Pensées 30 septembre 2019

Bonjour à toutes et à tous

« La confiance en soi est le premier secret du succès. » ( Ralph Waldo Emerson, La Confiance en soi ) La confiance est un élément clé dans nos relations avec autrui, surtout avec notre parrain — marraine. L'équation suivante « Confiance = Crédibilité + Fiabilité + Intimité » se vérifie ainsi. « Nous croyons en ce que cette personne dit à propos de ….» — Crédibilité d'autrui. « Nous pouvons faire confiance en cette personne … » — Fiabilité des actions d'autrui. « Nous nous sentons à l’aise de partager avec lui ou elle … » — Intimité.

« La meilleure façon de savoir si on peut avoir confiance en quelqu’un, c’est de lui faire confiance. » ( Ernest Hemingway ) Pour vivre confiants, nous devons trouver le moyen de dire la vérité, d'être rigoureusement honnête. Nous devons ne pas mentir ni même exagérer notre réalité. Nous allons éviter de dire des choses qui pourraient même s'avérer mensongères. Nous allons partager les émotions que nous vivons en les exprimant, en utilisant un langage corporel adéquat. Nous n'avons pas à savoir tout. Si nous ne connaissons pas la réponse, il vaut mieux le dire rapidement et directement. Et nous sommes plus compétents que nous ne le croyons. Si nous ne croyons pas en notre potentiel, en cette force divine qui nous habite tous et chacun, il vaut mieux nous retirer, méditer et recevoir Sa volonté. Nous pouvons aimer ou détester ce que nous faisons, nous pouvons y voir une occasion de faire Sa volonté. Et tout va comme si cela va de soi puisque telle s'exprime Sa grâce. « Il faut graver dans l'esprit de chaque alcoolique qu'il peut se rétablir indépendamment de qui que ce soit. La seule condition est de mettre sa confiance en Dieu et de mettre de l'ordre dans sa vie. (Trust God — Clean House — Help Others, Les Alcooliques Anonymes, 4e Éd. chap. 7 Au secours des autres, page 111 )

« Si vous avez confiance en vous-mêmes, vous inspirerez confiance aux autres. » ( Johann Wolfgang von Goethe, Faust ) Chacun des membres dans les groupes d'entraide a des qualités qu'il ou qu'elle peut partager avec les autres. Les expériences que nous partageons avec honnêteté aident d'autres dépendants ou codépendants à s'identifier suffisamment pour qu'ils commencent à se rétablir. Nous découvrons que nous avons tous des talents spéciaux à offrir à ceux et celles qui nous entourent. Nous avons de la gratitude pour ce mode de vie des Douze Étapes qui nous fait voir ce qui est réellement nécessaire dans nos vies : le contact avec une Puissance supérieure, l’intimité avec ceux et celles qui nous aiment pour ce que nous sommes, la confiance face aux choix que notre Ps nous inspire et les miracles qui en résultent. ‘Calme-toi et sache que je suis Dieu.’ ( Psaume 46:11 )

Merci la Vie !!!
Gilles

--------------------------------------------------

Aujourd'hui seulement, je peux essayer un nouveau comportement. Je peux adopter le point de vue que, peut-être, toute une vie m'a été donnée pour apprendre à me connaître. La vie est peut-être une suite d'expériences dont certaines réussissent et d'autres échouent — et où les échecs autant que les succès ouvrent la voie à de nouvelles expériences.
Aujourd'hui seulement, je pourrais essayer d'effectuer un léger changement dans la façon de me comporter qui me cause très souvent des problèmes, simplement pour voir ce qui arrivera. Par exemple, si j'ai l'habitude de réagir de façon négative à une personne ou à une situation en particulier — sortir du lit, travailler, demander de l'aide, transiger avec des figures d'autorité — je peux essayer une réaction différente, plus positive. Je peux considérer cela comme un genre de recherche et apprendre de tout ce qui arrive.
Aujourd'hui est la seule journée sur laquelle je peux travailler. Le passé est révolu et demain est hors de ma portée. J'essaierai de me rappeler que ce jour peut être un magnifique cadeau et je le vivrai pleinement.

