
Je demande que cette association spirituelle véritable m'aide et me rende ma santé physique et mentale. Je demande de me rendre compte de la Présence Divine dans mon association spirituelle avec les autres.

Joueurs Anonymes, 08 mars

---------------------------------------------

08 mars

Tu es en ce monde pour y apporter le bien. Tu es ici pour rayonner l’amour, la lumière et la sagesse vers toutes les âmes dans le besoin. Tu as du travail à faire, et tu ne peux faire ce travail que lorsque tu t'es mis au clair et que tu peux être uni au tout, quand tu ne te mets plus à part, ne critiques plus et ne te sépares plus du tout. Te sens-tu faire un avec toutes les âmes autour de toi ? Te sens tu en paix avec le monde, ou tes pensées sont-elles créatrices de conflits, critiques et destructrices ? Souviens-toi toujours : l’amour, la joie et le bonheur créent l'atmosphère juste et rassemblent toutes les âmes semblables. Alors surveille-toi, et commence dès maintenant à n'attirer vers toi que le meilleur. Tu peux changer totalement et en un clin d'œil ton attitude et ta façon de voir. Pourquoi ne pas le faire ? Accorde-toi avec toute vie, et trouve cette paix qui dépasse tout entendement.

La Petite Voix, Eileen Caddy

---------------------------------------------

Pour ceux et celles qui veulent en savoir plus sur les services que nous offrons, visitez notre site : http://www.centredelavie.qc.ca
Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com
Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
Au Centre de la Vie n'est pas affilié à aucun groupe d'entraide. Par contre, l'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

---------------------------------------------

08_mars_decrire_mon_bonheur_A_copie.jpg