Pensée du jour
Aujourd'hui seulement, je chercherai des façons de profiter de la vie — je m'arrêterai devant un jardin, j'essaierai un nouveau passe-temps, ou je téléphonerai à un bon ami. Je peux rechercher l'humour. Je peux apprécier l'amour. Je peux explorer quelque chose de nouveau. Peut-être qu'aujourd'hui seulement, j'essaierai de me tenir sur la tête pour voir si j'aime les choses vues sous cet angle.

« Aujourd'hui seulement, je me réserverai un peu de temps pour me détendre et pour prendre conscience de ce que la vie est et peut être ; je prendrai le temps de penser à Dieu et d'avoir une meilleure perspective de moi-même. » L'alcoolisme, un mal familial

Al-Anon, Le Courage de Changer, 30 septembre, page 274

--------------------------------------------------

J'étais prête à affronter mon père alcoolique. Je voulais lui faire savoir que je me souvenais de chacun des détails de toutes les occasions où il m'avait fait souffrir pendant mon enfance. Il pourrait ainsi me présenter ses excuses et je pourrais me rétablir. Toutefois, il a refusé d'en parler. Il a dit que c'était du passé ! J'étais furieuse. Comment ces torts pouvaient-ils être réparés s'il refusait de les admettre et de me dire qu'il était désolé ?
En appliquant les outils du programme Al-Anon, je me suis lentement efforcée d'accepter ce que je ne pouvais pas changer — le fait que mon père refuse de s'excuser — et de changer ce que je pouvais : mon attitude devant cette situation. Mieux comprendre l'alcoolisme en tant que maladie m'a appris que mon père n'était pas une mauvaise personne. C'était une personne ayant une maladie qui lui faisait faire des choses détestables. Pratiquer le « Vivre et laisser vivre » et me concentrer sur moi-même m'a appris à m'occuper de mon propre comportement. Je devais m'assurer que je n'avais pas les mêmes comportements qui m'avaient causé tant de tourments. En examinant ma part de responsabilité dans la souffrance que j'éprouvais, j'ai appris que la chose que je pouvais changer n'était pas la blessure elle-même, mais la douleur à laquelle je m'accrochais.
J'ai fini par réaliser que je n'avais pas besoin des excuses de mon père pour me rétablir. Je pouvais aller de l'avant en priant pour que mes ressentiments soient libérés et remplacés par le pardon.

Pensée du jour
Le pardon est une chose que j'accomplis avec l'aide de ma Puissance Supérieure, et je le fais pour moi. Je n'ai besoin des excuses de personne pour entamer le processus du rétablissement.

« En laissant aller le ressentiment, je me libère. » Le Courage de changer, page 289

Al-Anon, De l’espoir pour aujourd’hui, 30 septembre, page 274

--------------------------------------------------

Le cercle et le triangle

Le cercle représente le monde des AA et le triangle symbolise notre triple héritage : Rétablissement, Unité, Service. C'est à l'intérieur de ce nouvel univers des AA que nous avons trouvé la libération de notre obsession fatidique. Le mouvement des AA devient adulte, page 171

Tôt après mon entrée dans le mouvement, j'ai œuvré dans les services et j'ai trouvé très appropriée l'explication du logo de notre association. Il y a d'abord le cercle d'amour et de service, et à l'intérieur le triangle aux trois côtés égaux ; la base représente le rétablissement et les Douze Étapes ; les deux autre côtés symbolisent l'unité et le service. En progressant dans le mouvement, je me suis vite identifié à ce symbole. Je suis le cercle, et les trois côtés du triangle représentent trois aspects de ma personnalité : le physique, l'équilibre émotif, et la spiritualité, cette dernière formant la base du triangle.
Ensemble, ces trois aspects de ma personnalité se traduisent par une vie sobre et heureuse.

Alcooliques Anonymes, Réflexions quotidiennes, 30 septembre, page 282

--------------------------------------------------

Un amour vivifiant



La vie de chaque membre et de chaque groupe des AA s'articule autour des Douze Étapes et des Douze Traditions. Nous savons que les conséquences d'un manquement important à ces principes sont la mort pour l'individu et la dissolution pour le groupe. Mais une force encore plus grande favorise l'unité d'AA l'amour irrésistible que nous éprouvons pour nos amis membres et pour les principes qui sont à la base de nos vies aujourd'hui.

Vous pensez peut-être qu'il faut faire exception pour les bureaux de la direction à New York. À n'en pas douter, les gens qui sont là doivent sûrement avoir un peu d'autorité. Mais il y a bien longtemps, les administrateurs aussi bien que les membres du personnel avaient déjà découvert qu'ils ne devaient rien faire de plus que des suggestions aux groupes des AA, et très modestes, de surcroît.
Ils ont même dû se faire imprimer quelques petites phrases qu'ils insèrent encore dans la moitié de leurs lettres : « Évidemment, vous êtes entièrement libres de régler ce problème comme vous l'entendez. Mais l'expérience du plus grand nombre chez les AA semble en fait indiquer... »
Le siège social des AA ne donne pas d'ordres. Plutôt, il est le plus grand diffuseur de l'expérience acquise.

1. Les Douze Concepts, page 8
2. Les 12 Étapes et les 12 Traditions, page 199

Alcooliques Anonymes, Réflexions de Bill, page 273

--------------------------------------------------

30 septembre - Pensée A.A. pour aujourd'hui
Il n'y a pas de chef dans A.A., il n'y a que des hommes de bonne volonté qui acceptent des responsabilités. Le travail de continuer l'œuvre des A.A. — présider les assemblées du groupe, faire partie des comités, parler dans les autres groupes, faire de la douzième étape, répandre le mouvement A.A. parmi les alcooliques des environs, — tout cela se fait librement. Si je ne m'offre pas à faire quelque chose de concret pour le mouvement A.A., le mouvement en est d'autant moins efficace. Je dois prendre une part raisonnable de responsabilité. Le mouvement A.A. compte sur tous ses membres pour rester vivant et continuer à se développer. Est­ce que je fais ma part dans A.A. ?

Méditation du jour
Quand vous comptez sur Dieu pour obtenir la force de faire face à vos responsabilités et quand vous demeurez calme devant Lui, Sa main secourable fait descendre la divine Tranquillité au plus profond de votre être. Quand votre faiblesse vous fait crier vers Dieu, Il vous soulage, vous donne un nouveau courage et la force d'affronter victorieusement chaque problème. Quand vous vous sentez faible sur la route, quand le sentiment de votre infériorité vous bouleverse, alors comptez sur l'Esprit divin ; Il vous soutiendra. Ensuite, levez-vous et allez dans la vie avec confiance.

Prière du jour
Je demande d'être disposé aujourd'hui à recevoir le secours de Dieu. Je demande de ne pas chanceler sur le bord du chemin, mais de renouveler mon courage par la prière.

Vingt-quatre heures par jour, Hazelden, page 276

--------------------------------------------------

PENSÉE DU JOUR
Des émotions négatives ou déplaisantes ne sont pas une mesure de la réalité ou de ma valeur personnelle. Parce que je ressens de la honte, par exemple, cela ne signifie pas que je doive avoir honte de moi-même. Parce que je ressens la panique, cela ne signifie pas nécessairement qu'il y a quelque chose dont je doive avoir peur. Les émotions peuvent ne pas avoir de signification extérieure ou intellectuelle. Les émotions sont faites pour être expérimentées et acceptées et non analysées. Tout ce que je peux conclure du fait que je me sente mal, c'est que je me sens mal. Un point c'est tout. Je constate que les émotions ne sont ni bonnes ni mauvaises, elles ne font pas de moi une bonne ou une mauvaise personne ; les émotions et l'intellect sont séparés. Essayer « d'interpréter » la signification intellectuelle de mes émotions est futile ; c'est comme essayer d'épeler des mots en utilisant seulement des chiffres.

MÉDITATION DU JOUR
Aide-moi à accepter mes émotions sans les analyser et sans me juger.

AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
Ma meilleure stratégie quand je fais face à des émotions déplaisantes est une simple acceptation.

Émotifs Anonymes, Aujourd’hui Seulement, 30 septembre

--------------------------------------------------

Être soi-même

« Nous trouvons notre vraie valeur en nous-mêmes. » Texte de base, page 130

Nous tentions sans cesse de répondre aux attentes de ceux et celles qui nous entouraient. Durant notre enfance, on nous a peut-être enseigné que, pour être reconnus, il nous fallait avoir bonnes notes à l'école, ranger notre chambre ou nous habiller d'une certaine façon. Plusieurs d'entre nous cherchaient continuellement à appartenir à un groupe et à être aimés ; ils passaient donc beaucoup de temps à essayer de s'adapter, mais ne semblaient jamais réussir à être à la hauteur.
Maintenant, en rétablissement, nous sommes acceptés tels que nous sommes. Notre vraie valeur aux yeux des autres, c'est d'être nous-mêmes. En travaillant les étapes, nous apprenons à nous accepter tels que nous sommes. Il nous est ainsi possible devenir la personne que nous voulons être. Chacun de nous a des qualités qu'il peut partager avec les autres. Les expériences que nous partageons avec honnêteté aident d'autres dépendants à s'identifier suffisamment pour qu'ils commencent à se rétablir. Nous découvrons que nous avons tous des talents spéciaux à offrir à ceux et celles qui nous entourent.

Juste pour aujourd'hui, mon expérience du rétablissement est plus grand cadeau que je puisse offrir à un autre dépendant. Je partagerai honnêtement ce que je suis avec les autres.

Narcotiques Anonymes, JUSTE POUR AUJOURD'HUI, 30 septembre, page 286

--------------------------------------------------

La seule véritable réussite, c'est d'être capable de vivre selon ses goûts. Christopher Morley

Réussir, ce n'est ni plaire aux autres ni les impressionner. Ça n'a rien à voir. Lorsque j'écoute mon for intérieur, je sais ce qui me convient le mieux. En acceptant ce que je suis et en m'efforçant de ne pas l'oublier, je me sens moins esclave de ce que les autres pensent de moi. Lorsque je me fais confiance, j'ai l'appui de ma Puissance supérieure. En vivant selon mes goûts et en me consacrant aux choses qui me tiennent à cœur, je m'affranchis du poids des convenances. Si j'y arrive, je pourrai vraiment dire que j'ai réussi ma vie.
Je suis reconnaissant au programme OA de m'apprendre ce qu'est l'essentiel : le contact avec ma Puissance supérieure, l'intimité avec ceux qui m'aiment pour ce que je suis et la confiance face aux choix que je fais.

Pensée du jour : Je suis une personne saine et libre. Je n'ai rien à faire de ce qui peut me nuire.

Outremangeurs Anonymes, Aujourd'hui, 3e Éd., page 274

--------------------------------------------------

« Cette Troisième Étape, c'est le rétablissement assuré. La mise en pratique quotidienne de notre décision de vivre conformément à la volonté de Dieu nous garantit qu'il nous guidera dans les neuf autres Étapes du programme. » Les Douze Étapes et les Douze Traditions des Outremangeurs Anonymes, page 31

Cette promesse de rétablissement m'a apporté un réconfort et une confiance qui se perpétuent aujourd'hui. Lorsque je suis assailli par les doutes ou la faiblesse, je me tourne vers cette citation et je me rappelle mon engagement à me rétablir par la pratique des Étapes. J'ai décidé de confier ma volonté et ma vie à Dieu pour qu'Il les garde en toute sécurité. Cette décision m'a donné la grâce de voir les miracles qui se produisent régulièrement, d'éviter de tomber dans les extrêmes de ma maladie et de vivre dans l'équilibre et dans l'harmonie chaque jour de ma vie.

Outremangeurs Anonymes, Les voix du rétablissement, 30 septembre, page 274

--------------------------------------------------

Pensée du jour
Il n'y a pas de chef dans J.A., il n'y a que des femmes et des hommes de bonne volonté qui acceptent des responsabilités. Le travail d'assurer la survie du mouvement J.A. — présider les assemblées du groupe, faire par­tie des comités, parler dans les autres groupes, faire de la douzième étape et répandre le mouvement J.A. parmi les joueurs qui souffrent encore, — tout cela se fait librement et avec bon cœur. Si je ne m'offre pas de faire quel­que chose de concret pour le mouvement J.A., le mouvement pourrait perdre de son efficacité. Je dois m'impliquer et prendre des responsabilités. Les J.A. comptent sur ses membres pour aller de l'avant. Est-ce que je fais ma part dans J.A. ?

Méditation du jour
Quand vous comptez sur Dieu pour obtenir la force de faire face à vos responsabilités et quand vous demeurez calme, Sa Main secourable fait descendre au plus profond de votre être Sa Divine Tranquillité. Quand votre faiblesse vous fait vous tour­ner vers Lui, Il écoute votre prière, vous soulage, vous donne un courage renouvelé et la force d'affronter victorieusement chacun des problèmes. Quand vous vous sentez faible et qu'un sentiment d'infériorité vous bouleverse, alors comptez sur Son Aide. Il vous soutiendra. Ensuite lancez-vous dans la vie avec une grande confiance.

Prière du jour
Je demande d'être disposé aujourd'hui à recevoir le Secours de Dieu. Je demande de ne pas chanceler et d'aller mon chemin en Le priant de renouveler mon courage.

Joueurs Anonymes, 30 septembre

--------------------------------------------------

30 septembre

Dans la vie, il est important d'avoir un but et d'avancer sans cesse vers lui. Vois qu'il existe un dessein et un plan réels dans ta vie, même si tu ne les vois pas toujours clairement. Quand tu descends dans une vallée, ou lorsque le chemin est sinueux, tu ne peux pas toujours voir au-delà du prochain tournant. Tu verras qu'il te sera donné de temps à autre une expérience spirituelle exaltante qui t'emportera à travers les passages difficiles et te permettra de continuer, peu importe ce à quoi tu es confronté. Vise haut. Plus, c'est haut, mieux c'est !
Alors il te faudra continuer à avancer, à grandir et à t'épanouir pour y arriver. Tu ne peux jamais t'installer confortablement et être satisfait de toi-même ; tu ne peux jamais rester statique. Tu cherches toujours à atteindre le barreau suivant sur l'échelle de la vie, et tu sais que chaque barreau te mène plus près du but ; aussi éloigné puisse-t-il être. Alors continue encore et toujours, et n'abandonne jamais !

La Petite Voix, Eileen Caddy

--------------------------------------------------

Pour ceux et celles qui désirent lire les chroniques de Gilles sur le site Quand la drogue n'est plus un jeu : http://www.quandladrogue.com
Bon rétablissement pour toutes et tous !
Bonne journée !
L'expérience nous a démontré qu'adhérer à un groupe qui utilise les Douze Étapes pour se rétablir et mettre en pratique ce merveilleux mode de vie un jour à la fois peuvent nous aider à vivre de beaux moments de bonheur et de sérénité.

--------------------------------------------------

30 septembre confiance EHemingway EH.jpg